Dollar : la Chine achète frénétiquement de l’or pour réduire sa dépendance

En pleine mutation économique mondiale, la Chine accentue sa stratégie de diversification des réserves en se tournant massivement vers l’or, une démarche qui révèle une volonté de s’affranchir progressivement du dollar américain. D’après des données récentes, la Banque Populaire de Chine (PBOC) a enrichi ses réserves d’or pour le seizième mois d’affilée, ajoutant 390 000 onces troy en février, portant son total à quelque 72,58 millions d’onces, soit environ 2 257 tonnes.

Cette accumulation soutenue s’inscrit dans un contexte où l’or atteint des sommets inédits, avec un record historique à 2 172 dollars l’once, soulignant un gain annuel de plus de 18%. Cette envolée des prix est partiellement attribuable aux acquisitions considérables par les banques centrales mondiales, la quantité totale acquise en 2023 s’approchant du record de l’année précédente. À l’ombre des tensions géopolitiques et des récentes sanctions contre la Russie, la dépendance excessive au dollar apparaît de plus en plus risquée.

Publicité

Les dynamiques instables encouragent une diversification des réserves. Dans ce cadre, l’or, faute d’alternative viable au dollar, devient un actif refuge de choix, même si la concurrence du Bitcoin, dorénavant accessible via les ETF, se fait sentir. Outre ses initiatives sur les marchés financiers, la Chine consolide également sa présence dans le secteur aurifère africain, exploitant les riches gisements du continent.

Les entreprises chinoises, telles que Yintai Gold, s’implantent stratégiquement en rachetant des projets miniers prometteurs, comme le montre l’acquisition récente du projet Twin Hills en Namibie pour 368 millions de dollars. Cette opération témoigne de la détermination chinoise à sécuriser des ressources aurifères de premier plan à l’international.

En résumé, la démarche chinoise d’augmenter ses réserves d’or tout en s’implantant dans des zones aurifères stratégiques illustre une stratégie à double volet pour réduire sa vulnérabilité au dollar et asseoir son influence sur le marché mondial de l’or. À travers ces manœuvres, la Chine non seulement fortifie ses réserves nationales, mais renforce aussi son empreinte dans l’économie globale, esquissant ainsi de nouveaux équilibres dans le paysage financier international.

Une réponse

  1. Avatar de philippe renard
    philippe renard

    La 1ere puissance mondiale industrielle et don économique ce que l Occident périphérique refuse d’admettre !
    Heureusement qu’ils sont la pour contenir l ’empire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité