Sonko : Bertin Koovi salue la justice sénégalaise après sa réintégration dans la liste électorale

La réintégration dans la liste électorale du maire de Ziguinchor, Ousmane Sonko, n’a pas laissé indifférent l’ancien candidat béninois à la présidentielle, Bertin Koovi. Dans un audio publié sur les réseaux sociaux, l’homme politique béninois a salué la justice sénégalaise. Pour lui, le peuple sénégalais peut être fier de lui, soulignant qu’il rend aussi toute l’Afrique fière. « Sonko réintégré sur la liste électorale. La forfaiture de quelques opportunos-profito situationnistes qui ont oublié tout le combat du peuple sénégalais pour que eux, en 2012, aient le droit d’être candidats » a-t-il notamment déclaré.

« Bravo au juge sénégalais »

Selon Bertin Koovi, l’Afrique veut des hommes de droit (juges et magistrats) qui n’ont pas peur de dire le droit et si possible de mourir ou d’être assassiné, pour la cause de la justice. « Peuple sénégalais. Bravo au juge sénégalais, bravo à toute la justice sénégalaise et nous mettons en garde tout procureur qui dirait et qui veut se pouvoir en cassation et patati et patata » a-t-il ajouté. Concernant ces derniers, le politicien béninois menace d’appeler le peuple sénégalais dans les rues.

Publicité

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Bertin Koovi est très heureux de la situation, puisqu’il confie commencer à avoir de l’espoir pour l’Afrique, parce qu’il en était venu à être désespéré. Il recommande par ailleurs à Ousmane Sonko de « recueillir son parrainage et déposer sa candidature ». Il a profité de l’occasion pour lancer une cotisation au niveau africain pour le paiement de sa caution, parce que selon lui, « c’est le candidat de l’Afrique au fait, ce monsieur. Il est le candidat de nous tous ».

Pour rappel, le tribunal d’instance de Dakar avait rendu une décision capitale hier jeudi 14 décembre 2023 en annulant la radiation d’Ousmane Sonko des listes électorales. Cette décision donne ainsi lieu à la candidature de l’opposant, faisant écho aux débats intenses qui avaient eu lieu mardi dernier au sujet de sa réintégration ou non sur ces listes cruciales pour sa participation à l’élection présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *