Lettre à la Communauté Internationale : Social Watch dénonce les dérives du régime Talon

Lettre à la Communauté Internationale : Social Watch dénonce les dérives du régime Talon

Gustave Assah et les siens, dénoncent dans leur lettre le monopole dans la distribution des intrants de Coton et des intrants vivriers, le Hold-up du contrat Pvi-Ng...

Port Autonome de Cotonou : Bénin Control veut accaparer le guichet unique

Social Watch vient d’adresser une lettre ouverte à la communauté internationale, sur la situation critique que vit le Bénin depuis l’installation du régime Talon. Gustave Assah et les siens, dénoncent dans leur lettre le monopole dans la distribution des intrants de Coton et des intrants vivriers, le Hold-up du contrat Pvi-Ng, la fragilisation des acquis démocratiques et la caporalisation de certaines institutions de la République. Social Watch estime que la Communauté Internationale doit aider le Bénin à éviter les conséquences désastreuses de la gouvernance d’exclusion et de privatisation du pays, au profit du président et de son clan, raison pour laquelle elle l’a saisi.

 

Commentaires

Commentaires du site 27
  • Avatar commentaire
    Thomas 7 mois

    Je ne crois pas à ce papier sans timbre de l’Ong et d’une signature qui n’est qu’un gribouillis sans nom. Vérifier l’authenticité de ce document.

  • Avatar commentaire
    Frankfurt 7 mois

    Les soutiens et électeurs de ce Talon doivent assumer. Malheureusement, Madame soglo et son Nicephore sont étonné alors qu’ils recevais de l’argent sale de ce ban.dis connue et dénoncé par notre ancien président YAYI BONI. Et bien! régler au plus vite la destitution du président pour épargner mon beau et pauvre pays de sa destruction par des délin.quants en colle bleu qui prépare leur lendemain dans le luxe en France et/ou Suisse…

  • Avatar commentaire
    sonagnon 7 mois

    Le compte à rebours est lancé!!!

    Par tous les moyens, il faudrait serrer l’étau au tour du prédateur!!!

    La mise en oeuvre des propositions de réformes institutionnelles devant permettre une intruction des dossiers de corruption sans les politiques, et l’indépendance totale de la justice, doit être la prochaine étape pour mettre le prédateur hors d’état de nuire.

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 7 mois

    Si les conflits d’intérêts sont avérés, saisissez la cour, elle tranchera! C’est aussi simple et cela ne coûte rien: une lettre et un timbre. Ainsi tout le monde y verra clair. Cela va dans l’intérêt à la fois du peuple et du Président Talon. Moi je suis pour qu’on vérifie les accusations pour savoir ce qui est vrai et ce qui est faux. Et ce n’est qu’une instance juridique qui peut le dire. Soit Talon est coupable ou il ne l’est pas. SPD

  • Avatar commentaire
    LEDEPUTEDESDEPUTES 7 mois

    Voilà encore ce que je déteste, ces ONG doivent comprendre une seule chose, le BENIN est restera BENIN, Talon a été fait par le peuple béninois, et doit être défait par le même peuple béninois, donc arrêté de nous démontrer votre votre incapacité ou incompétence en mobilisation public légal pour défait Talon, donc arrêter d’appler une certaine communauté internationale car ce n’est pas elle qui nous choisit Talon. Si nous avons été capable de le choisir nous devons être en mesure de le défait.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 7 mois

    Voilà une synthèse documentée, publique de ce qui est rappelé ici, régulièrement. La mise en coupe réglée du bénin, sous couvert de pseudo-néo-libéralisme à contretemps de l’époque.

    L’objectif est bien décrit: s’approprier toutes les activités du bénin, étrangler les acteurs qui sont sur des activités juteuses, financer des projets de la stratégie clanique, à coup d’emprunts à charge des béninois.

    Et les vapeurs de quelque coquette qui font leurs petits nerfs, et tente d’égarer le débat par des injures qui donneront le change.

    Le Bénin est en train d’être saigné à blanc. Je n’ai vu pour s’y opposer que, la doyenne de l’Assemblée, pour faire pièce au volant politique de cette stratégie (affranchir le Président de tout compte à rendre) et la Cour Constitutionnelle

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 7 mois

    Social Watch a bien fait de mettre la communauté internationale à témoins.
    Car, bientôt quand le feu du ciel va pleuvoir sur Talon et sa bande, nul ne pourra dire, n’avoir été au courant de rien. Tout ce conflit d’intérêt avéré, tout ce pillage systematique des maigres ressources d’un pays Sous dévloppé et tout ce piétinement des lois et les dispositions par un homme d’affaire devenu Président de la République et qui s’acharne à acheter tout le monde y compris toutes les institutions du pays Avec l’argent, ne sauraient être traités comme une Situation purement intérieure. Les droits de l’homme n’ont pas de frontière et chaque peuple a droit à une gouvernance qui prend en compte les aspirations profondes des populations et que cela se passe en vue de l’intérêt général et non celui d’un seul homme ou de son clan.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 7 mois

      Quelques intermedes de lucidité et revoilà Napoleon qui replonge dans ses délires…

      Vous faites rire avec vos jérémiades puériles. Le Bénin n’est ni en cessation de paiement ni en conflit ouvert. Cette piteuse tendance à attirer les feux de la rampe sur soi n’est que contreproductive. Le linge sale se lave en famille dit-on. Lorsque des OSC canadiennes ou américaines( juste en guise d’exemple) veulent s’insurger contre certaines pratiques de gouvernants peu vertueux, ils passent par les lobbys du parlement ou à défaut mobilisent la rue. Ici vous courrez pour aller crier au secours alors même qu’il n’y a pas perile en la demeure. Les moyens légaux existent pour exercer la veille citoyenne sans passer par une instance qui n’a rien à foutre de nos cancans internes. Bien au contraire, c’est leur fond de commerce à eux quand ça va mal.
      L’initiative n’a rien de scandaleux dans une democratie mais la demarche est minable et dangereuse.

      Mihounnoukoun!!!!!!!

      • Avatar commentaire
        Bigg 7 mois

        Vous ne semblez pas vivre au bénin ou connaitre les réalités de la justice instrumentalisée qu’est la notre

      • Avatar commentaire
        Napoléon1 7 mois

        @Adjavidjidji,

        Ce qu’il faut savoir : nous ne sommes pas contre tout ce qui se fait dans ce pays et nous ne colorons pas de Noir toutes les initiatives. C’est une Chose d’apprécier la brillance et la compétence d’un jeune ministre dans son approche et dans ses efforts de trouver solution aux maux qui gangrènent le pays à travers le département ministériel dont il a la charge. Car contrairement à ses ainés les Bio Tchané et les Koupaki qui ont été tous ministres de l’Economie et des Finances dans ce pays, mais qui ont manqué d’imaginations et de créativités pour une gestion satisfaisante, le jeune Ministre de l’Economie et des Finances Wadagni fait preuve de savoir et de connaissance technique et a le courage de les mettre en pratique. Dites-vous que nous aussi, nous avons une idée, de la gestion prospérée et satisfaisante du Bénin. Et si quelqu’un initie dans ce sens, il faut apprécier. Ce n’est pas parce qu’il appartient au Gouvernement Talon qu’il faudra dire qu’il fait mal, même s’il le fait bien. Le discour partisan n’est pas mon genre. Car l’enjeu ici c’est le Bénin.
        Je trouve géniales les simples astuces mises en place par le Ministre Wadagni pour décourager et voir un peu plus clair dans le marigot de corruption établi depuis la nuit des temps dans notre Administration. Et l’introduction bientôt de l’Identité Fiscale Unique qu’il a initiée est à louer. L’Etat étant essentiellement Impôt pour ce qui concerne lá satisfaction des obligations régaliennes que nous attendons de l’Etat, personne ne doit pouvoir contourner son devoir de contribuer à cela. Pour cela chacun de nous tous doit posséder un numéro identitaire personnel qui le poursuivra à cet Effet depuis sa naissance jusqu’á la civiére.
        Quand à la politique de pillage systematique et d’appauvrissement du plus Grand nombre menée par Talon dans son intérêt, dans l’intérêt de ses soi-disant héritiers et de ses amis au détriment de l’intérêt gnéral, c’est une autre Chose. Le mal qu’il fait au pays avec cette politique est si grave qu’on ne saurait le traiter Avec le Slogan: “le linge sale se lave en famille”. Oui nous sommes prêts à Payer ce que nous devons à l’Etat, les impôts, les contributios etc. mais cela ne doit pas servir à faire la fortune d’une famille désigné, d’un clan particulier. Il ne s’agit pas ici d’un délit cavalier. Talon est entrain de commettre crime contre l’humanité. Affamer méthodiquement des populations entières, sachant que les gens ont faim tout en se mettant à Piller systematiquement ce qui appartient à tout un peuple par des mécanismes et des réseaux Sous-couvert n’a qu’un seul nom: crime contre l’humanité. Raison pour laquelle, ce n’est pas exagéré, sil’on s’applique à mettre la communauté internationale à témoins.

        • Avatar commentaire
          Agadjavidjidji 7 mois

          @Napoléon qui veut réécrire le Droit international. Le groupe de mots “crime contre l’humanité” a un sens bien défini dans la jurisprudence internationale.

          Cessez de vous ridiculiser.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji 7 mois

    Une bande de larbins qui exposent honteusement leur pays juste pour justifier leurs subsides. A supposer que tout ce que narre ce torchon soit vrai. Est-ce la communauté internationale qui élit les dirigeants au Bénin pour que cette meute de péquenauds aillent solliciter son intervention?

    Sous d’autres cieux cette racaille de parvenus auraient été fusillés en pleine journée sur la place publique pour avoir jetté leur propre patrie en pature à ce conglomerat de vautours, appelé communauté internationale.

    Bande de traîtres!

    • Avatar commentaire
      Gont Gont 7 mois

      Au lieu de verser dans des injures, tu ferais si tant est que tu aime ton esc.roc de mentor de pondre une réplique en apportant point par point des contre-arguments contre le rapport de Social Watch.

      Ainsi, nous pourrions faire des comparaisons.

      Les injures proférées contre Social Watch et son président sont la preuve évidente d’un aveu de faiblesse et de manque d’arguments face aux observations ô combien pertinentes et avérées de cette ONG.

      • Avatar commentaire
        Gont Gont 7 mois

        ferais mieux…

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji 7 mois

        Porter des réponses point par point à quoi? Un torchon pondu par par une meute de paresseux qui vivent aux dépens de subventions? Qui a ce temps?

        C’est un pétard mouillé dont l’impact ne dépassera guère les quatre murs où se terrent ces rats pour commettre leurs forfaitures.

        • Avatar commentaire
          Gont Gont 7 mois

          Pourquoi alors te mets-tu dans cet état pour un pétard mouillé?

          Pour un pétard mouillé, tu rentres dans tous tes états et profères des injures à l’emporte-pièce.

          Tu mourras de chagrin à vouloir défendre indéfendable. Et tiens toi tranquille, d’autres surprises fort désagréables vous attendent les jours, semaines; mois ou années à venir tant que ton es.croc de mentor n’aura pas changé de fusil d’épaule.

    • Avatar commentaire
      Bigg 7 mois

      Ton petit talon a fait pire contre le bénin, quand il a payé des sénateurs américains pour refuser aux bateaux de venir au bénin, et aussi empecher le pays de bénéficier du 2e compact du MCC. Vous avez la mémoire bien courte comme votre b*te

  • Avatar commentaire
    Gont Gont 7 mois

    C’est la preuve que tout le monde n’a pas encore vendu son âme au dia.ble à l’instar des Martin Assogba, Jean-Baptiste Elias, et consorts.

    Il y a des faits qui crèvent les yeux mais les thuriféraires du régime que j’appelle les régimistes refusent d’ouvrir les yeux.

    Je partage entièrement les observations de Social Watch. Talon fait du surplace avec des dérives autoritaires jamais vues jusque-là.

    Il caporalise les institutions de la République et martyrise le peuple à sa guise.

    Il se révèle comme le plus grand violateur jamais vu de la constitution béninoise en seulement un an d’exercice du pouvoir et se refuse à appliquer les décisions de justice.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 7 mois

    Salut frère Karl , on fait quoi de cet anonyme qui intervient entre nous là ? Au passage une pensée pour notre frère GSM qu’on ne lit plus

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 7 mois

    Autres réquisitions implacables sur la gouvernance de l’es.croc de talon , social watch., unamab de adjaka , front de libération patriotique et nous même combat , braillard de Martin assogba , guelard du fonec, gros nez de ayadji , et Marcelin laourou de la douane, où êtes vous ?

    • Avatar commentaire
      Karl 7 mois

      Salut Oumar, nous spectateturs joyeux ne pouvons que nous rejouir de cet apport de social watch. Que les griots dont tu parles viennent encore traité Assah d’aigri et d’ennemi de leur “Bénin révélé”. On leur dit que la gouvernance est mauvaise, ils nous disent que c’est Talon qui est au pouvoir. Et pourtant l’homme a montré qu’il n’est pas préparé à la gestion du pouvoir mais faire ses affaires.

    • Avatar commentaire

      Le délinquant Olla Oumar aime critiquer de tels agissements de la part d’une soit disant social Watch dont l’objectif est de travailler pour certains aigris. de telles réquisitions ne vont empêcher le nouveau départ des bonnes reformes pour les générations à venir. Kassa est incondescendant. Il doit justifier les financements de son ong.

      • Avatar commentaire
        Karl 7 mois

        Au lieu de vous empresser pour injurier les gens sur ce forum, vous feriez mieux de prendre connaissance des articles ou des personnages. Il s’agit de Gustave ASSAH et non Kassa.

        • Avatar commentaire
          Gont Gont 7 mois

          Pour ajouter à votre commentaire Karl,

          Je demande à cette personne lâche qui n’a pas osé décliner son identité que si tant est qu’il aime tant son esc.roc de mentor, et s’il aime si tant son mentor, qu’il ponde une réplique en apportant point par point des contre-arguments contre le rapport de Social Watch.

          Ainsi, nous pourrions faire des comparaisons.

          Les injures proférées contre Social Watch et son président sont la preuve évidente d’un aveu de faiblesse et de manque d’arguments face aux observations ô combien pertinentes et avérées de cette ONG.