Construction du pont de Tovègbamè: Le ministre Hervé Hèhomey lance les travaux

Construction du pont de Tovègbamè: Le ministre Hervé Hèhomey lance les travaux

La construction du pont de Tovègbamè sera bientôt une réalité. En effet, le ministre des Travaux publics, Hervé Hehomey a procédé hier au lancement des travaux

Construction de la route Comè Lokossa Dogbo : Reprise des travaux au niveau de Sè
Partages

Enfin l’aboutissement d’un long processus. La construction du pont de Tovègbamè sera bientôt une réalité. En effet, le ministre des Travaux publics, Hervé Hehomey a procédé hier au lancement des travaux en présence du préfet de l’Ouémé, des élus du peuple et des autorités communales concernées.

La construction du pont de Tovègbamè est un ouvrage de franchissement de type pont en béton armé de 60 mètres linéaires de portée répartie sur trois travées de 20 ml chacune en  1 x 2 voies au Pk 28 sur la route Akpro-Missérété, Adjohoun, Kpédékpo, dira le Directeur général des infrastructures, Jacques Ayadji lors de la présentation des caractéristiques de ce projet.

Il ajoute également que c’est un projet qui comprend la mise en place des glissières de sécurité qui sont des barrières disposées le long de la voie pour diminuer la gravité des accidents routiers. « Les travaux de ce pont permettront de valoriser les potentiels agricoles de la région et de lever certains obstacles et contraintes sur ce tronçon communautaire » a déclaré en substance le maire de la commune d’Adjohoun, Léon Boccovè.

« Les travaux, d’un coût d’environ sept (07) milliards FCFA, sont financés d’une part par les ressources de la Bid (Banque islamique de développement) à hauteur de 5, 350 milliards FCFA en complément des ressources du budget national estimé à 2,015 milliards FCFA » dira le ministre des Travaux publics et des transports, Hervé Hêhomey lors de son allocution de lancement.

Il poursuit en affirmant que ces travaux seront exécutés par l’entreprise Soroubat Sarl et sous le contrôle du groupement Studi/Setem Bénin. Le ministre Hervé Hêhomey a également précisé que la présente cérémonie s’inscrit dans le cadre du Pag dans le domaine des infrastructures et des transports. Il n’a pas manqué de témoigner la reconnaissance du gouvernement et de tout le peuple béninois, à tous les partenaires techniques et financiers qui les accompagnent dans la mise en œuvre des projets de développement.

« Le pont de Tovègbamè, dira t-il, fait partie intégrante de ce vaste programme de développement et de désenclavement de notre pays » conclut le ministre Hehomey.

Quant au préfet de l’ouémé, Joachim Akpity, il a pointé du doigt la dégradation très avancée de la voie traversant la capitale Porto-Novo jusqu’à la commune d’Akpro-Missérété. Après avoir plaidé pour sa réfection, le préfet de l’ouémé a appelé les populations à faire preuve de respect des prescriptions qui seront données et aider à la bonne marche de projet. Sa majesté Signon, roi central de la vallée a prié à son tour, au nom de toutes les têtes couronnées de la région, afin que ce projet aboutisse

Commentaires

Commentaires du site 0