Porté disparu depuis 2019, un acteur français se serait jeté sous un train

Photo d'illustration (Pixabay)

Ce vendredi 13 novembre, le parquet de  Reims  en France s’est prononcé sur la disparition du comédien français Djedje Apali. Il s’était fait remarquer dans son rôle dans le « Gang des Antillais » de Jean-Claude Barny en 2016. En effet, depuis plusieurs mois, la police avait lancé des recherches sur lui « pour disparition inquiétante ». Mais le comédien serait vraisemblablement décédé selon les recoupements qui ont été faits.

Décès intervenu le 13 juillet 2020

La thèse de suicide serait la plus envisageable selon les informations rendues publiques par le parquet de Reims. Le corps aurait formellement été identifié. Sa disparition a été signalée au commissariat de Reims le 13 juillet 2020. Mais il n’avait  réellement pas donné de nouvelles depuis décembre 2019 selon sa mère. Toutes les mesures prises pour avoir des nouvelles du comédien auraient été vaines.

Publicité

Mais les agents en charge de l’enquête ont finalement essayé de croiser les données avec un décès signalé le 12 juillet 2019. Ils ont procédé à un recoupement avec « un dossier de mort violente qui avait eu lieu en gare de Bezannes (Marne), le 12 juillet 2019, où une personne s’était manifestement jetée sous un train et n’avait pu être depuis lors identifiée. ».

« Une expertise odontologique… »

« Une expertise odontologique a été pratiquée il y a quelques jours qui, après comparaison entre le dossier dentaire de Djedje Apali et les constatations dentaires faites sur le cadavre en juillet 2019, a permis formellement à l’expert d’indiquer que le corps retrouvé était bien celui de M. Djedje Apali », a expliqué le parquet de Reims.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité