En Irak, une française reconnue coupable de djihadisme, a été condamnée à la prison à perpétuité. Djamila Boutoutaou, 29 ans, vient en effet d’être condamnée par le tribunal de Bagdad à la prison à perpétuité pour terrorisme. Celle qui encourait la mort par pendaison pour ses liens avérés avec l’organisation terroriste de l’Etat Islamique dispose aujourd’hui de 30 jours afin de faire appel de cette décision.

Selon ses dires, celle-ci a en fait suivi son mari en Turquie, ou elle a finalement appris que celui qui était « chanteur de rap » était en fait un djihadiste. Algérienne d’origine, celle-ci se retrouvera ainsi forcée de suivre son époux qui a été contacté par un homme nommé al-Qourtoubi. Prenant la famille sous son aile, il les cachera dans une cave avant de les faire s’installer en 2014, dans le califat auto-proclamé de Daesh, califat qui s’étendra en Irak et en Syrie.

Cependant, au cours d’une longue et difficile contre-offensive, l’armée irakienne reprendra ses terres en 2017 et capturera de nombreuses personnes ayant eu rapport avec l’Etat Islamique. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.