Maghreb : cette compagnie aérienne réalise une performance

La zone du Maghreb représente une opportunité pour les acteurs du secteur de l’aviation. Depuis quelques années maintenant, plusieurs compagnies maghrébines ont enclenché des mécanismes dans le but de renforcer leur flotte et d’élargir leur base de passagers. C’est le cas de la compagnie Air Algérie. Les responsables d’Air Algérie ont déclaré tout récemment que la compagnie a enregistré de bons chiffres pour l’année 2023.

Selon Yacine Benslimane, PDG d’Air Algérie, la compagnie a enregistré 7,27 millions de passagers pour l’année écoulée. En outre, la société aérienne a connu une hausse de son trafic de 67% sur les lignes internationales et 13% sur les lignes domestiques. En ce qui concerne les vols intra-africains, de nombreux passagers ont fait confiance à Air Algérie. Ainsi, il y a eu une forte affluence pour les destinations telles que Nouakchott (Mauritanie), Le Caire (Égypte), Dakar (Sénégal) et Bamako (Mali).

Publicité

Comme la plupart des compagnies aériennes, Air Algérie a atteint son pic de performance durant la période estivale. On a pu donc constater une accentuation des vols en direction de la France, de la Russie, de la Turquie, de l’Espagne. L’année 2023 a permis à Air Algérie de mettre en place de nouvelles initiatives pour faire face à la concurrence. C’est ainsi que la compagnie nationale aérienne a ouvert de nouvelles lignes vers Johannesburg (Afrique du Sud), Abidjan (Côte d’Ivoire), Douala (Cameroun) et Addis-Abeba (Éthiopie).

Yacine Benslimane et son équipe souhaitent aborder 2024 de la meilleure des manières et faire franchir une nouvelle étape au fleuron de l’aviation civile algérienne. C’est ainsi que la compagnie a commandé une quinzaine d’avions auprès des constructeurs Boeing et Airbus. De plus, l’administration de la société a pour objectif d’ouvrir 7 nouvelles lignes internationales qui comprendront 3 destinations africaines, à savoir Libreville (Gabon), Abuja (Nigeria), et N’Djamena (Tchad). Air Algérie veut se positionner comme un pilier important de l’aviation civile en Afrique du Nord.

On peut dire qu’Air Algérie revient de loin. La compagnie a connu des moments très difficiles après l’avènement de la pandémie du coronavirus. Durant cette période, la quasi-totalité des avions de la planète était cloué au sol. Avec la baisse des réservations, Air Algérie a vu son activité chuté de manière spectaculaire. Après la levée des mesures barrières et l’ouverture des frontières aériennes, la compagnie a connu des difficultés pour redémarrer. Il aura fallu l’intervention de l’État pour permettre à Air Algérie de se restructurer et repartir sur une nouvelle dynamique.

3 réponses

  1. Avatar de Med Meh
    Med Meh

    Souhaitons une bonne performance et une rentabilité à notre compagnie aérienne

  2. Avatar de Mehaiguene
    Mehaiguene

    Souhaitons une bonne performance et une rentabilité à notre compagnie aérienne

  3. Avatar de Mehaiguene
    Mehaiguene

    Souhaitons plus de performance et de rentabilité à notre compagnie aérienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *