Bénin : Une taxe pour les beaux yeux de Morpho Dys

Bénin : Une taxe pour les beaux yeux de Morpho Dys

Plus d'un an après sa prise de pouvoir, le gouvernement de la rupture donne l'impression de foncer tête baissée, en faisant fi des lois du pays.

Sortie de la liste noire de l’UE : L’ANAC sauve le transport aérien au Bénin

C’est bien ce que démontre la prise d’un décret pour instaurer le paiement d’une redevance de sécurité de dix euros. Une taxe instaurée, selon nos sources, pour favoriser Morpho Dys.

Dans un décret pris le 29 mars 2017, le président de la république instaurait sur la plate forme aéroportuaire, une redevance de sécurisation du passager. D’un montant de 10 euros, cette redevance qui sera perçue sur chaque passager, permettra de renforcer les services de sécurité au départ et à destination de Cotonou. Dès le 04 Avril, déférant à cette obligation, l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac), par le truchement de son Directeur général adjoint, envoie une note circulaire à toutes les compagnies aériennes présentes à Cotonou, pour les informer de l’instauration et de la mise en vigueur d’une telle taxe à partir du 1er mai 2017.

Mais entre temps, sur demande du Dg de l’Anac, l’Association internationale du transport aérien, (Iata) en anglais, a déconseillé la mise en vigueur de ce décret qui n’est pas “conforme aux politiques de l’Oaci sur les redevances“, ajoutant qu’il existait bien avant cela, une autre redevance de 3000F. Dans le même courrier, M. Raphael Kuuchi n’a pas manqué de rappeler que les pays limitrophes du Bénin qui ont tenté de rehausser les coûts des transports aériens, en ont vu les impacts négatifs.

Selon nos investigations, cette redevance était créée pour satisfaire Morpho Dys qui a pris, presque dans la clandestinité, le marché de la gestion sécuritaire de l’aéroport. Cette société dont l’arrivée à l’aéroport a fait grand bruit dans le passé, a pris il y a quelques mois le marché de sécurisation gré à gré.

C’est justement la filiale française de Morpho Dys, en l’occurrence Morpho Dys Safran, qui serait le bénéficiaire de cette création de taxe. Cette société a contracté avec le gouvernement Talon qui a réussi à évincer l’américain Sécuriport. Déjà à l’aéroport, plusieurs équipements et appareils estampillés ‘Morpho Dys Safran“, sont de plus en plus visibles. On les retrouve dans le hall, et d’autres sont entrain d’être installés actuellement. Comme quoi, le gouvernement n’est pas aguerri de l’affairisme et du gré à gré qui salissent son image

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Dodjo CHIPOTO 4 mois

    ALLOMANN
    C’est quand même curieux ces réactions à l’emporte-pièces? D’abord, le service fourni est devenu un impératif avec le terrorisme. Deuxièmement, L’Etat a-t-il les moyens de rémunérer le prestataire sans faire payer des redevances aux voyageurs (alors que le béninois ne sait payer l’impôt? Savez vous à combien Sécuriport facturait ce service au Bénin sous Yayi Boni? Renseigner vous pour connaître le montant des émoluments de Sécuriport à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar du temps de Wade(52 euros).
    Alors, béninois, nous allons demeurer toujours au fond du gouffre. Tout le monde a compris qu’il faut des moyens innovants aujourd’hui pour atténuer les charges de l’Etat. Allons regarder à côté, à l’aéroport de Lomé? Ce sont ce genre de redevance qui ont permis d’ériger ce bijou comparé à l’aéroport de Cotonou qui est un véritable poulailler.
    Comme dirait l’autre “Ici, ce sera toujours le Bénin de la médiocrité et de la disette”

    • Avatar commentaire
      Gont Gont 4 mois

      Dodjo CHIPOTO

      Arrêtez vos boniments cher ami. Ne venez pas nous raconter des bobards sur ce forum.Vous écrivez tout comme si vous parliez à des gens inintelligents et abrutis incapables de faire des analyses.

      Vous parlez comme si Talon était un homme vertueux capable de mieux gérer les ressources publiques qu’on lui a confiées.

      Tout le monde sait maintenant ce qu’il fait de nos ressources: s’enrichir au détriment du bas peuple et attribuer les secteurs sensibles de l’économie à ses amis, copains et coquins.

      Vous qui êtes son ardent défenseur, dites-nous en un an de gestion, le véritable investissement qu’il a fait jusque-là avec nos maigres ressources.

      • Avatar commentaire
        Dodjo CHIPOTO 4 mois

        Décidément Gont Gont, votre réaction est le prototype de celui qui n’a plus aucun argument et qui ressasse les lieux communs (tout le monde sait…..). Donnez des chiffres et des informations attestées sur sa soi disante mauvaise gestion des finances publiques.
        Au contraire, le président Talon doit être félicité pour les actes posés en un an:
        – nettoyage des artères principales des grandes villes du pays (ça se fait partout sauf au Bénin)
        – rasage du marché des faux médicaments de Dantokpa (on trouve des gens comme vous qui s’appitoient sur le sort des vendeurs de mort en prétextant qu’ils ont des familles à nourrir)
        -la réhabilitation des forces de sécurité dotées aujourd’hui de matériels et de moyens de se déplacer pour faire face aux hors-la-loi et bannissement du rançonnement des citoyens)
        – le commencement des études de principaux projets de structuration des villes de notre pays
        -la mise en oeuvre des nouvelles orientations en matière agricole qui vont permettre aux béninois, par exemple, de manger de la banane douce produite au Bénin au lieu de l’importer de l’Equateur ou du Ghana…….je pourrais continuer…..
        Gont Gont, nous autres, qui vivont à l’extérieur, ressentons les efforts qui sont réalisés. On se sent mieux chez nous en rentrant au Bénin.
        Sachez pour terminer, qu’en quarante ans de séjour à l’étranger, c’est seulement cette année qu’une mission du Bénin est venue nous établir des passeports dans notre pays de résidence, alors que c’est une pratique normale pour les togolais et autres ivoiriens depuis plus de trente ans…….je peux aligner ces exemples à l’infini.
        Le mal de notre pays est profond. Depuis l’ndépendance, personne n’a réussi à mettre ce peuple au traval et à la discipline. Les coups d’Etat, la pseudo révolution, les Yayi Boni ont perverti notre Etat.Seul un téméraire peut réformer notre Nation… Et Talon a bien commencé….Bravo… pour le moment.

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 4 mois

    On est dans la complaisance dans ce pays . Pour son développement , notre pays a besoin de l’apport des fils du pays .
    On dit que Talon crée trop de taxes . Est-ce que taxe va dans la poche de Talon ??? Posez-vous la question .

  • Avatar commentaire
    Koffi 4 mois

    Est ce que Securiport beneficiait de ce taxe avant pour son fonctionnement. Sinon pour Talon installe cette taxe au bénéfice de morpho dys. Quel bénéfice l’État béninois a sur cette redevance ou sur l’action de morpho dys.
    Talon a assez fait du commerce déjà. Il est temps de l’arrêter. Le Bénin n’a jamais connu ce niveau d’escroquerie et de bandi.tisme à la tête de l’État.

  • Avatar commentaire
    Attakoun 4 mois

    Talon vraiment laisser les beninois en paix. On n’est fatiguer de taxe ‘tu as taxé tout les beninois ‘et la vie est trop dû au Bénin. On va resté ou Mr talon ?

    • Avatar commentaire
      gounou boko tamou 4 mois

      Je le redis: on n’a encore rien vu; qu’attendiez-vous de Talon? Chaque pierre qu’il posera pour vous, il vous le fera payer d’avance, et très cher!