Bénin/Licenciement à la Sonapra : Les syndicats accusent le liquidateur d’appliquer le code du travail ivoirien

Bénin/Licenciement à la Sonapra : Les syndicats accusent le liquidateur d’appliquer le code du travail ivoirien

Les réactions n’en finissent pas autour du licenciement collectif des agents de la Société nationale pour la promotion agricole (Sonapra).

Sonapra-Bénin : Les travailleurs demandent à Talon de respecter ses engagements
Partages

A la faveur d’une récente sortie médiatique, le secrétaire général du Syntra-Sonapra a une fois encore dénoncé les agissements du liquidateur.

« Le liquidateur depuis son arrivée est en train de bafouer les textes de la République. Mais je m’inquiète, parce que comme je l’avais dit au départ de mon intervention, le liquidateur principal à son siège en Côte d’Ivoire. J’ai comme l’impression que c’est le code du travail ivoirien qu’il est en train d’appliquer ici au Bénin » a regretté Kamar Ouassangari.

Il avance que le Bénin et la Côte d’ivoire sont tous deux colonisés par la France, mais il y a des particularités dans chaque pays. « Il faudrait que le liquidateur s’approprie les dispositions du code de travail béninois » a clarifié ce dernier, qui a précisé que parmi les 319 agents, 281 ont un contrat à durée indéterminée. Dans ces 281, assure Kamar Ouassangari, il y en a qui sont à 2ans, 3ans, 4ans ou 5ans de la retraite.

Par ailleurs, il souhaite que le dossier Sonapra puisse être réellement discuté par le gouvernement, mieux il a demandé au liquidateur de comprendre qu’il en fasse de lui des humains

Commentaires

Commentaires du site 0