Les mobilisations contre le président togolais Faure Gnassingbé ne faiblissent pas. Après les manifestations des jeunes réprimées par la police togolaise, ce sont les femmes qui, vêtues de noir, ont décidé de faire entendre leur voix. 

Et cette fois-ci, elles espèrent que le message est bien passé. En effet, des milliers de femmes ont défilé dans les rues de Lomé ce samedi 20 janvier appelant Faure Gnassingbé à quitter le pouvoir. Le président togolais est à la tête du pays depuis la mort de son père qui avait lui-même arraché le pouvoir à un président démocratiquement élu.

Pour aider l’opposition à atteindre son objectif, des milliers de femmes se sont jointes au combat. Avec des messages appelant au départ du président togolais, au changement, elles ont également demandé la libération des togolais arrêtés parce qu’ils réclamaient le départ du président.

Pour rappel depuis plusieurs mois, le Togo est secoué par des marches de citoyens appelant au départ du président Faure. Une délégation de la Guinée doit tenter la semaine prochaine une nouvelle médiation.

1 COMMENTAIRE

  1. FAURE EST UN TÊTU. IL A UNE CERVELLE IMPERMÉABLE DEPUIS LA NUIT DES TEMPS QUE LES TOGOLAIS NE S’ATTENDENT PAS QU’IL DISE QLQ CHOSE. LA SEULE SOLUTION EST DE LE CHASSER.
    IL A SON SALUT GRACE A L’ ISRAËL ET LA FRANCE QUI SONT SES PARTENAIRES POUR PILLER LE TOGO.
    CE QU’IL OUBLIE LE TOGO ET LA PALESTINE LUTTENT POUR LA LIBÉRATION MAIS IL Y A UNE DIFFÉRENCE ENTRE LES DEUX COMBATS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.