Commune d’Akpro-Missérété : Michel Bahou inaugure plusieurs infrastructures sociocommunautaires

Plusieurs infrastructures sociocommunautaires ont été inaugurées dans la commune d’Akpro-Missérété par le maire Michel Bahou.

Publicité

 Il s’agit d’un marché et d’une place publique à Vakon-Azohouè, et aussi le terrain multidisciplinaire d’Akpro-Missérété. En effet, suite à une tournée entreprise par le maire dans la commune, pour voir l’état d’avancement des travaux sur les chantiers ouverts dans la commune, l’inauguration de ces infrastructures financées sur fonds propres de la mairie, budget communal 2011-2012 a été finalement effective.

Selon Michel Bahou, la mise en service de ce stade entièrement  clôturé et équipé de poteaux en acier, a été simplement ajournée. Dénommée «Alagar», le petit marché de Vakon-Azohouè permettra, à en croire la première autorité de cette commune, aux populations de la localité de ne plus faire de longues distances pour s’approvisionner en produits de première nécessité, surtout des vivres. Il s’agit, selon le maire Michel Bahou, de protéger les bonnes dames vendeuses contre les intempéries climatiques.

Pour ce qui concerne la place publique, Michel Bahou l’a baptisée «Avocèfohoun Houndéton», en reconnaissance des œuvres humanitaires accomplies par ce dernier en faveur de la localité. Et cette place est destinée aux sages de la région, pour leur détente, les réjouissances, les réunions.

Publicité

Après l’arrondissement de Vakon, la délégation conduite par Michel Bahou s’est rendue à l’arrondissement central d’Akpro-Missérété, où elle a inauguré un terrain multidisciplinaire, notamment de hand-ball, de basket-ball, de volley-ball, implanté dans l’enceinte du Stade communal d’Akpro-Missérété. Autrement dit, c’est un terrain omnisport. Selon le maire d’AkproMissérété, ce nouveau complexe sportif, entièrement équipé, respecte les normes modernes. A en croire le maire, la commune mettra bientôt sur pieds une équipe dans chaque discipline. Il a expliqué que des séances d’entrainement seront programmées pour chacune des disciplines.

Il faut signaler que le marché et la place publique de Vakon-Azohouè ont coûté environ 12 millions de francs CFA. Quant au Stade de Vakon et le terrain multidisciplinaire d’Akpro-Missérété, leur construction est évalué à environ 19 millions de francs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *