Faible représentativité des femmes dans les Tic: Rafiatou Monrou pour inverser la tendance

Faible représentativité des femmes dans les Tic: Rafiatou Monrou pour inverser la tendance

Rafiatou Monrou: « Accroitre la représentativité des femmes dans le secteur des Tic est un défi majeur aujourd’hui »

Bénin – code du numérique: Un instrument juridique qui va révolutionner le secteur

Instituée pour créer un cadre d’échange sur le défi d’une meilleure intégration des femmes dans le secteur des Tic au Bénin, la journée internationale des filles  dans les Tic, a été célébrée hier jeudi 27 avril, au siège de Bénin télécom SA à Cotonou, sur le thème : « les Tic, une opportunité d’emploi pour les jeunes filles ». C’était en présence du ministre de l’économie numérique et de la communication, Rafiatou Monrou.

A l’instar des pays membres de l’union internationale des télécommunications, le Bénin a, lui aussi, célébré hier jeudi 27 avril 2017 à Cotonou, la journée mondiale des filles dans le secteur des Tic. C’était sur le thème « les Tic, une opportunité d’emplois pour les jeunes filles ». Portant un intérêt capital à cette journée, les femmes de tous les secteurs d’activités liés aux Tic, se sont massivement mobilisées pour prendre part au lancement des manifestations officielles qui ont eu lieu au siège de Bénin Télécoms à Cotonou.

Selon le programme des manifestations, trois activités vont marquer la célébration de cette journée qui vise à relever le défi d’une meilleure intégration des femmes dans le secteur des Tic. Il s’agit entre autres d’une conférence débat, d’une campagne de sensibilisation et formation à l’endroit des filles, et de reportages Tv sur les femmes de références dans le secteur. Au lancement des manifestations de la journée hier, trois panels ont été développés.

Le premier portant sur le thème de la journée a été présenté par la ministre de l’économie numérique et de la communication, Rafiatou Monrou, qui a souligné le manque criant de femmes  dans le secteur des Tic.

« La faible représentativité des femmes dans ce secteur explique-elle, n’est pas propre au Bénin. Mais c’est un problème mondial précise-t-elle, avant de déclarer qu’il doit être corrigé».

Le deuxième panel a été développé par madame Arielle Quenum, directrice adjointe générale de Bénin télécom services (Sa). Il porte sur « les mécanismes d’intégration des femmes dans les Tic ». Et le troisième intitulé «mise en place d’un réseau national des femmes du secteur des Tic », a été développé par madame Arielle Montcho, présidente de l’association Human Tech-maker. Au cours des trois panels, les femmes ont débattu sur les enjeux des Tic pour leur meilleure insertion dans le secteur.

Relever le défi

« Accroitre la représentativité des femmes dans le secteur des Tic est un défi majeur aujourd’hui », a déclaré la ministre.

« C’est d’ailleurs ce qui justifie la célébration de cette journée qui, à  ses dires, est à sa première édition au Bénin ». Pour parvenir à relever le défi d’équilibre entre les hommes et les femmes dans les Tic, plusieurs mécanismes sont prévus. Selon la ministre, une campagne sera organisée pour sensibiliser les jeunes filles des écoles, à opter et s’engager dans les filières scientifiques en rapport au Tic.

« Femme ! les Tic ont besoin de toi » lit-on dans le dos des t-shirt portés par les participantes. Toujours dans cette perspective, il sera mis place dans les tous prochains jours, «  un vaste réseau des Tic pour favoriser l’intégration dans le secteur », a promis madame Montcho Arielle. La ministre a promis que son département ministériel va établir des partenariats avec les structures et établissements de formations en ingénierie, en vue de les impliquer dans la sensibilisation. Pour finir, elle a mis un accent particulier sur l’innovation dans les Tic, pour créer des opportunités d’emplois en faveur des femmes

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 7 mois

    Je pense comme “Gouvènon”. Il y aura des femmes dans les TIC au bénin quand il y aura des TIC.

    Qu’en est-il du contentieux des consommateurs et de l’Etat béninois à propos du respect de niveaux de services contractuels attendus ?

  • Avatar commentaire
    Gouvènon 7 mois

    Que du BLA BLA BLA; RIEN NE SUIVRA; DES DISCOURS ET DES PROMESSES.

    Commencez par doter l’administration, les juridictions d’ordinateurs. Mettez les en réseau afin que les demandeurs d’actes de naissance, de passeports et autres documents ne fassent plus le chemin de croix que vous leur imposez. Autrement vous favorisez le racket.