Affaire Ppea II au Bénin: Non-lieu, plusieurs mis en cause libérés hier

Affaire Ppea II au Bénin: Non-lieu, plusieurs mis en cause libérés hier

De sources proches du monde judiciaire, on apprend que le juge d’instruction chargé des enquêtes sur l’affaire Ppea II, a rendu ce lundi une ordonnance de non-lieu.

Affaire Ppea2 au Bénin : Les raisons de l’indignation de la société civile

La justice béninoise conclut qu’il n’y pas matière à poursuivre toutes les personnes accusées dans l’affaire PpeaII.

Selon des sources concordantes proches du monde judiciaire, c’est ce qu’il ressort de l’ordonnance de non-lieu rendue ce lundi 16 mai 2017, par le juge du deuxième cabinet d’instruction du tribunal de première instance de première classe de Cotonou.

Eclatée en mai 2015, l’affaire Ppea II est relative au détournement de près de 8 milliards Fcfa, destinés au financement de projets d’accès des populations à l’eau potable, dans le cadre du programme pluriannuel d’appui au secteur Eau et Assainissement (Ppea II). Et ce, à raison de 2,6 milliards Fcfa d’aide publique hollandaise et 5 milliards du budget national.

Le scandale a été révélé par un audit commandité par les Pays-Bas. Plusieurs personnalités sont mises en cause. Ce sont notamment le député Barthélémy Kassa, à l’époque ministre de l’énergie et de l’eau, de cadres du ministère et de la direction générale de l’eau, sans oublier les hommes d’affaires Rock Néiri et Rémy Codo, considérés comme les cerveaux de l’opération. Le ministre Kassa avait démissionné de son poste au gouvernement. A l’époque, fraichement élu député, il a regagné son siège à l’Assemblée Nationale. La procédure de demande de levée de son immunité parlementaire n’a pas abouti. Par un vote en plénière, les députés ont rejeté la demande du président Boni Yayi. Les cadres incriminés quant à eux, ont été mis sous mandat de dépôt par le juge d’instruction. Dans la même logique, il avait émis deux mandats d’arrêt internationaux contre les sieurs Rock Néiri et Rémy Codo. Suspendue après l’éclatement du scandale par les Pays-Bas, la coopération bénino-hollandaise dans le secteur de l’eau a été rétablie quelques mois plus tard avec le remboursement par le Bénin de l’argent détourné.

Ce lundi, dans la foulée du non-lieu du juge d’instruction, plusieurs personnes détenues dans cette affaire ont retrouvé leur liberté. Ce sont entre autres, Nouhounm Touré, Ahélatoulaye Bouraima Mama et Kombiéni Emmanuel ; respectivement directeur général de l’eau, directrice des ressources matérielles et financières, et directeur de la prospective et de la programmation et coordonnateur adjoint du projet au moment des faits. On apprend aussi que le non-lieu du juge annule les mandats d’arrêts émis contre Rock Néiri et Rémy Codo. Reste à savoir si le parquet fera appel de la décision du juge d’instruction

Commentaires

Commentaires du site 23
  • Avatar commentaire
    KAS 6 mois

    Tant pis pour ceux qui esperaient que Talon punissent les fossoyeurs de notre economie. Il seront tous classes non lieu. Kassa a eu sa part. Bientot l’affaire KOHOVI, Machine agricoles, SEGUB etc… seront classees non lieu. car il faut satisfaire aussi les 14 deputes FCBE restant. De plus il n’y a pas d’affaires dans ce pays san Talon lui- meme ou l’un de ses proches collaborateurs. Donc la rupture est en marche

  • Avatar commentaire
    Pour le progrès 6 mois

    Une décision de justice est revêtue de la présomption de vérité. Beaucoup de gens parlent sans rien savoir du fond du dossier en dehors des rumeurs. Les citoyens ont eux la décisions que le juge devrait rendre et lorsque le juge ne dit pas ce qu’ils veulent alors il faut crier haro sur la justice. C’est bien dommage

  • Avatar commentaire
    Amaury 6 mois

    Super ! le soutien de KASSA a payé et nous n’allons plus dire que Rock le voleur travaille avec Pata.

    Affaire classée et que vives les détournements de fonds au Bénin. Youpi !!!

    • Avatar commentaire
      aziz 6 mois

      je te préfère..dans ta posture..d’analyste impartial..mais pour ce coup..tu fais du delit de sale gueule..au détriment de talon

      Quand la justice défie talon…(affaire ajavon)..elle est bonne..et quand sur l’affaire kassa..elle rend un non lieu..elle est sous les ordres…n’est ce pas

      Soyons sérieux

      Nous avons dit la meme chose..sur yayi…et il a été prouvé…que le systeme judiciaire..a humilié ce dernier pendant 10 ans

      Un minimum..de cohérence..ne fait pas du mal..et celà grandit..meme les forumistes que nous sommes

      J’aime pas les rupturiens…c’est évident…mais celà ne m’autorise..pas à voir le mal et toujours le mal et rien que du mal….en eux

      • Avatar commentaire
        Joeleplombier 6 mois

        Aziz
        Sur ce coup ; tu donnes le meilleur de toi-même . Quand tu fais des prouesses intellectuelles du genre; je me demande si c’est toujours le Bouvier .
        Tu viens de mettre en difficulté mon ami @Amaury.

        • Avatar commentaire
          aziz 6 mois

          J’ai été mal..compris toujours..mais je suis resté égal à moi meme..

          Le groupe…le peuple d’abord..dirigé par garba yaya..définit..ma personnalité,et manifeste ce que je suis..

          Régionaliste patenté,indécrottable…mais profondément républicain et nationaliste…mais me rangeant toujours..du coté de la verité…

      • Avatar commentaire
        Amaury 6 mois

        @Aziz,

        Tu sais bien que je fais toujours l’effort d’être impartial non ?
        Est-ce que j’ai tapé sur la justice ? Non. J’ai juste constaté la coïncidence entre deux événements.

        Par ailleurs, malgré l’audit qui a reconnu qu’il y a eu malversations, la justice conclut qu’il n’y a pas matière à poursuivre. quelle conclusion il faut en tirer alors ? Plus de malversations ou moins de malversations ? A ton avis ?

        • Avatar commentaire
          SEGNI 6 mois

          La justice conclut qu’il n’y a pas matière à poursuivre les libérés!
          Quant à Aziz, il est content que cela soit Yaya Garba qui soit président de “le Bénin d’abord”. Tout çà pour ça! Quelle crédibilité à un tel groupe?

      • Avatar commentaire
        sonagnon 6 mois

        Mr AZIZ, nous ne venons pas sur ce forum pour accepter le fait accompli!!!

        Savez vous combien de spécialiste des questions d’audit ont conclu à des manquements graves dans la gestion administrative, financière et comptable de ce projet???

        Sur la base de quoi ce juge conclu à un non lieu???
        Avec TALON les juges ont la spécialité de prononcer des non lieux, je ne vous apprends rien certainement!!!

        C’est la crédibilité de la justice béninoise qui est en jeu, d’abord le pays n’a plus aucune crédibilité avec un escro à sa tête.
        La séparation de cette justice est fausse, et les magistrats corrompus et incompétents de notre pays ne condamnent que les pauvres sans moyen.

        Chaque jour montre encore plus que ce gouvernement n’est pas du tout à la hauteur des attentes du peuple.
        Il parait que l’Etat béninois a payé les 2 milliards, si c’est vrai, donc il y a forcément des reproches à faire à quelqu’un; il ne peut donc pas avoir un non lieu!!!

        Un non lieu dans dans un tel dossier, est tout simplement une moquerie à la misère du peuple béninois et une indignité affichée des autorités actuelles tant judiciaires que politiques du Bénin.

    • Avatar commentaire
      SEGNI 6 mois

      Talon a les mains sur la justice vous dites, et non sur les magistrats? Mai n’oublie pas qu’il y a séparation de pouvoir!

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 6 mois

    Juste pour dire bonjour à mon ami Léonce Gamaï qui se fait rare depuis un moment.
    Heureux de vous relire ce matin.
    Pour le reste, comprenez que dans ce pays , la justice est faite pour les pauvres. Les sans droit.
    Le reste n’est que du théâtre . Pauvre de mon pays.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 6 mois

    Justice instrumentalisée par le gang de talon , j’attends la réaction de Adjaka mon tchatchabloukou

    • Avatar commentaire
      SEGNI 6 mois

      Le délinquant de Oumar Olla voit la main de Talon en tout. InCondescendant!

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 6 mois

        Segni tu es bien fécond sur ce forum par ces temps , un peu téméraire , que que les tundé on fuit les débats en ce moment

  • Avatar commentaire
    Ojoubanire 6 mois

    Ça fait pitié c’est le contrepartie de soutien de kassa le grand perdant c’est le Benin le peuple y compris ceux qui soutiennent aveuglement la rupture

  • Avatar commentaire
    Ac 6 mois

    Si les cerveaux de l’affaire sont les amis de talon ou ses soutiens à l’assemblée nationale, qu’attendez-vous de l’enquête?rien. Je n’ai aucunement confiance dans la justice beninoise sous la presidence patrice talon, pour mener correctement cette enquête. Yayi boni avait eu la volonté de clarifier cette affaire mais nos deshonorables députés l’en ont empêché. C’est ça le Benin

    • Avatar commentaire
      Tchite' 6 mois

      Un pays ou’, les gros voleurs sont honnore’s et les petits voleurs sont mis en prisons pour des miettes vole’s.

      La justice a’ reculons! C’est la justice qui exalte une nation. Sansjustice et le travail bien fait, on ne saurait pretendre a’ une emergence quelconque.

    • Avatar commentaire
      aziz 6 mois

      je n’ai jamais..cru…qu’un homme ou plus généralement..qu’un etre humain puisse rendre..justice..et pour cause..parce que pour rendre justice..il faut etre juste..et l’etre humain ne l’a jamais été.

      Seul dieu..peut rendre justice…

      Il prend son temps,il mesure il voit,ne se presse pas..n’est sous l’influence..de personne..

      sa justice est.. subtil..mais imparable

      Bon!!!..soyons sérieux..il nous faut vivre entre nous..trouver un systeme..pour nous réguler.je l’accepte..

      Et quand..j’entant toujours ces phrase idiotes..”laisser faire la justice”..je fais confiance en la justice de mon pays….etc..moi je rigole

      Si les gens..savaient..comment fonctionne le systeme judiciare,la connivences..entre..tous les auxilliaires de justices..les trafics,les détournements de procédures..les avocats…dis je…le mieux…priez dieu…pour ne pas avoir à faire un jour avec ce systeme

      • Avatar commentaire
        Tchite ' 6 mois

        En ce 21eme siecle, nous sommes la source de nos problèmes. Il est temps que nous commençons à nous regarder dans le miroir afin de changer nos mauvais actes pour notre bien être commun.

    • Avatar commentaire
      SEGNI 6 mois

      Yayi était en amont et en aval! il n’a jamais voulu que l’affaire soit réglé car il les préparait à soutenir le français!

  • Avatar commentaire
    sonagnon 6 mois

    Donc il n’y a pas eu de malversation, pas de manquement à la déontologie administrative et comptable???
    Quelles a été les conclusions des audits comptables???

    Je crois que la crédibilité de la justice béninoise dépendra de la cohérence qu’il y aura entre cette décision de non lieu et la conclusion des investigations faites par les différentes missions conduites dans ce dossier.