Au Nigéria, sous l’administration du président Buhari, on ne badine pas avec l’argent de l’Etat. L’ancienne ministre Diezani Alison-Madueke l’aura appris à ses dépens.

La Haute cour fédérale de Lagos au Nigéria a en effet condamné ce jeudi 16 février, Mme Diezani Alison-Madueke pour détournements de fonds publics.

Mme Alison-Madueke était ministre du pétrole sous l’administration du président Goodluck Jonathan. Elle doit désormais rembourser l’équivalent de 153 millions de dollars à l’Etat nigérian.

Les fonds détournés étaient issus du secteur pétrolier. Une partie de ses fonds avait servi à influencer les résultats de la présidentielle de 2015. Mme Alison-Madueke avait été arrêté en Grande Bretagne sur l’initiative du gouvernement nigérian.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.