Bénin – Championnat de football : Les Buffles de Parakou continuent d’étoffer leur effectif

Bénin – Championnat de football : Les Buffles de Parakou continuent d’étoffer leur effectif

Les différents clubs engagés dans championnat de football de ligue 1 à venir peaufinent leurs stratégies pour ne pas faire piètre figure, et le mercato s’anime avec l’arrivée de nombreux joueurs dont des internationaux béninois.

Bénin # Gambie : Un quatuor Malien pour diriger le match

Tout ceci en prélude au démarrage du championnat prévu pour le 8 juillet 2017. Et le club phare de Parakou continue d’enrôler des joueurs pour étoffer son effectif.

Champions du Bénin en 2014, les Buffles de Parakou comptent tenir leur rang lors de la saison qui s’ouvre dans quelques jours. Pour cela, les responsables se donnent les moyens de leurs ambitions, et vont signer des internationaux béninois. Après Brice Gozo et Nabil Yarou défenseur de l’ASPAC, c’est  l’ancien attaquant d’Energie de la SBEE, Marcellin Koukpo, qui a rallié le club de Parakou. Marcellin Koukpo a succombé au nouveau projet du club phare de Parakou.

A noter que les patrons du club septentrional d’après nos sources ne comptent pas s’en arrêter-là. Et déjà plusieurs autres noms circulent dans les coulisses.

Les équipes qui ont au moins une fois remportées le titre de champion du Bénin

-As Dragon de l’Ouémé (12 titres)

-Buffles du Borgou (03 titres)

-Mogas 90 (03 titres)

– Requins de l’Atlantique (03 titres)

– As Porto- Novo (03 titres)

– Aspac (02 titres)

JA plateau, Tonnerres de Bohicon, Toffa Cotonou, Postel sport fc, Lions de l’Atacora, Ajjas Cotonou, Étoile sportive Porto -Novo, As Cotonou et FAD Cotonou sont tous détenteurs d’un titre (1 titre).

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    aziz 5 mois

    Les temps..ont vraiment changé.

    En effet…une bonne équipe..au nord du benin…n’était pas forcement composé de joueurs talentueux…qui doivent évoluer sur le terrain..

    Une équipe..était composée..de:..

    1..des joueurs..bien sur

    2..une équipe de gris grisseurs venus de bori,de pèrèrè..chargés de neutraliser..mystiquement..les adversaires
    3..une equipe de jeunes casseurs,provocateurs..chargés de lancer des cailloux des ,faire la bagarre…si les visiteurs..ont eu..cette mauvaise idée de nous foutre une raclée..chez nous..

    dans tous les cas…nous au nord…il était hors de question…qu’on perdre un match…

    Un macth..a forcement..plusieurs composantes..n’est ce pas

    Et le sultan aziz..était un specailiste..en lancement de cailloux sur l’équipe adversaire..et on les poursuivait..qui avec un baton,qui avec un cailloux…jusqu’ à la sortie de parakou…en proferant..le mot magique..”dahomez kon nou”..

    Si c’est les gens de kandi ou djougou…là…ça fini toujours en corps à corps

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    MR ARTHUR SELO ! TU AS OUBLIE [ ADJIDJA DES FORCES ARMEES POPULAIRES ] QUI SOUS KEREKOU A REMPORTE LE TITRE DE CHAMPION DU BENIN.
    JE PROFITE DE CET ARTICLE POUR REITERER LA DESTITUTION DE OUMAR TCHOMOGO DE LA TETE DES ECUREUILS .
    TCHOMOGO EST L’1 DES MEILLEURS JOUEURS DU BENIN , MAIS PAS UN BON ENTRAINEUR.