Bénin : Premier test de mobilisation politique pour Azannaï demain

Bénin : Premier test de mobilisation politique pour Azannaï demain

Candide Azannaï organise sa première sortie après sa démission pour commémorer l'AN 2 des événements du 4 mai 2015.

Bénin : Michel Adjaka réagit à la démission d’Azannaï

Un peu plus d’un mois après sa démission du gouvernement, le désormais ex-ministre délégué chargé de la défense nationale de Patrice Talon, organise demain sa première activité politique de mobilisation des populations. C’est dans le cadre de la commémoration de l’an 2 des événements du 04 mai 2015.

Le parti Restaurer l’Espoir veut commémorer l’an deux de l’arrestation manquée de son président candide Azannaï. « A l’appel de la *Grande Jeunesse de l’Espoir*, les jeunes de Cotonou et les braves populations du Bénin, se sont levées comme une seule force pour faire échec à l’opération illégale de l’enlèvement politique crapuleux du Président Candide Azannaï, alors Député à l’Assemblée Nationale. En souvenir de ces événements malheureux, le parti Restaurer l’Espoir (RE) organise une manifestation populaire, qui aura lieu le jeudi 04 mai 2017 », a annoncé un communiqué du parti, diffusé sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, dans la matinée du lundi 04 mai 2015, une horde d’hommes en uniforme avait fait irruption au domicile du député, au motif de lui remettre une convocation. Mais Candide Azannaï et ses proches ont plutôt décelé dans leurs faits et gestes, des manœuvres pour « l’enlever ». Une fois l’information publiée par la presse et distillée sur les réseaux sociaux, les populations et les leaders politiques de l’opposition à l’époque, avaient pris d’assaut le domicile du député, pour le soutenir contre « cet abus » du régime Yayi. Très vite, la militarisation du domicile de Candide Azannaï a dégénéré en émeute : voies barricadées, pneus brulés, affrontements entre les forces de l’ordre et des groupes de jeunes, incendie d’un véhicule des sapeurs-pompiers.

L’an dernier (en mai 2016), en souvenir de ces événements, Candide Azannaï, nouvellement ministre délégué auprès du chef de l’Etat, chargé de la défense nationale, a juste publié un message sur sa page Facebook. « Nous devons nous souvenir de chaque bataille, surtout celles qui ont été décisives », a-t-il écrit. Sur la première ligne lors des premières batailles en ces moments de résistance face aux fureurs despotiques (…) je me souviens des braves hommes et femmes qui ont porté jusqu’au bout la résistance populaire et démocratique ». Cette année, le désormais ex-ministre de Talon a décidé de se remémorer autrement les événements du 04 mai 2015. Au menu, demain jeudi, une messe d’action de grâce à l’Eglise catholique de Zogbo (Saint Antoine de Padoue), un grand rassemblement populaire au Carrefour Boa-Zogbo, un cortège pacifique jusqu’au Carrefour Don Bosco, en passant devant le Collège Pythagore, entre autres. De sources proches du parti, on apprend que toutes les formalités requises à la mairie et au commissariat central de Cotonou sont déjà remplies. Le communiqué signé du secrétaire général du parti, le député Guy Mitokpè, invite « massivement les populations de Cotonou, [fief politique du parti] » « à la commémoration de cette journée de résistance contre les dérives autocratiques, et contre toutes formes d’arbitraire en système démocratique. ».

Cette activité sera suivie de près par les observateurs de la vie politique béninoise. Puisque c’est la première activité politique de mobilisation populaire de Candide Azannaï, depuis sa démission inattendue du gouvernement, le 27 mars 2017, et la guerre épistolaire assez surprenante avec le cabinet du président Talon, dont il fut pourtant l’un des premiers soutiens politique. Sans doute, une démonstration de force du « Samouraï de Joncquet », pour marquer son territoire dans la 16ème circonscription électorale à Cotonou

Commentaires

Commentaires du site 14
  • Avatar commentaire
    AFIM 6 mois

    Tout ce qui brille n’est pas de l’or. Tous ceux qui critiquent AZANAÏ aujoud’hui sont ceux qui mobilisaient les gens autour de lui en 2015. En Fon, on dit souvent: “édjê towé dji anonvant noukoun”. A chacun sa façon.Le bois qui fait la fumée en bas le fera tjrs lorsqu’on l’amène en haut.Il est dans sa logique et si nous l’avions soutenu, soutenons-le.

  • Avatar commentaire
    damdam 7 mois

    Depuis qu’Azannaï a démissionné de son poste, nous ne l’avions pas écouté. Voilà qu’il profite d’un événement pour certainement se faire entendre, et sans l’avoir encore fait, vous le traitez de tous les noms. De grâce, mettez un peu d’eau dans votre vin, attendons et écoutons le, puis alors et alors seulement nous tirerons des conclusions. Avant hier contre les Soglo il était bon, hier contre Yayi c’était le Sauveur, aujourd’hui traitre pour avoir demissionné. Le fautif même devant le juge n’est jamais condamné tant que le verdict n’est tombé et la sentence prononcée. Donc patience, seul le peuple qui l’a suivi ce 4 mai 2015 peut lui dénier cela. je passais seulement.

  • Avatar commentaire
    ok 7 mois

    pour quelle

  • Avatar commentaire
    Septime Potan DAUDET 7 mois

    Voilà un type qui a pris pour habitude de vendre au peuple béninois des chevaux de trait en lieu et place des chevaux de course sans les chevaucher au préalable. Du coup, on se retrouve avec des baudets ou à devoir composer avec des toquards sur le champ de course. SPD

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 7 mois

    Qu’ils manifestent autant qu’ils le peuvent dans toutes les rues. Cest un non-evenement qui n’a donc aucun impact sauf sur ces moutons de Panurge qui le suivent.

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 7 mois

      Toffa
      Il fait du cinéma . Son cinéma notre ami Azannaï.
      Une agitation stérile . Il est politiquement mort.
      Il a loupé une belle occasion d’avoir une retraite dorée avec Talon. Mauvais caractère oblige

  • Avatar commentaire
    Bruno Alowanou 7 mois

    Peuple Béninois,

    je crois que l’heure est venue pour que nous prouvons a Azanai que le Bénin encore moins les béninois ne sont pas des girouettes à tourner selon sa direction choisie. De quoi veut il nous faire croire? nous faire voire? Si le peuple s’impatiente contre le Président Talon et son gouvernement et qu’il se était membre du gouvernement, porteur des besoins et ambassadeur de ce peuple et a été incapable de tenir devant la confrontation des idées s’imposer, corriger le tir en lavant le linge salle en famille, faire pencher les actions du gouvernement en faveur du social pour alléger les peines des populations et renforcer le panier du ménagère Azanai n’est outre mesure q’un mauvais prestidigitateur sans vergogne, un politique taré, un moins que rien. Azanai n’est bon à rien et n’est pas un bon exemple pour la jeunesse, c’est un politique à la grande gueule juste pour arrondir sa poche, sinon il rapporte quoi au peuple? Faire échouer le vote d’un projet de constitution ne suffit pas. Qu’a t il apporter au plan développement, économique et social? A l’heure actuelle nous parlons du social, mêmes les syndicalistes valent mieux que ce traître de Azanai, mêmes s’ils sont manipulés ils contribuent à l’amélioration des conditions de vie des travailleurs c’est quelque chose. A combien de jeunes si ce n’est ce pauvre Guy Mitokpè Azanai à trouvé un job sous le soleil? Réfléchissons et sachons qui suivre. Le traître ne peut jamais nous faire prospérer.

  • Avatar commentaire

    Encore lui il fallait mobiliser quand ton collègue Kassa a doublé le peuple un agitateur qui ne pense qu’à lui . A force tu n’a plus de crédibilité .

  • Avatar commentaire
    aziz 7 mois

    Nous nous acharnons..ici..à tirer sur marine lepen..parce que un certain nombre de français..sans cervelles..se font manipuler..par les frontistes

    Ceux là..leur malheur,leur désespoir..constituent le fond de commerce cette famille de haineux

    Postes de maires,de conseillers,de deputés aussi bien en france qu’au parlement europeen…leur assurent des rentes..

    Au benin…des gens comme gbada,azanai..font exactement la meme chose..

    Ils auront toujours derriere…eux..des troupeaux de cre.tins…d’idiots de c.ons…des gens qui souffrent…d’handicaps mentaux et intellectuels….

    Tant mieux pour eux..

    Ces gens là….n’assumeront jamais leur choix…ayant à abouti…à l’arrivée de talon et ces conséquences..

    Par un jeu…de contorsions..sémantiques…ils se donneront une autre posture…afin..de tromper encore une fois….leurs troupeaux de moutons

    • Avatar commentaire
      SEGNI 7 mois

      Tu dois faire partir de ces troupeaux de crétins et d’idiots comme tu le prétends. l’aigreur continue de germer dans ton subconscient périmé du fait de cette défaite de mars 2016.

      • Avatar commentaire
        Amaury 7 mois

        @Segni,

        On peut écrire ce que vous écrivez là sur tout le monde sauf sur le sultan. Il dit les choses sans complexe et sans parti pris. Il a tiré sur le Doc a plusieurs reprises et a dit de bonnes choses sur Pata également.

        Je vous comprends, vous êtes le dernier né de la famille des suiveurs de Pata. Vous avez encore des efforts à faire pour connaitre chaque intervenant sur le forum.

        • Avatar commentaire
          aziz 7 mois

          merci amaury…pour cette mise au point..pour seigni apprenti politicien.

          Notre seigni…doit savoir…qu’il à 30 ans…le sultan a déjà fait ses armes…et que lui seigni..peut etre qu’il n’était pas né..

          Entre agadjavi..qui veut nous mettre dans du formole…en attendant de nous empailler….ou peut etre nous momifier…et seigni..qui est payé pour venir nous chercher la bouche…

          eh bien ils doivent savoir…que le sultan..est là..cimenté…et que vais les emmerder…jusqu’àààààààà…je vais etre rassasié

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 7 mois

    Loupée, cette sortie de azanaï qui veut commémorer une jacquerie de mauvais goût en 2015 . Il se prend même pour qui celui là ? Ce monde a vu passer des illustres comme de gaule , Churchill, behanzin etc ; azanaï on t’attendait autrement .