Kelvin Doe, le jeune sierra-léonais qui impressionne le Massachussets Institute of Technology

Il est jeune, a 16 ans et est devenu le plus jeune invité du Massachussets Institute of Technology, MIT, une prestigieuse université américaine. Son exploit : à 13 ans, autodidacte, il construit batteries et générateurs électriques à partir d'objets trouvés dans les poubelles de son village en Sierra Léone.

Publicité

Ne disposant pas d'électricité, ce jeune garçon a voulu aider sa famille en mettant à sa disposition une batterie entièrement fabriquée par ses soins, et issue de l'association de l'acide, du soda, du métal, le tout combiné dans une tasse et scotché. Invention qui s'avéra tout à fait utile pour produire de l'électricité, et qui le poussa, toujours à partir d'objets trouvés dans des poubelles à fabriquer un générateur pour le bonheur de sa famille.

Les voisins affluaient dans la maison du petit prodige, qui pour recharger un téléphone, qui pour étudier sous les lueurs des ampoules… Mais Kelvin ne s'arrêta pas en si bon chemin. Il fabriqua ensuite une station radio fait maison où il donne la parole à des jeunes de son village (cf vidéo ci-dessous)

Publicité

Découvert grâce à un étudiant sierra-léonais

Le jeune Kelvin a été découvert par un étudiant du MIT, lui aussi sierra-léonais, David Sengeh, qui impressionné par la débrouillardise du garçon incita son université à l'inviter. 

"Il fera bientôt parti des résidents du MIT dans le cadre de notre initiative de développement international et un invité de l'école d'ingénierie d'Harvard, explique David Sengeh. Il acquerra plus de savoirs pratiques pour pouvoir aider sa communauté."

D'ores et déjà le jeune prodige veut s'attaquer à un projet plus grand: construire une éolienne qui fournira de l'électricité à tout son village. Plus que jamais, les jeunes inventeurs africains ont besoin de décideurs et financiers, privés ou publics pour soutenir leurs projets qui sont très souvent bénéfiques aux populations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *