En position de force depuis le retrait américain de l’accord sur le nucléaire Iranien, Téhéran semble vouloir imposer ses conditions. L’accord sur le nucléaire iranien, va-t-il perdurer ? En effet, après le retrait américain, ce sont les Européens qui ont pris le lead sur cette histoire et tentent de trouver un terrain d’entente avec l’Iran afin que cet accord puisse rester en vigueur. Problème, les négociations semblent compliquées et l’Iran semble désormais en position de force afin d’imposer ses propres conditions.

L’Iran, définitivement en position de force.

Récemment donc, c’est Ayatollah Khamenei, le numéro un iranien qui a exigé de la part des Européens, une série d’engagements portant tout d’abord sur le Conseil de Sécurité de l’ONU. En effet, l’Iran souhaite que les pays signataires de l’accord de Vienne présentent une résolution au Conseil de Sécurité afin de protester contre le retrait américain de l’accord. Le second point soulevé par Kamenei, concerne la présence et l’influence iranienne au Moyen-Orient. En effet, Téhéran souhaite que jamais, l’Europe ne remette en cause le programme balistique iranien et sa présence dans la région. Enfin, les Européens vont devoir apporter des garanties concernant l’achat et l’utilisation du pétrole iranien.

Des demandes lourdes et conséquentes qui posent problème puisque les pressions américaines sur l’Europe vont à contresens de ces conditions. Un point sur lequel souhaite visiblement appuyer Téhéran qui estime qu’à chaque moment clé, l’Europe s’est rangée du côté Américain, subissant sa loi et ses pressions. Si ces conditions ne sont pas respectées, l’Iran se réserve le droit de sortir à son tour de l’accord afin de reprendre son programme nucléaire, ce qui serait, bien évidemment, un sacré retour en arrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.