Photo : Vincenzo Pinto

L’église catholique est secouée depuis plusieurs décennies par des scandales de pédophilie un peu partout à travers le monde. Mais la situation au Chili est telle que l’ensemble des évêques du pays ont dû présenter leur démission au Pape François.

«Nous, tous les évêques présents à Rome, avons remis nos postes entre les mains du Saint-Père afin qu’il décide librement pour chacun d’entre nous (…) Nous voulons demander pardon pour la douleur causée aux victimes, au pape, au peuple de Dieu et à notre pays pour les graves erreurs et omissions que nous avons commises» a déclaré la Conférence épiscopale chilienne dans un communiqué rendu public il y a quelques heures.

En guise de réponse, le Pape François a annoncé des changements pour que les victimes obtiennent justice après avoir dénoncé «le douloureux et honteux constat d’abus sexuels sur mineurs, d’abus de pouvoir et de conscience d’une partie du clergé de l’Église». Dans une enquête voulue par le Saint-Père, il a été prouvé que des membres hauts placés de l’Eglise catholique chilienne avaient détruit des preuves qui confondaient certains de leurs confrères et avait manqué à leur devoir de protection des enfants.

Une décision saluée par certaines victimes sur la toile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.