Le commissariat de police d’Owodé situé à la frontière entre le Bénin et le Nigéria a pris feu le jour de l’an vers 3 heures du matin. L’incendie a été provoqué par un camion transportant des produits pétroliers et stationné à côté du poste de police.

Plus rien  ne reste du commissariat de  police d’Owodé.  Un  camion transportant de l’essence de contrebande a pris feu à la hauteur du poste de  police. Les flammes ont d’abord  pris la toiture des  locaux du commissariat avant de   se  répandre rapidement  à l’intérieur. Les agents  de   police présents quand l’incendie  s’est déclaré  ont été évacués. On ne déplore donc pas de perte en vie humaine, mais les matériels et effets  personnels de ces agents sont partis  en fumée.

Le Nigéria également  touché  

Selon  Gaudens Sebo,  directeur départemental de  la police républicaine  de  l’Ouémé, les installations côté Nigéria ont pris feu  également. « On a leur bureau d’immigration, leur bureau service de santé  et les   véhicules des   collègues  policiers, les motos des usagers   et    une  vingtaine d’armements sont partis en fumée » a-t-il déclaré. Le préfet  de l’Ouémé  Joachim Apithy  et le maire de Sèmè- Kpodji Charlemagne Honfo   appellent  au  calme et s’engagent à  rétablir une  vie normale à la  frontière d’Owodé  en  attendant l’ouverture  d’une enquête pour comprendre les causes de ce  sinistre.

Trouver un local en urgence

Le conducteur du  camion a  pris la  clé des champs. Pour l’instant, les autorités trouveront dans l’urgence un local pour les policiers de ce commissariat afin qu’ils continuent d’exercer leur mission de  sécurisation de cette zone frontalière.        

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

Répondre à Alo Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom