Construction du centre sanitaire « Tolado » à Dogbo : Des partenaires français en visite au Bénin

Construction du centre sanitaire « Tolado » à Dogbo : Des partenaires français en visite au Bénin

Dans le cadre du projet de construction d’un centre de santé à Dogbo commune du sud-ouest du Bénin, des partenaires français seront au Bénin du 31 mai au 11 juin prochain.

Révision de la constitution: Les propositions du Dr Albert Hounou

Cette visite en terre béninoise s’effectuera sous la houlette de Dr Albert Hounou, médecin béninois exerçant en France, et président de l’amicale sanitaire franco-béninoise.

Dogbo, une commune du sud-ouest du Bénin, accueille dans les prochains jours une délégation de généreux donateurs français. Trois donateurs français fouleront le sol béninois avec d’importants dons pour les populations de cette localité. Cette action est à l’actif de l’amicale sanitaire franco-béninoise, que dirige le médecin généraliste béninois, Dr Albert Hounou, exerçant à Burlats en France. Une enveloppe financière a été déjà mise à la disposition du président d’Orphelido, le Docteur Albert Hounou.

Le matériel sanitaire est en cours d’acheminement en direction du Port autonome de Cotonou. Ces donateurs viendront découvrir la commune de Dogbo et apprécier l’état d’avancement des travaux de construction du centre de santé Toviklin-Lalo-Dogbo (Tolado). Il faut indiquer que ce geste de générosité est le fruit des négociations entre l’association Orphelido et une association d’anciens combattants français, que représenteront les hôtes attendus en terre béninoise le 31 mai prochain.

Ces donateurs ne seront pas seuls. Dr Albert Hounou et son association ont aussi gagné la confiance d’autres donateurs issus d’une grande école de Marseille, et dont la devise est “Réussir pour servir”.

Orphelido, une amicale au secours de Dogbo

L’association Orphelido a été fondée en 2006 par le Dr Albert Hounou. Elle apporte une énorme contribution au développement à la base et au bien-être des populations de la commune de Dogbo. « Orphelido a déjà permis d’arracher une bonne centaine d’orphelins à la misère et à une mort certaine à Dogbo et environs », souligne son fondateur.  Le Béninois actif en France assure qu’« Orphelido, c’est plus de 150 millions de FCfa dépensés depuis 2006, pour parvenir à ce résultat ».

Grâce à l’association Orphelido, ces orphelins repêchés par le Docteur Albert Hounou sont devenus aujourd’hui des infirmiers, enseignants, artisans. Pendant ce temps, d’autres poursuivent leurs études dans les universités du Bénin. La grande motivation du président de l’amical sanitaire franco-béninoise, se trouve dans un humanisme et un nationalisme qu’il ne cache pas.

Dr Hounou s’accorde avec Baden Powel : « Tu ne dois pas toujours penser à tes droits, car la question n’est pas : qu’est-ce-que je peux avoir ; mais bien, que puis-je apporter dans la vie ». A cet effet, il fait savoir « Nous devons réussir pour devenir utiles à notre beau pays le Benin que j’adore ».

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 3 mois

    “Dr Hounou”

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 3 mois

    Félicitations au Dr Boubou. Que Dieu et les populations de TOLADO vous bénissent