Alors que le monde la bourse semblait avoir repris des couleurs, hier, après qu’un report de la supposée surtaxation du secteur automobile européen ait été envisagé, les marchés financiers ont à nouveau connu une journée compliquée. La faute notamment à un décret signé par le président Trump, décret visant très clairement la société chinoise de télécommunication, Huawei.

Dans les faits, le décret américain stipule qu’il est interdit pour les entreprises américaines d’utiliser du matériel de télécommunication, directement fabriqué par une société présentée comme étant potentiellement dangereuse pour la sécurité nationale. En outre, le Trésor américain a confirmé par voie de presse que la société chinoise Huawei, ainsi que 70 de ses filiales étaient désormais placées sur une liste noire.

Les marchés financiers, dans l’expectative

Un caillou dans la chaussure de la société chinoise qui va, dès lors, être forcée de demander une licence spéciale afin d’acheter des pièces et autres composants électroniques auprès d’entreprises américaines. Dans les faits, le décret américain stipule qu’il est interdit pour les entreprises américaines d’utiliser du matériel de télécommunication, directement fabriqué par une société présentée comme étant potentiellement dangereuse pour la sécurité nationale. Ainsi, le Dow Jones a terminé en hausse de 0,45% alors que le NASDAQ a pris 1,13%. En revanche, pour le reste, c’est la soupe à la grimace. Le CAC 40 a ainsi perdu 19 points alors que le Nikkei 225, l’indice japonais, a chuté de 0,68%.

Une décision sur fond de guerre commerciale

L’annonce américaine intervient dans un contexte relativement tendu entre les différents partis. En effet, Chine et États-Unis se livrent une véritable guerre commerciale, n’hésitant pas à répliquer à coup d’augmentation de tarifs douaniers. L’attaque portée à Huawei pourrait ainsi avoir de réelles répercussions sur les négociations actuellement en cours afin de sortir de la crise. La journée de demain elle, risque d’être relativement intéressante à scruter pour les acteurs et experts des marchés financiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom