Bénin : L’ancien ministre Djemba a violé la décision de limitation des bâtiments à R+2.

Bénin : L’ancien ministre Djemba a violé la décision de limitation des bâtiments à R+2.

« Cette règlementation a été allègrement violé » a invectivé sur les écrans de la télévision nationale le ministre Didier Tonato.

Ministère des transports au Bénin : José Tonato passe le témoin à Cyr Koty

Tirant les conséquences désastreuses de l’effondrement du bâtiment R+3 appartenant à l’ancien ministre Alassane Soumanou Djemba, ayant occasionné des blessés graves, le ministre du cadre de vie José Didier Tonato regrette le fait que la décision de limitation des bâtiments à R+2 n’ait pas respectée. « Cette règlementation a été allègrement violé » a invectivé sur les écrans de la télévision nationale le ministre du cadre de vie José Didier Tonato. Il explique que le coefficient d’emprise au sol, le coefficient d’occupation au sol, qui fait qu’un bâtiment ne peut pas occuper plus de 60% de la parcelle ne sont aussi pas respectés.

Les règles de la construction doivent être respectées qu’on soit prince ou roturier. « Alassane Soumanou est un responsable d’un niveau assez élevé » et il est regrettable qu’il puisse enfreindre à ces dispositions élémentaires de construction de bâtiment a semblé notifié l’invité de l’édition de 20h assuré par Koudouss Abdoulaye.

Par ailleurs, le ministre Tonato assure qu’une information judiciaire est ouverte sur ce dernier cas. Il y a eu des blessures et contravention à la réglementation de la construction. Sans s’ériger en donneur de leçons, il a souhaité que « des gens qui sont d’un certain niveau, qui ont une certaine responsabilité donnent le bon exemple ». En matière de construction, la responsabilité civile des professionnels (architecte, ingénieur), mais aussi de propriétaire sera entièrement engagée parce que des vies sont mises en danger et nous ne pouvons pas continuer comme ça a martelé le ministre de cadre de vie.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Gouvènon 7 mois

    Hé Djemba djemba, le boxeur de chauffeur, de garde-corps etc, il risque de venir encore boxer tous ceux qui osent parler de lui. Attention …

    Sacré Djimba Djimba! Toujours gauche! un petit villageois qui a percé!

  • Avatar commentaire
    El-hadj 7 mois

    djemba le ministre d’État

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 7 mois

    Si mes souvenirs sont bon ; ce Djimba n’est ni un rentier, ni un commerçant , encore un homme d’affaires . Peut-il apporter la preuve de l’origine des fonds pour engager sans études préalable la construction de son immeuble de type R+3 ????
    Si ce n’est l’argent volé quand il officiait en qualité de sous-ministre sous Yayi le dormeur.
    Ce Djimba est un filou de classe exceptionnel et le bien mal acquis ne profite jamais.
    Nous souhaitons un prompt rétablissement aux malheureux ouvriers de ce chantier.
    Qu’on ouvre également une information judiciaire pour connaître l’origine de sa fortune .

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 7 mois

      Lire : classe exceptionnelle

    • Avatar commentaire
      aziz 7 mois

      Pourquoi deux poids de mesures…?

      Que talon justifie..d’abord l’origine licite de ses biens..

      Que tous les fonctionnaires…qui v o lent des cheques..dans nos regies financieres…en fassent autant..

      Depuis notre independance..à ce jour..combien de ministres,hauts fonctionnaires…ont justifié leur biens..?

      Pourquoi djemba…doit etre le premier à le faire..

      • Avatar commentaire
        Courtois 7 mois

        « des gens qui sont d’un certain niveau, qui ont une certaine responsabilité donnent le bon exemple ».

        Wow!!! Quelle lucidité!!

        Monsieur le ministre, pouvez-vous souffler ça à quelqu’un tres haut, proche à vous?

    • Avatar commentaire
      `Le Boss 7 mois

      joeleplombier peux tu nous dire comment talon est devenu riche ? pas damalgame, djimba a commence sa construction avant l’arrete ministeriel. en voulant regler les comptes aux autres on finira par se noyer. votre escro ne exagere. le benin n’est pas sa proprete.