Gabon : La Russie vient en aide au pays pour contrer le braconnage

La dernière rencontre qu’a organisée la Russie avec les dirigeants africains porte visiblement ses premiers fruits. En effet, selon une annonce qu’a faite le ministère russe de la défense, Moscou appuie le Gabon dans la lutte contre le braconnage. Dans le cadre de cette lutte, le gouvernement russe a mis à la disposition de ce pays, des armes à feu.

Des armes à feu gracieusement données…

La quantité exacte n’a pas été précisée dans le petit communiqué qui a été diffusé dans la soirée de ce jeudi 28 novembre 2019. On retiendra tout de même du communiqué du ministère russe de la défense qu’il s’agit « d’armes à feu destinées à assister le gouvernement dans la lutte contre le braconnage et la protection des parcs nationaux ».

Publicité

« Avant tout, il s’agit d’assurer la sauvegarde du nombre d’éléphants de forêt dans ce pays, dont la population est la plus grande du continent » précise le communiqué. Ces armes mises gratuitement à la disposition du Gabon auront donc pour mérite de participer à la préservation de la vie des animaux exposés au braconnage dont les éléphants.

Protéger les éléphants…

Selon les chiffres officiels, les forêts de ce pays regorgent de plus de la moitié des éléphants de l’Afrique. Il possède également une dizaine de parcs nationaux étendu sur plus du dixième de sa superficie. On dénombre également 20 aires marines protégées au pays des Bongo.

Avant le Gabon, la Russie qui a décidé de réchauffer les relations bilatérales entre les pays africains avait déjà signé plusieurs accords dans le domaine nucléaire avec les pays comme  la Zambie, l’Égypte, l’Éthiopie et le Rwanda. Ces accords ont été signés par l’entremise de Rosatom l’entreprise publique russe spécialisée dans le secteur de l’énergie nucléaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *