Lycéennes enlevées au Nigeria : révolté, Obama appelle à une mobilisation internationale

Après la revendication du rapt de deux cents filles par le chef de Boko Haram qui dit vouloir les vendre ou les donner en mariages, le président américain s’est montré révolté dans un entretien sur la chaîne ABC. « C’est évidemment une situation qui brise le cœur, une situation révoltante » a déclaré le président américain qui appelle à une « mobilisation internationale » contre le groupe islamiste Boko Haram. 

Publicité

Pour le président des Etats-Unis « Boko Haram est l’une des pires organisations terroristes au niveau local ou régional. Ses membres tuent sans pitié depuis des années ». Il a confirmé l’autorisation d’un déploiement d’une équipe américaine d’experts pour rechercher et retrouver les jeunes filles. « Nous cherchions déjà à établir une plus grande coopération avec les Nigérians pour lutter contre le groupe islamiste » a dit Obama.

Une aide que les Nigérians ont déjà acceptée. La secte qui agit sans être inquiétée par la communauté internationale a peut-être franchis le rubicond. Le président américain a déclaré que cet important rapt pourrait être l’événement qui aide à mobiliser la communauté internationale toute entière afin de faire enfin quelque chose contre une organisation aussi abjecte, qui a perpétré un crime affreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *