Bénin : La Sbee menace d’isoler des compteurs des sociétés d’Etat du réseau électrique

Bénin : La Sbee menace d’isoler des compteurs des sociétés d’Etat du réseau électrique

La Sbee invite tous les offices et sociétés d’Etat concernés à procéder au règlement diligent de toutes les factures de consommation d’énergie électrique de l’année en cours ...

Bénin – Sbee: « gestion déléguée » ou privatisation déguisée ?

Par un communiqué radiodiffusé en date du vendredi 5 mai 2017 dernier, la direction générale de la société béninoise d’énergie électrique (Sbee) porte à l’attention des structures et sociétés d’Etat, conformément aux résultats des travaux de raccrochement des comptes et correspondances à eux adressées que les opérations de recouvrement ont démarré sur toute l’étendue du territoire national.

A cet effet, la société béninoise d’énergie électrique invite selon les termes du communiqué tous les offices et sociétés d’Etat concernés à procéder au règlement diligent de toutes les factures de consommation d’énergie électrique de l’année en cours sous peine de l’isolement de leurs compteurs du réseau électrique.

Cet état de chose fait partie intégrante du projet d’amélioration de la gouvernance engagée dans le secteur électrique par la société béninoise d’énergie électrique, qui vise entre autres à assurer les fonctions opérationnelles clés de sorte à ce la société devienne financièrement viable et à même de fournir des services aux clients.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 3 mois

    Pourquoi la Sbee ne fait pas ce qu’il faut pour faire payer les consommations d’électricité à toutes ces sociétés d’état ? À force de ne rien faire et d’attendre on finira par mettre la clef sous la porte ! Quel pays avec des dirigeants aussi ir.responsables qui croient qu’une société telle que la Sbee doit continûment faire crédit à l’état ! On menace et on ne fait rien parce qu’on a peur de sauter et d’être remplacer par quelqu’un d’autre qui pourra fermer les yeux sur les factures d’électricité des sociétés d’état. Tchrou !