Vague de scandales à la Dgi: Un réseau de vente de timbres démantelé

Vague de scandales à la Dgi: Un réseau de vente de timbres démantelé

Affaire vol de chèques des impôts : De nouveaux suspects arrêtés

(Deux individus jetés en prison) A la Direction générale des impôts, les affaires se suivent et ne se ressemblent pas. Après l’affaire de vol de chèques qui a conduit plus d’une dizaine d’agents en prison et d’autres en cavale, une autre affaire éclabousse la même régie financière.

Il s’agit d’une affaire de vente illégale de timbres fiscaux. Des timbres fiscaux sont volés du circuit officiel, confiés à des tiers qui les vendent, et l’argent est partagé au sein du groupe. Il y a quelques jours, deux individus dont nous taisons les identités, ont été arrêtés en fragrant délit à la direction, alors qu’ils mettaient en vente des timbres fiscaux.

Il ne s’agit pas de timbres contrefaits mais originaux qui ont été soustraits du circuit officiel de vente, et confiés à des gens qui ne sont pas reconnus comme agents de la Dgi. Une fois l’affaire éclatée, plusieurs cadres de la direction en charge de la gestion des timbres, ont été écoutés à la Brigade économique et financière. Mais à l’arrivée, seuls les deux individus arrêtés avec les timbres ont été jetés en prison.

Lire les articles sur les affaires précédentes

Il leur a été reproché l’émission et la vente illicite des timbres, même aux abords des guichets des services des impôts. Avant d’être démantelé, ce réseau a fonctionné pendant des mois et causé un manque à gagner de plusieurs centaines de millions au fisc.

Anguille sous roche

La gestion faite de cette affaire ouvre la voie à des questionnements. Comment se fait-il que seuls

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 4 mois

    Ces voleurs de timbres fiscaux sont mentalement sous développés ! Combien pourraient leur rapporter ces petits larcins ? Là où certains mériteraient la prison pour plusieurs centaines de millions dérobés à l’état, eux ils commettent la bêtise de n’y aller que pour quelques milliers de francs CFA. Pitoyables ! C’est pour cela qu’il ne faut les enfermer à double tour, en caleçon car il fait une chaleur étouffante en ce moment au Benin.

  • Avatar commentaire
    Ben 4 mois

    Il est aussi nécessaire d’étouffer ces menus fretins avant qu’il ne devienne de gros gibiers difficiles à agresser

  • Avatar commentaire
    GILOU 4 mois

    La Chasse Aux Menus Fretins Est Ouverte Pendant Que Celle Des Gros Gibiers Est Interdite. Nos Sous – Le Peuple Béninois Réclament Ses Sous. L’Etat N’a Pas De Sous – Ce Sont Nos Sous, Nous Les Contribuables. Rendez-Les-Nous. – Le Peuple Veut La Résolution D’Au Moins 7 Affaires Financières Crapuleuse – Justice Talon – Justice Les Procureurs.
    1. L’affaire ICC-Service : la plus vaste escroquerie financière de l’histoire du Bénin : 211,500 milliards de FCFA d’après le rapport du FMI. 2. L’affaire CEN-SAD : qui a servi de prétexte à la distribution généreuse des biens du domaine public de l’Etat, plus de 100 milliards. 3. L’affaire Maria Gléta : un projet d’énergie de 50 milliards engloutis. 4. Affaire Talon dans coton, les 45 milliards versés par le ministère des finances. 5. L’affaire de l’interminable construction du palais de l’Assemblée nationale pour un coût de plus de 14 milliards de FCFA. 6. L’affaire des machines agricoles : l’acquisition dans des conditions douteuses et à des coûts très onéreux, de machines agricoles. 7. L’affaire de la disparition d’un don hollandais de 3 milliards de FCFA pour l’eau potable.
    On n’est pas loin des 500 milliards. Nous voulons les récupérer ne serait-ce que la moitié ce serait pas mal pour créer des emplois directs pour les jeunes diplômés devenus ZEM. Un exemple. Les sommes sont disponibles à l’extérieur du pays. RECUPERONS.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 4 mois

      Toi gilou prends hache , coupe-coupe, bazooka etc et va les dénicher aux deux palais , marina et des gouverneurs où ils sont terrés , agadjavi et tundé vont t’aider

      • Avatar commentaire
        GILOU 4 mois

        OLLA OUMAR Pas d’agressivité ni d’insulte. Il n’y pas que ton protégé qui est visé dans l’histoire. Tous ceux qui sont concernés de près ou de loin par ces scandales financiers doivent restituer les sous du peuple. Tu n’es pas concerné par ces vols alors du calme. On ne peut pas laisser les gros gibiers dans la cour et aller courir après les merles et les grives dans la savane.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Gilou, vous exagérez ! Qui vole un œuf, volera un bœuf dit l’adage. Louez au moins tout le travail qui a permis de démanteler ce réseau

      • Avatar commentaire
        GILOU 4 mois

        Mes propos ne mentionnent pas qu’il ne faut pas traquer les petits car qui vole un œuf aujourd’hui volera un bœuf demain. Il faut les traquer absolument. Toutefois, je dis qu’il faut ouvrir les gros dossiers aussi et ne pas les enterrer. On ne peut pas tout dire dans un post.

        • Avatar commentaire
          CODJO ATAKOUN 4 mois

          Exact, mais comme vous le savez, le Benin est un petit pays et il faut ouvrir les gros dossiers avec délicatesse car ces gens là se connaissent bien et ont des indicateurs dans tous les services de l’état. À faire trop de bruit, l’oiseau pourrait s’envoler !

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Oui ici c’est le Bénin où les menus fretins tombent et les gros poissons pavoisent au palais de la marina

    • Avatar commentaire
      Jean 4 mois

      OLLA OUMAR,
      Sincèrement je ne vous comprends pas, que voulez-vous enfin dans ce pays?
      Vous ne voulez pas d´une modification constitutionnelle afin de rendre plus flexible la procédure de mise en accusation des grands voleurs de la république et maintenant vous pleurnichez. Quelle est cette forme d´hypocrisie qui caractérise le béninois?

  • Avatar commentaire
    Baba 4 mois

    Ici c’est le BÉNIN, bravo les gars le mot honte a disparu

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 mois

      Non seulement ce mot a disparu mais les yeux dans les yeux les gens se mentent à longueur de journée. Cela me fait penser à un certain Cahuzac qui purge sa peine dans une prison avec une petite télé et un lit pour tout mobilier !