Agriculture au Bénin : 640 millions Francs CFA déjà investis par la Fao

Agriculture au Bénin : 640 millions Francs CFA déjà investis par la Fao

Nous sommes à un taux d’exécution budgétaire de 29 % pour le premier trimestre, pour un portefeuille de projets d’environ 2 milliards de FCFA...

Djougou : Producteurs agricoles outillés pour la lutte contre les chenilles ravageuses

Les coordonnateurs de projets de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) au Bénin, ont fait un bilan trimestriel hier jeudi 27 avril. C’était au cours d’une réunion qui a eu lieu au siège de la représentation de l’organisation à Cotonou.

Au moins 23 projets ont été exécutés en 2017 par l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) au Bénin. Les coordonnateurs de ces différents projets se sont réunis hier jeudi, pour faire le bilan du premier trimestre de l’année 2017. Au profit desdits projets, la représentation de la Fao au Bénin a effectué des décaissements de plus de 640 millions de Francs Cfa.

Certains projets ont fourni des résultats assez probants. Il s’agit notamment du Projet de restauration des mangroves, avec l’Étude diagnostique de gestion et d’utilisation des écosystèmes de mangroves, déjà réalisée, et un rapport disponible à cet effet. Il faut compter également le Projet d’appui à la professionnalisation de la cuniculture, avec un «Manuel technique de l’Éleveur de lapin au Bénin» élaboré, la Stratégie nationale de développement de la cuniculture (SNDC) et son Plan d’actions (2018-2022) validés, et une Campagne de sensibilisation à la consommation de la viande et des produits à base de lapin, qui sera bientôt conduite au niveau national. Les cadres techniques et le représentant résident de la FAO au Bénin, Dr Tiémoko YO, ont aussi approuvé les résultats du projet «Appui à l’amélioration de l’état nutritionnel des ménages du Couffo», sans oublier le projet « Intensification des activités des petits producteurs dans le Nord-Bénin ».

Le représentant résident de la Fao au Bénin, a appelé les coordonnateurs des différents projets à les exécuter avec célérité. « Nous sommes à un taux d’exécution budgétaire de 29 % pour le premier trimestre, pour un portefeuille de projets d’environ 2 milliards de FCFA pour l’ensemble de l’année 2017 ; nous devons donc aller plus vite », a fait observer Tiémoko YO. Il leur a également indiqué des orientations stratégiques pouvant permettre l’atteinte des résultats. Selon le représentant résident de la Fao au Bénin, il faut désormais accélérer la formulation du Cadre de programmation pays (Cpp) 2017-2021, de la Fao-Bénin

Commentaires

Commentaires du site 0