Point de presse de Koupaki: Vers un troisième rendez-vous manqué

Point de presse de Koupaki: Vers un troisième rendez-vous manqué

Le conseil des ministres du gouvernement Talon ne fera pas l’objet d’un point de presse

Vulgarisation du PAG à Allada : Koupaki pris à partie

Aujourd’hui mercredi, ça fait la troisième fois consécutive que le conseil des ministres du gouvernement Talon ne fera pas l’objet d’un point de presse depuis son installation le 06 avril 2016.

La presse, était habituée à suivre en direct le ministre d’Etat secrétaire général de la présidence de la République Pascal Iréné Koupaki chaque mercredi soir pour un compte rendu intégral des décisions prises. L’exercice n’aura duré qu’un an. Tout porte à croire qu’après une autoévaluation de 12 mois de pouvoir, le gouvernement de Patrice Talon s’inscrit dans une phase de repositionnement.

Encore ce mercredi, il n’y aura donc pas de point de presse du ministre Koupaki. Désormais, la presse est conviée à se référer simplement au site web gouvernemental pour recueillir le contenu du conseil des ministres du jour.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Gont Gont 4 mois

    Eh oui mon cher Sonagnon.

    Après les élections qui avaient vu nos divergences s’étaler, je crois que nous pouvons maintenant accorder nos violons sur l’essentiel. Vous savez que j’ai souvent partagé vos opinions comme c’est encore le cas au sujet de la mort politique de Koupaki.

    Je comprends votre déception puisque vous étiez sous l’hypnose de ce monsieur à telle enseigne que vous ne vouliez pas entendre raison.

    Koupaki a toujours été un hypocrite. Heureusement que Talon nous a permis de connaître son vrai visage.

    Voici un monsieur qui vient annoncer avec bonheur et de larges sourires la suppression de milliers d’emplois.

    • Avatar commentaire
      sonagnon 4 mois

      J’avoue que c’est une grande déception pour moi. Cet homme dans ses approches et sa méthodologie était un exemple pour moi.
      Mais c’étant sans compter qu’il a un double visage!!!

      Quoi qu’il en soit, je garderai de lui tout ce qu’il a de positif,car moi j’ai appris beaucoup à partir son projet de société.

      Mais un acteur politique de premier plan qui manque de crédibilité, est aussi dangeureux, si non plus que celui qui de notoriété publique a la réputation d’un prédateur.

    • Avatar commentaire
      CARLOS AMETEPE 4 mois

      VOICI KOUPAKI REVELE, car la Révélation du Bénin va aussi révéler les tares des cadres tapis dans les rangs qui ont porté des masques pendant si longtemps.

      Koupaki n’a aucune conviction politique. Il a juste été dupé par le Président YAYI qui l’avait engagé en politique peu avant les élections de 2011, en l’incitant à prendre part à la création du Parti ANDB de Mme PRUDENCIO. L’idée étant qu’après le 2ème mandat de YAYI BONI, il devrait assurer la relève avec l’adoubement de YAYI après 4 ans de fonctions de premier Ministre qui seraient pour lui l’occasion de s’entraîner SÉRIEUSEMENT à la fonction gouvernementale, pendant que YAYI BONI serait juste un président d’honneur préparant sa retraite. ERREUR MONUMENTALE : Yayi Boni l’a juste testé POUR CONNAÏTRE SES INTENTIONS, puis le finir politiquement, sachant que lui-même n’avait aucune envie de se retirer (3ème Mandat). Après quelques mois de désillusion collective avec la famille Pudencio-Dossou Aworet et autres (Qui eux-même ont été déçus par la ruse de YAYI), la fracture fut inguérissable. Voilà le point véritable de cassure entre YAYI ET KOUPAKI qui, furieux, décida de prendre sa revanche, alors même que sa technocratie fracassante tranche fatalement avec la diplomatie, le tact politique et le management des ressources humaines dans lesquels il s’est révélé d’une médiocrité à couper le souffle.
      Par ailleurs c’est un parfait technocrate maîtrisant sa matière et capable redresser un navire en perdition dans son domaine, savoir économie et finance.

      Mais c’est un fin hypocrite incapable du reste de se maîtriser quand il pique une de ses colères fatalement bilieuses où il devient comme un bébé, parce que perdant tout contrôle de lui-même. J’ai toujours pensé qu’il ne serait jamais président ou ferait un très mauvais président. Tout le peuple serait déçu, vu la valeur qui lui était attribuées aux enchères du fait de ses compétences techniques qui cachait sa médiocrité avérée en tant conducteur d’hommes et de peuple. Il n’est bon que pour être exécutant sous un bon manager en tant que manager technique d’un domaine. En termes de rigueur, tirons-lui le chapeau, il est aussi remarquable.
      A présent, le poste qu’il a bêtement pris l’a totalement lessivé, il en sortira fini, vidé politiquement car chaque béninois sait ce qu’il vaut. En fin ce poste était pour un véritable piège contre ses ambitions d’homme d’Etat prônant une Nouvelle Conscience.

      Après sa sortie du Gouvernement pour la BOAD ou je ne sais où, nous verrons s’il lui est resté la moindre intelligence pour se cacher ou chercher de nouveau à prôner une théorie qu’il a ,lui-même reniée avant de l’avoir mise en oeuvre. Car même son mentor de renard de DJREGBE ne doit plus avoir envie de le soutenir dans sa doctrine que ses propres entrailles sont devenues incapables de porter. Il vaudra procéder à la recherche d’un porteur capable de lui donner vie. Car si KOUPAKI est mort dans ses entrailles devenues sèches, le concept de Nouvelle conscience peut être récupérée, réaménagée puis implémentée.

      • Avatar commentaire
        CARLOS AMETEPE 4 mois

        Mes excuses pour les coquilles.

      • Avatar commentaire
        sonagnon 4 mois

        Bien sûr que ce concept sera récupéré!!!

        Mais l’homme est bon à mettre au rebut.

      • Avatar commentaire
        Gont Gont 4 mois

        Vous avez une belle plume Monsieur AMETEPE.

        J’aime bien la façon dont vous avez dépeint le personnage avec des figures de style qui lui conviennent à merveille et reflètent l’être que nous venons de découvrir.

        Sans doute l’un des points positifs à mettre à l’actif du président Talon est de nous avoir permis de découvrir l’homme sous son vrai jour avec son machin de “nouvelle conscience” qu’il nous vendait pendant les campagnes présidentielles alors que ce n’était ni plus ni moins qu’une pacotille.

        Où est l’ambassadeur à la retraite et dont j’ai oublié le nom qui nous faisait l’apologie de la nouvelle conscience à travers ses écrits et pamphlets lors des campagnes électorales?

        S’est-il enfin rendu compte du cynisme de l’homme?

  • Avatar commentaire
    sonagnon 4 mois

    J’ai eu à dire dès la première prestation de PIK, qu’il fillait du mauvais coton!!!

    Il peut appartenir à ce gouvernement s’il pense que c’est pour aider le pays, mais avec le bilan actuel, il a contribué à l’une des dérives jamais constatées à l’ère du renouveau démocrtatique.
    Pire encore c’est lui même qui venait annoncer les décisions iniques!!!

    Pour moi, il est politiquement mort, car il n’a plus aucune crédibilité!!!