Révision de la constitution : “à un moment donné ce peuple réussira à le faire” dixit Me Djogbénou

Révision de la constitution : “à un moment donné ce peuple réussira à le faire” dixit Me Djogbénou

Je crois que le président de la République va les tirer, et les membres de son gouvernement aussi. Même si nous sommes fortement convaincus qu'il faut réviser notre constitution

Révision de la constitution: Le coup d’état constitutionnel du président Talon

Après le vote de l’Assemblée qui a consacré le rejet de l’étude du projet de constitution, Me Joseph Djogbénou, ministre de la justice a donné son avis après sa sortie de l’Assemblée face aux caméras et micros de la presse. Il retient que les députés ont usé de leur libre arbitre et que le gouvernement va en tirer les leçons.

Déclaration de Me Joseph Djogbénou

Cette décision est négative à la poursuite de la procédure de révision. Le gouvernement va l’apprécier et en tirer les conséquences nécessaires. Ce qu’il faut concrètement dire c’est qu’il n’y aura pas de débat sur l’approbation du projet. Ce qu’il faut dire c’est que notre constitution reste en l’état… tout ce qu’elle a de vertueux demeure, ce qu’elle a de difficulté demeure… mais c’est un cheminement, c’est un combat, il se poursuivra (…) Chacun a usé de son libre arbitre et c’est ce qui fait les grandes nations. (…) Je pense que ce n’est pas une question de littérature ni de mathématiques, c’est une question d’hommes et de femmes qui à un moment donné se prononcent et apprécient. Il appartient à l’autorité politique de tirer les conséquences les plus appropriées. Je crois que le président de la République va les tirer, et les membres de son gouvernement aussi. (…) Même si nous sommes fortement convaincus qu’il faut réviser notre constitution. Je pense qu’à un moment donné ce peuple réussira à le faire. Peut-être pas de notre temps, peut-être bien que oui, chacun appréciera le moment venu.

Commentaires

Commentaires du site 52
  • Avatar commentaire
    Ernest Amoussou 6 mois

    Je regrette beaucoup la démarche et le surtout le context dans lequel le projet de révision a été victime.mon pays a un mal mais qui reste et restera notre identité les dirigeants de ce pays ne s’ oublient pas pour le peuple.yayi avait mis en place deux commissions succèssivent et ojrd8 la troisième commission sous le mandat de TALON.mais tous ont échouées.d’autres vont échouer si c’est la même chose qui continue même après Talon.ce qu’il fait fair selon moi est :
    réunir tous les partie politique représentées a l’assemblé nationnal, les centrales syndicats, les représentants des confessions, réligieuses, les Organisation de la société civil …etc fait défiler quelques éminents praticiens de droit pour nous dit ce qui ne va pas dans la constitution dans sa pratique depuis 1990.enfin une commission composée des membres élus par leurs paires sera instaler pour prendre en compte les imperfections soulignées par les praticiens de droit(éminents) et les propositions du gouvernements.après leurs travails, le raport sera déposer au gouvernement qui transnet ceci a l’assemblée national pour débat.ce n’est pas les insultes et autres machinations politiques qui vont nous permettres de relation notre pays.ca me fait honte d’entendre certains jeunes qui se plaisent a cela.

  • Avatar commentaire

    Ce peuple réussira à modifier la constitution pour l’intérêt general pas pour un groupe de piranhas.
    La démocratie ne se limite pas à cette définition “gouvernement du peuple et par le peuple” mais à un fonctionnement des institutions de façon à ce que l’une freine les ardeurs dictatoriales ou d’abusde l’autre (équilibre des pouvoirs).
    Le parlement qui légifère et contrôle l’action du gouvernent, l’exécutif qui gouverne, la justice qui dit le droit et les médias qui informent.
    Une reforme constitutionnelle qui tend à remettre en cause cet équilibre des pouvoirs est à rejeter sans débats et c’est le cas avec cette constitution Talon-Djogbenou.
    Donner la possibilité au président d’aller négocier les accords de financement sans contrôle du parlement et une régression démocratique. Dites à Djogbenou que nous ne sommes en Corée du Nord.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 6 mois

    “il faut réviser notre constitution. Je pense qu’à un moment donné ce peuple réussira à le faire.”… De l’art de parler pour ne rien dire et essayer de se donner le beau rôle.
    Il y aura des amendements de Constitution:
    – pour limiter les pouvoirs d’un Exécutif, producteur constant de voleurs de bien public,
    – pour étendre les pouvoirs de la Justice,
    – pour assurer une représentation de la Diaspora qui n’a pas besoin de votre argent et qui vous fait si mal sur les réseaux sociaux, en mettant vos ruses élémentaires à nu par une veille citoyenne.

    Une révision sans corruption de députés. Et certainement sans se faire enfumer, comme vous avez essayé de le faire en proposant une farce qui contenait le contraire de ce qui était convenu et écrit sur l’emballage.

    • Avatar commentaire
      aziz 6 mois

      La diaspora dont le sultan..se verrait bien tenir la direction..

      Secerataire général,president et le tresorier…à lui seul

      Une autre solution..est inévitablement acceptable

      J’aime bien etre là ou y a du blé

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 6 mois

        Moi aussi je t’y vois bien. Retransmission directe des débats en visiophonie, via ton smartphone et WhatsApp,

        Quand tu reçois un bip, tu mets un coup de pied au c… du mec à côté qui bronche.

        Purée ! D’ici je sens l’éclate que ça va être…

        • Avatar commentaire
          aziz 6 mois

          gbeto..

          Mes premieres mesures…seront..

          1..une contribution..de 1000 euros par an..pour ceux qui travaillent
          2..400 euros…pour ceux qui vivent du rsa..

          3..pour ceux qui ne foutent rien..on les renvoi au pays

          4..salaires et autres commodités du sultan…2000 euros par mois

          5..mes enfants seront des assistants…à la pénéloppe fillon..et roux reunis..
          6..interdiction…formelle..de manquer de respects au sultan…et aucune forme de verification..des finances de cette association..par des te r rorites..et anargo gauchistes

          • Avatar commentaire
            GbetoMagnon 6 mois

            On va te rémunérer au prorata des claques que tu vas distribuer.

            Tu ouvres la boîte à gifles, le blé tombe.

    • Avatar commentaire

      Merci GbetoMagnon

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 6 mois

    Maître Djogbenou a perdu toute dignité à force de se prendre pour le double de Patrice Talon. On dit en général que le pouvoir rend fou, mais je crois aussi que le pouvoir peut rendre aveugle et sourd à la fois. Il a été prouvé par vote que cette révision n’est pas d’actualité et que le Peuple n’en veut pas. Prétendre avoir raison contre tout un Peuple, c’est se fourvoyer. Maître Djogbenou ou la voix de son Maître aurait mieux fait de se taire face aux micros car après une telle déculottée la réponse la plus appropriée c’est le silence de la honte.

  • Avatar commentaire
    Amaury 6 mois

    @Morel GUIDI,

    Avec vos beaux discours, dites-moi en quoi le projet rejeté est bon pour le pays et non pour Pata et son clan.
    – le mandat unique, discutable, beaucoup d’inconvénients et très peu d’avantages.
    – l’approche genre, pas besoin de mettre dans la constitution encore moins la reconnaissance de la chefferie traditionnelle. C’est quoi d’ailleurs cette affaire de chefferies traditionnelle dans une république laïque ?
    – la cour des comptes et le délai entre les deux tours à eux deux peuvent faire l’objet d’une petite révision sans qu’on les noie,
    – le Conseil national des renseignement : une loi peut le mettre en place avec la censure de la Cour constitutionnelle dans le respect de nos vies privées,
    – la ratification des accords de financement par le président seul : mauvais, mauvais, mauvais. C’est nous tous qui allons payer ces dettes donc nos représentants doivent regarder.
    – L’interdit de mise en garde à vue du Président, ministres et députés même après leur fonction : là c’est le pompon, en totale contradiction avec les déclarations de Pata à Parakou après l’affaire AJAVON.
    Vous allez me dire que les députés auraient pu faire des amendements. Oui mais Pata pourrait aussi à la fin, dire que son projet a été dénaturé….
    Le projet a eu le sort qu’il méritait. Libre au Président d’attendre 6 à 12 mois pour envoyer un projet cohérent avec ses déclarations et les aspirations du peuple béninois à un bien être collectif et à un véritable étant de droit.
    Cela étant, en quoi une constitution garantit le développement ? En quoi la constitution actuelle empêche Pata de mettre en œuvre son PAG ?

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 6 mois

      Comme vous le savez, Patrice Talon aime qu’on parle de lui en bien ou en mal car c’est ce qui lui donne de l’énergie. Ailleurs, dans les pays nordiques et en France bientôt, cette immunité qui ne permet pas de révoquer un élu qui a fauté fera bientôt partie des archives alors que notre Président veut l’ériger en règle pour mieux abuser le Peuple par ses manquements. Il est bien naïf de croire que cette seule immunité empêchera les gens de descendre dans la rue pour crier leur ras le bol. Suivons attentivement ce qui se passe en ce moment en Guyane et prenons en de la graine car lorsqu’un Peuple a le dos au mur, tout peut arriver, même l’incroyable.

  • Avatar commentaire
    Karl 6 mois

    hmmmm Le ridicule ne tue pas dans ce pays quoi. Au lieu d’aller à l’école de Azannai et déposer sa démission après des échecs cuisants sur toute la ligne, il continue de parler? Alors à M. Talon de prendre ses responsabilités pour un texte de révision qui a péché en écriture sur toute la ligne, comme le disait Me Zinzindohoué.

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou 6 mois

    Ce que les députés ont rejeté, c’est le projet de consitution de TALON, taillé pour TALON. Ce que nous voulons, c’est une constitution pour le BENIN.

    • Avatar commentaire
      Amaury 6 mois

      Je valide entièrement !

      TALON passera dans 4 ans ou dans 9 ans mais le Bénin restera. Que les supporteurs de ce projet taillé sur mesure ne l’oublie jamais.

      • Avatar commentaire

        Que tout le monde reste tranquille..et s’occupe de chercher son pain quotidien…

        talon et les rupturiens..est un passage obligé..inscrit dans la dialectique des choses..

        Les beninois gagnent en maturité…

        le toilettage de cette consti…qui a montré ses limites..est nécessaire…et je dis meme urgent..

        Celle présentée par talon…est viciée…par un certains nombres de dispositions..et pour celui qui prétend connaitre les beninois…jusqu’à denier à lz..la presidence…est en faite..quelqu’un qui ne connait pas lui meme les beninois

        La télécommande,des patates deversées dans la présidentielle…sont insuffisante pour mettre ce peuple à genoux

        Compétiteur né,je ne pense qu’à moi..les affermages,les contrats léonins..par personnes et sociétés fictives et écarns…prouvent…que talon…est un prédateur..sans pitié….pour qui cette vie terresse…sa supposée reussite..est le sens…qu’il donne à la vie..

        Or donc…kahadaffi,saddam hussein,le shah d’iran…et tant d’autres…sont les manifestations…que l’homme quel qui soit n’est rien…devant l’absoluté du divin..

        En conclusion….je veux que tout le monde….me croit

        La const du benin..sera changée…de gré ou de force..

        L’armée..prendra un jour le pouvoir..fera avaliser..une const…qui..ressemblera à celle de talon…sous les baionnettes….mais une const…juste

        paroles du sultan

  • Avatar commentaire
    Gont Gont 6 mois

    Ce pantin de Djogbenou ose parler de trahison de Candide Azannai sur RFI. Qu’il est drôle cet agrégé “kpayo”, factice qui nous concocte un projet de révision où il est inclu la création d’un service de renseignements et d’écoute des populations (en quelque sorte de l’espionnage autorisé), la ratification par le président de la République à lui tout seul des accords de prêts (avec un président égoïste qui ne pense qu’à ses intérêts uniquement), et plus grave l’impunité à vie (sachant qu’il a des dossiers pendants devant la justice, il veut s’octroyer une immunité à vie pour ne pas répondre de ses faits passés, trop facile).
    Ce Djogbenou qui prend les béninois pour des demeurés et le Bénin pour un désert de compétence en a eu pour son compte. Il ne perd rien pour attendre.

    • Avatar commentaire
      SEGNI 6 mois

      Dans 9 ans tu ne verras plus Djogbenou et Talon, et tu permettras à quelqu’un d’autres de réviser notre fétiche de constitution, le tempsps que le président continue de nommer jusqu’en 2026. Ici c’est Bénin!

      • Avatar commentaire
        Big 6 mois

        @SEGNI: il ne reste que 4 ans maxi à Talon! Ou bien vous voulez montrer la malhonneteté de votre gourou en ne tenant plus parole

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 6 mois

      Et puis gont gont as-tu vu comment ce piètre djogbenou a perdu de sa fausse prestance , un rigolo de chez rigolo qui s’y croit , avec son air emprunté de chez les trisomiques

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 6 mois

        “OLLA” stp, arrête d’insulter les personnes handicapées en les comparant avec cet arriviste.

        ça fait plusieurs fois que tu remets le couvert. le sujet a fait l’objet de remarques et amende honorable ici.

  • Avatar commentaire
    Et Voila la Honte 6 mois

    C’est bien la vérité qu’un beau jour la constitution sera révisée. Tout le peuple est unanime sur ce qu’il faut toiletter la constitution,mais pas lour nous proposer une constitution Djogbenou qui finit par nous montrer ses limites intellectuelles. Il represente une honte pour l’élite béninoise et avec des personnes comme lui, Talon reconnait que Djogbenou est desert de compétence mais il voulait la preuve et l’a eu.

    • Avatar commentaire
      SEGNI 6 mois

      Ah bon, dans 9 ans, il ne sera plus une honte pour toi.
      Le président Talon partira en 2026, et nos élites aigris continueront d’être des traditionalistes conservateurs que d’être des réformistes progressistes. Ici c’est le Bénin, le démon deviendra ange bientôt!

      • Avatar commentaire
        Big 6 mois

        Quelle naiveté enfantine de croire que le renouvellement de mandat est automatique. Ou que les béninois vont lui réaccorder leur suffrage, au cas où il voudrait rempiler avec toutes les misères qu’il leur fait actuellement

  • Avatar commentaire
    Morel GUIDI 6 mois

    Un nain avait dit , je cite # Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles.

    Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine, ni pour l’idée de progrès.

    Dans cet univers où la nature commande tout, l’homme échappe à l’angoisse de l’histoire qui tenaille l’homme moderne mais l’homme reste immobile au milieu d’un ordre immuable ou tout semble être écrit d’avance.

    Jamais l’homme ne s’élance vers l’avenir. Jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin.

    Le problème de l’Afrique, c’est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l’éternel retour, c’est de prendre conscience que l’âge d’or qu’elle ne cesse de regretter, ne reviendra pas pour la raison qu’il n’a jamais existé.

    Le problème de l’Afrique, c’est qu’elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l’enfance.

    Le problème de l’Afrique, c’est que trop souvent elle juge le présent par rapport à une pureté des origines totalement imaginaire et que personne ne peut espérer ressusciter.

    Le problème de l’Afrique, ce n’est pas de s’inventer un passé plus ou moins mythique pour s’aider à supporter le présent mais de s’inventer un avenir avec des moyens qui lui soient propres.

    Le problème de l’Afrique, ce n’est pas de se préparer au retour du malheur, comme si celui-ci devait indéfiniment se répéter, mais de vouloir se donner les moyens de conjurer le malheur, car l’Afrique a le droit au bonheur comme tous les autres continents du monde.

    Le défi de l’Afrique est celui de toutes les civilisations, de toutes les cultures, de tous les peuples qui veulent garder leur identité sans s’enfermer parce qu’ils savent que l’enfermement est mortel.#
    Toute la nation Béninoise s’était levée pour démontrer sa frustration envers ce monsieur. L’histoire n’est il pas en train de lui donner raison?
    Moi je dirai tout simplement que l’homme noir et plus précisément le BÉNINOIS refuse de RENTRER dans l’histoire;
    Le Béninois a choisi de rester dans un monde immobile, avec un éternel recommencement des mêmes gestes et paroles;
    Le Beninois Refuse de sortir de la répétition pour oser faire des choix d’avenir,
    Le Béninois a choisi de paindre le malheur pour qu’il ressemble à un bonheur même si celui ci n’a jamais existé dans notre pays ;
    Le Béninois est la quintessence de l’allergie au développement;
    C’est triste de voir que mon cher Sarko avait raison, et l’histoire nous le rappèlera;
    Après avoir écouté tout le débat des honorables avant le vote, je tiens personnellement à saluer les 60 qui ont été pour et faire un grand big up à Mon père , mon mentor , IDJI KOLAWOLE qui a tenu discours mémorable, quant aux 22 autres qui ont été contre , l’histoire sera leur enseignant.
    J’ai retenu 2 choses majeures présentées par les 22 qui ont été contre:
    1- le peuple à faim , y a pas urgence ;
    2- la nourriture est empoisonnée, pourquoi on veut nous forcer à la manger.
    Primo
    C’est quand même extraordinaire que nos chers députés se réveillent aujourd’hui et constatent que le peuple à faim, alors que ce même peuple à jours eu faim depuis 1960. Il a eu faim sous kerekou, sous SOGLO , sous yayi 1 et 2, mais bizarrement on trouve que c’est Talon la cause de cette faim. On aime la répétition. Quand on se rappelle que yayi a promis de mettre le pays à terre avant de le laisser à TALON. Nous sommes en train de parler de révision depuis des décennies, et vous trouver qu’il veut aller vite? Vous dites que le peuple à faim et vous réclamer un référendum qui se fera à coup de milliards? Quelle est la logique alors que la voie parlementaire est la moins coûteuse.
    Secondo
    On nous dit que la nourriture (le projet de constitution) est empoisonnée, et on veut nous forcer à manger.
    Mes chers compatriotes, ne soyons pas des intellectuels tarés. Ce qui a été envoyé aux députés est un texte provisoire, un projet et non la constitution définitive. Donc nous n’avons pas encore la nourriture finale. Le PR vous dit justement; voilà les ingrédients que je veux utiliser pour préparer ma nourriture, examiner la correctement. Donc il vous reviens en qualité de protecteurs du peuple d’examiner en profondeur ces ingrédients et d’en retirer Ceux qui vous semble empoisonné pour qu’au final on ait un plat bien sain, et en ce sens vous aurez accompli votre mission. Mais vous avez lâchement trahi la confiance de ce soit disant peuple que vous prétendez représenter.
    Mes chers compatriotes, nous avons raté un grand tournant du développement. À mes chers parisiens qui ont bu du vin bordeaux pour célébrer le rejet du projet je leur dirai ceci,
    * n’avez vous pas envie que nous ayons aussi le RSA au Benin?
    * n’avez-vous pas envie que nous ayons un système d’assurance maladie qui prennent en compte tout le monde au moins à 80%?
    *n’avez vous pas envie que nous ayons l’assurance chômage pour ceux qui n’ont pas du boulot?
    *n’avez vous pas envie que nous ayons des aides au logement ?
    Tout ceci ne pourra se faire que dans un environnement sain et des institutions fortes , avec une réduction drastique de la corruption, un changement radical de mentalité et un divorce totale avec la BENINOISERIE.
    C’est un triste constat mais le développement de mon cher Pays n’est pas pour Demain.
    Que Dieu bénisse le BENIN ET LES BÉNINOIS

    • Avatar commentaire
      Tundé 6 mois

      Très bien vu cher Guidi. Ce pays a tourné le dos au progrès et à la modernité. Comme l’aveugle célébrée, ce peuple restera indéfiniment dans l’obscurité. La malédiction de Behanzin fait son chemin. Un quartier latin devenu quartier latrine. On est Joyeux dans la mélasse.
      Le pyromane Yayi qui voulait mettre le pays à feu et à sang selon Rosine , est si heureux qui ne pouvait s’empêcher d’aller faire un bisou a incendiaire. C’est cela le quartier latrine des élites aigris qui nouent , dénouent les enjeux pour leurs intérêts personnels. Que d’intrigues !!!!

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 6 mois

      Guidi , tundé soyez dignes dans l’échec , et c’est un faux parallèle que fait guidi du fameux discours de Sarkozy avec le rejet de projet bidon de révision de notre constitution, ce projet qui contient des incongruités inadmissibles relevées par les plus éminentes personnalités du monde politique , sociale et juridique beninois ; vous tundé, guidi , talon , djogbenou, les ruptucons dans l’ensemble êtes , petits , nano petits , infinitésimals petits , pour parvenir à la révision de la constitution sans passer par le peuple

      • Avatar commentaire
        Morel GUIDI 6 mois

        Mon cher Olla
        échec dites vous ? Je pense qu’effectivement on à échouer à vous montrer le vrai chemin qui mène au développement réel.
        De quel échec parle-t-on réellement ?
        Si vous penser que c’est mon échec à moi, vous vous fourré le doigt dans l’œil, si vous pensez que c’est un échec pour Talon , alors la vous êtes doublement hors de la réalité, car ce monsieur à eu tout ce qu’un homme peut désirer dans la vie, combien de Béninois peuvent en dire autant?
        De quels éminents personnalités parle-t-on ?
        Si vous me parler des mêmes qui hier était prêt à réviser la constitution sous yayi 2 , alors je pense que que vous vous trompez de qualificatifs pour nommer ces gens là. Si vous parler de ceux qui sont toujours la à se remplir les poches de milliards depuis 1960 sans créer de la vrai richesse pour le pays , alors vous vous trompez de débat.
        Vous pensez à un faux parallèle avec le discours de Sarko ? Oui je vous comprends car la meilleure manière de se soustraire de la réalité est de rester dans le déni total.
        Vous trouvez qu’il y a des incongruités dans ce projet ? Soit , dans ce cas quel a été votre apport réel à l’aboutissement d’un document propre vue que vous y connaissez quelque chose ?
        Je vais vous dire exactement ce qui vas se passer:
        Au temps de kerekou , on avait empêché la révision ( yayi en était l’auteur)
        À son tour yayi a voulu le faire , ce que yayi avait empêché ont vu l’occasion de lui rendre le coup , ils l’ont empêché de le faire , aujourd’hui yayi a trouvé l’occasion de rendre le coup à ceux qui l’ont empêché de réviser . À ce rythme on restera dans une spirale infernale de vengeance qui ne dit pas son nom.
        Mais puisque c’est cela votre devise , qu’à cela ne tienne.
        Je ne suis pas un politique, je ne suis pas un pro Talon, je suis juste un Béninois qui veut voir son pays se developer un jour.
        Je n’ai personnellement rien à envier au salaire d’un Deputé, car je gagne suffisamment assez pour être heureux la ou je suis , j’ai juste de la peine pour le pauvre Béninois qui à chaque fois se voit voler son avenir.

        • Avatar commentaire
          Big 6 mois

          Quelle est cette malhonneteté intellectuelle qui force à lier révision de la constitution et développement du Bénin??

          La constitution actuelle empêche-t-elle votre gourou de mettre en oeuvre son PAG ?

          • Avatar commentaire
            Morel GUIDI 6 mois

            Mon cher Big
            Un grand homme dit je cite # la bêtise insiste toujours, laisser la insisté #
            Je vais me répéter une dernière fois , vue que vous aimez cela.
            Une Constitution est un ensemble de règles juridiques qui organisent les institutions et organisent l’État. Elle s’applique à tous les citoyens (sujets) d’un État.
            C’est la loi suprême ou fondamentale.
            Pour qu’il y ait un développement durable ( encore qu’on peut inclure une charge de développement durable dans une constitution) , il faut un environnement sain, des institutions fortes, les droits de l’homme renforcer, et j’en passe.
            Mais si les règles juridiques qui sont incluses dans la constitution ne garantissent pas de créer cet environnement idéal, comment voulez vous avoir le développement ?
            La constitution actuelle que nous avons expérimenté sur 27 ans nous a prouvé ses limites en matière de développement, l’impunité a été le monde de gouvernance, le régionalisme instauré par yayi, la camaraderie et j’en passe. Il était temps de passer à autre chose. Et ce que je vous reproche c’est d’avoir refuser de faire entendre votre voix à travers l’étude en profondeur de ce texte. Donc les vrais malhonnêtes ce sont des gens comme vous.
            On me dira que le royaume unis n’a pas de constitution, mais vous oublié qu’en lieu et place ils ont des coutumes qui sont traduits en règles de conduites et qui régissent le fonctionnement du royaume, Donc ils ne sont pas dans le vide.
            Laissez moi vous donner un conseil: en politique il ne faut jamais refuser la main tendue de l’adversaire, car vous manqué une chance de le détruire de l’intérieur ou tout au moins de mettre un frein à ses dérives.
            Quant au PAG , nul n’a dit que la non révision de la constitution empêchait la continuité du PAG, alors je ne sais pas d’où vous la sortez, ceci ne viens surtout pas de moi. Le seul problème est qu’à la fin on aura un goût d’inachevé c’est tout.
            Merci

    • Avatar commentaire
      Ac 6 mois

      Monsieur guidi
      En quoi cette constitution qui supprime la garde à vue pour les ministres, le conseil économique et social, qui crée le conseil national de renseignement, le financement des partis politiques, empêche le benin de se développer? Sincèrement dites moi!

      • Avatar commentaire
        Morel GUIDI 6 mois

        Mon cher Ac
        Combien de ministres avez-vous enfermé depuis 1960 sous cette même constitution ?
        Combien de députés avez-vous enfermé ? L’histoire de maria gleta a fini comment? Les 4 milliards de la soneb , vous avez gérer sa comment? Donner des primes aux gens en remontant jusqu’à 20 en arrière.
        Soit conséquent envers vous même.
        Merci à vous

        • Avatar commentaire
          Ac 6 mois

          Vous ne répondez pas à ma question. En quoi la constitution actuelle empêche le développement? Qu’il y a t-il dans la constitution de djogbenou qui va accélérer notre développement?
          Merci de répondre

          • Avatar commentaire
            Morel GUIDI 6 mois

            Alors mon cher je crois que tu n’as pas bien lu ton premier post , je n’y ai pas vue question qui m’est destinée personnellement. Car j’ai même cru comprendre que tu adorais le projet de Talon ? C’est pour cela que je t’ai posé des questions pour que tu reviennes dans le débat. Mais enfin bref. Je crois que tu veux savoir en quoi le projet de Talon permet le développement ?
            Alors ce que Talon a envoyé n’est pas un projet définitif , Donc ce n’est pas encore la constitution. À aucun moment Donc je n’ai affirmé que ce projet nous allais conduire inévitablement au développement. J’ai plutôt dit que nous aurions dû nous assoir , débarrassé ce projet de tout ce qui peut entraver notre envol , tout ce qui peut être perçu comme POISON comme le dirait d’autres, et en sortir un document extraordinaire, et ce n’est que comme cela que vous atteindrai le consensus national que vous souhaité tant car tout le monde aurait contribué.
            En quoi le rejet est-il la solution ?
            En quoi la constitution actuelle a permit le développement du Benin en 27 ans?
            À vous d’en tirer les conclusions
            Merci

    • Avatar commentaire
      Totchénagnon 6 mois

      Si vous êtes sincère, aider d’abord DJOGBENOU a écouté. C’est qui lui a manqué. Il a voulu faire de sa vérité la vérité. C’est lui l’érudit et il pense que c’est le seul chemin. Tout en étant heureux que cette leçon soit donnée à la rupture, je reste triste car la rupture dans la continuité ne peut que donner ce à quoi on a assisté. Efficacité n’est pas compatible avec humilité. Cesser de prendre le peuple pour un troupeau de mouton. Car, ces 60 députés auraient dû conseiller le président de l’assemblée de retarder un peu plus le dossier. Aveuglé par les Adjis en cours, ils se sont tous embourbés.

      • Avatar commentaire
        Morel GUIDI 6 mois

        Justement c’est cela le problème au Bénin, tout le monde se croit plus intelligent que tout le monde. Djogbenou vous a donné l’occasion d’apporter votre vérité à la sauce pour faire évoluer le projet. Mais vue que vous n’avez pas participer à la base à la rédaction du projet c’est fini , il faut coûte que coûte rejeter . C’est cela votre problème, tout le monde veux être à la première ligne , c’est impossible. Les députés ont rejeté la procédure d’urgence, c’est leur façon de dire , nous prendrons tout notre temps, ils l’ont déjà fait savoir, il n’y a rien d’autre à faire cher monsieur.
        Merci

    • Avatar commentaire
      Gont Gont 6 mois

      Vous parlez de refus de développement. Je m’en voudrais de ne pas vous poser la question suivante: la Constitution actuelle a-t-elle empêcher le président de la République de servir ses intérêts à travers le coton, le pvi, l’anacarde et consorts? L’empêche-t-elle de réaliser ses intérêts à lui? Si non, pourquoi alors penser que cela empêche le développement du Bénin si cela ne l’empêche pas, lui,de développer ses intérêts? Si cette même constitution permet au président de développer ses affaires, qu’il en fasse autant pour le peuple car les autres président n’ont pas eu besoin d’espionner publiquement les gens à travers la constitution ou l’impunité pour faire ce qu’ils pouvaient pour leur peuple.

    • Avatar commentaire
      SEGNI 6 mois

      Merci cher Guudi, bientôt ils regretteront leur acte ( députés, marcheurs, magistrats, juristes contestataires), et mon cher président nomerra tous les présidents d’institutions jusqu’en 2026 puisque n’etant plus lié à une transition de 5 ans.

  • Avatar commentaire
    Gouvènon 6 mois

    Djogbénou affaire wawié

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 6 mois

    Djogbenou va te ****** chez les papous

    • Avatar commentaire
      Jean 6 mois

      OLLA OUMAR,
      Tu es un canular, une blague kkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk

    • Avatar commentaire
      Jean 6 mois

      OLLA OUMAR,
      J`ai l´impression que tu dors sur ce site de LNT, tu reste toujours cäblé quelque soit l´heure.

  • Avatar commentaire
    Tossa judith 6 mois

    au lieu de chercher a se battre contre le franc cfa ils sont la a vouloir reviser la constitution …
    vous avez virer les gens du bords des domaines on n a rien dit
    vous faites tous et maintenant c est constitution qui vous empeche de dormir
    apres la constitution se sera quoi ????

    • Avatar commentaire
      Jean 6 mois

      Tossa judith,
      Donc si je comprends bien, á ton avis, c´est normal de vivre dans un pays comme on vit dans un “ghetto”, occuper les espaces publiques anarchiquement est chose normale .
      Si vous ne changez pas de mentalité, ce pays ne connaîtra aucun développement.
      Vous ignorez que le vivre dans un environement sain est essentiel pour une bonne santé.
      Talon ferait miux de vous laisser vivre dans votre désordre.

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 6 mois

        “Jean” la destruction des étals, n’avait RIEN à voir avec un souci d’urbanisation. C’était de la poudre aux yeux dee l’étranger pour obtenir de l’argent.

        • Avatar commentaire
          GbetoMagnon 6 mois

          “de l’étranger” ;(

        • Avatar commentaire
          Jean 6 mois

          Qu’en savez-vous?
          Au 229 tout le monde connaît tout mzis finalement le pays végète dans la pauvreté. Changez vos mentalités et cessez de voir le mal partout.