Réalisations en vue au Port de Cotonou

Mca-Bénin sensibilise les acteurs portuaires

En prélude aux nombreux  aménagements sur terre et en mer à réaliser au Port autonome de Cotonou, les responsables du  Millénium challenge account Bénin ont organisé hier,  au Palais des congrès à Cotonou, un atelier d’informations et de sensibilisation à l’intention des acteurs portuaires.

Dirigeants à divers niveaux du Port autonome  de Cotonou, représentants  d’entreprises opérant dans le secteur portuaire,  responsables de la douane béninoise, représentants d’associations et de syndicats, etc. Ils étaient très nombreux à répondre hier à l’appel du Millénium challenge account Bénin ( Mca-Bénin)  qui a organisé  à leur intention, au Palais des congrès à Cotonou, un atelier  d’informations et de sensibilisation   sur les aménagements annoncés dans l’enceinte portuaire.   En effet, dans  le cadre du projet « Accès aux marchés » Mca-Bénin avait déjà organisé des rencontres d’informations spécifiques avec différentes structures  comme le Port autonome de Cotonou,  la Sobemap, le Cncb, l’Assema, la Direction générale des douanes et droits indirects, etc..

Publicité

 Dans la même logique d’implication des acteurs portuaires dans la mise en œuvre du projet,  un atelier avait été également organisé  le 13 juin dernier à l’intention de tous les acteurs portuaires  pour valider les conclusions des études techniques initiales. Elle ont duré presque un an et ont  débouché  sur l’élaboration des spécifications techniques, du Plan de gestion environnementale et social et des dossiers d’appels d’offres. Par la suite, au terme  d’un long et laborieux processus d’appel d’offres international, trois  entreprises  ont été sélectionnées pour la réalisation des aménagements prévus.  Il s’agit respectivement du Consortium Sogea-Satom/Emcc pour le prolongement de l’épi d’arrêt de sable de 300 mètres (lot1), de Soletanche Bachy pour la construction du quai Sud (lot2) et du  Consortium Utl-Spml pour le renforcement du système électrique et de l’éclairage, la protection-incendie et la mise à niveau de la sûreté portuaire (lot 3). En ce qui concerne  la supervision des travaux, c’est le Cabinet Haskoning Nederland B.V qui   a été retenu  au terme d’un processus d’appel d’offres international.

Près de 52 milliards à investir au Port

Selon  le Coordonnateur de Mca-Bénin, Simon Pierre Adovèlandé, tous ces investissements d’un montant global de 124.718.829 dollars Us, soit environ 52 milliards de francs Cfa, visent  la modernisation des infrastructures portuaires, l’amélioration de la productivité et de la compétitivité du Port  ainsi  que  sa  mise en conformité avec les dispositions du code Isps. « Il est évident que malgré  toutes  les dispositions qui sont  déjà pensées, envisagées et qui seront  prises pour garantir la continuité du service portuaire, ces grands  chantiers ouverts à l’intérieur du Port, vont inévitablement entraîner des contraintes de mobilité et nécessiter des changements de comportement dans vos habitudes de travail » s’est-il rejoui. Il déclare compter, pour ce faire, sur la compréhension et la collaboration de tous pour permettre d’offrir dans les mois à venir, des perspectives nouvelles à cet important outil de développement socio-économique qu’est le Port de Cotonou. Il dit avoir la ferme conviction,  qu’au terme de cet atelier, un partenariat sera scellé entre tous les acteurs portuaires, les entreprises de construction retenues et le Bureau de contrôle en charge de la supervision des travaux afin qu’ils soient exécutés à la satisfaction de tous.

«  Je vous remercie tous pour votre intérêt au sujet qui nous rassemble. Et je vous invite  à participer activement à ces échanges en contribuant efficacement  et à haute  voix aux réflexions  et analyses qui seront menées » a déclaré, pour sa part,  Mme Martina Boustani, chargée d’affaires de l’Ambassade des Usa près le Bénin. «Votre pleine  connaissance des activités  qui auront  lieu dans un avenir  proche dans le domaine portuaire et de leur délai d’exécution renforceront  le cadre de supervisions et nous permettront de nous assurer tous que les améliorations à terme nous feront vite oublier les inconforts temporaires générés par ces travaux » a-t-elle ajouté. Elle dit également compter sur  la coopération continue de tous les acteurs portuaires pour poursuivre les efforts engagés au Port et à la Douane afin de rendre le Port autonome de Cotonou plus compétitif et rayonnant dans la sous-région et ainsi, contribuer efficacement à l’accélération de la croissance économique du Bénin.  

Publicité

Christian Tchanou 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *