,

Russie : Poutine accuse les occidentaux de diabolisation

Le président russe Vladimir Poutine continue de faire la une de la presse internationale, concernant le dossier ukrainien. En effet, dans la soirée d’hier dimanche 12 décembre 2021, le chef de l’Etat russe a rejeté les accusations de l’occident selon lesquelles la Russie envisageait de s’emparer de l’Ukraine.

Un « message clair » envoyé à Poutine

Le numéro un russe s’exprimait suite à l’avertissement des ministres du G7, qui indiquaient que la Russie se heurterait à de graves conséquences, si elle s’obstine à envahir l’Ukraine. D’après Vladimir Poutine, tous les pays occidentaux diabolisent son pays. Ces propos ont été réitérés par son porte-parole, Dimitri Peskov, qui a estimé que les occidentaux étaient « une fois de plus dans le but de diaboliser davantage la Russie ». Notons que sur ce sujet, la cheffe de la diplomatie britannique Liz Truss, avait déclaré, en tant qu’hôte d’une réunion du G7 à Liverpool, que le sommet avait « envoyé un message très clair et uni à Vladimir Poutine : Nous voulons que la Russie cesse son agression vis-à-vis de l’Ukraine ». Dans une interview accordée au média NBC News, son homologue américain Anthony Blinken avait déclaré : « Nous sommes prêts à prendre le type de mesures que nous nous sommes abstenus de prendre dans le passé ».

Publicité

Pour rappel, les renseignements américains avaient indiqué que la Russie se préparait à envahir l’Ukraine. D’après leurs chiffres, 175 000 soldats russes pourraient attaquer ce dernier dès début 2022. Cela, avec un ensemble de matériels militaires comme des chars se trouvant déjà à la frontière ukrainienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *