Yayi désigne Ibrahim Akibou Gbaguidi en remplacement à Euloge Akpo

Aussitôt invalidé, aussitôt remplacé. Hier, la Cour constitutionnelle a déclaré non conforme à la Constitution la désignation du magistrat Euloge Akpo comme membre de la Cour. Ce dernier avait été nommé en fin mai dernier par le chef de l’Etat pour siéger au sein de la haute juridiction.

Publicité

 Et moins de vingt quatre après l’invalidation de sa nomination, Boni Yayi a procédé à son remplacement en nommant comme nouveau membre de la Cour constitutionnelle le magistrat Ibrahim Akibou Gbaguidi. L’information provient de sources officielles. Qui précisent que Boni Yayi l’a fait à travers le décret n° 2013-274 du 25 juin 2013. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *