Droits des handicapés au Bénin: Adidjatou Mathys échange avec la Fapphb

Droits des handicapés au Bénin: Adidjatou Mathys échange avec la Fapphb

La Fédération des associations des personnes handicapées du Bénin (Faphb) a eu, ce jeudi 1er juin 2017, une séance d’échanges avec le ministre de la fonction publique et des affaires sociales Adidjatou Mathys.

Bénin : Lancement du programme de protection des couches vulnérables (Ppcv)

L’échange a porté sur les efforts de ce département ministériel pour la jouissance effective des droits des personnes handicapées et leurs besoins en protection.

Ils ont été unanimes: jamais un ministre n’a offert l’occasion aux handicapés d’échanger sur leur situation. C’est donc avec reconnaissance que les membres de la Fédération des associations des personnes handicapées du Bénin (Faphb), ont rencontré le ministre des affaires sociales.

Il est revenu à la directrice générale de la famille et des affaires sociales Baboni Mèmouna, de planter le décor. Elle a notifié aux hôtes du ministre que si l’autorité a souhaité les rencontrer c’est parce qu’elle porte à cœur leurs aspirations. Mieux, dès sa prise de fonction, le ministre a pris l’engagement de rencontrer les groupes vulnérables relevant de son département ministériel. Et les personnes handicapées constituent une couche très importante pour le développement de la nation.

Mme Adidjatou Mathys : le handicap n’est pas une fatalité

Alors, Mme Adidjatou Mathys a rappelé que la prise en charge des personnes handicapées représente une mission qui exige d’énormes ressources et des moyens adéquats. Elle a indiqué que le handicap n’est pas une fatalité, il peut être vaincu.

Pour le ministre, l’objectif de cette rencontre est d’une part de présenter à la fédération les efforts de son département ministériel pour la jouissance effective des droits des personnes handicapées, et d’autre part de recenser leurs besoins en protection qui ne sont pas pris en compte.

Elle a salué les initiatives soutenues par la fédération et les autres associations qui ont œuvré aux côtés du ministère pour le vote à l’assemblée nationale de la loi portant protection et promotion des droits des personnes handicapées au Bénin. Le ministre Mathys a signifié que son ministère n’a pas attendu ce vote pour envisager les mesures à prendre pour son application effective.

Elle a rappelé que l’éducation inclusive et la formation des personnes handicapées sont aussi des préoccupations de son ministère.

Concernant les innovations

C’est pourquoi en ce moment les services techniques du ministère travaillent avec les ministères en charge de l’enseignement et de la formation technique, pour l’élaboration d’un plan décennal du secteur de l’éducation mettant l’accent sur l’éducation inclusive. Ensuite, les hôtes du ministre ont pris connaissance des innovations contenues dans la loi et les 10 décrets d’application proposés.

Pour sa part, la présidente de la Faphb a salué tous les efforts et surtout l’initiative. Comme ses pairs, elle a indiqué que le ministre vient donner un sens à leur existence grâce au vote de la loi.

Elle a ensuite énuméré les besoins des personnes handicapées et souhaité que les décrets soient vite pris. Et aux termes des échanges, les membres de la Fédération sont repartis confiants que rien ne serait plus comme avant

Commentaires

Commentaires du site 0