Inondations à Cotonou: Le Lions Club vole au secours de l’Epp Avotrou

Inondations à Cotonou: Le Lions Club vole au secours de l’Epp Avotrou

Sollicité par le chef d’Arrondissement du premier arrondissement de Cotonou (Akpakpa) pour soulager la peine des écoliers de l’Ecole primaire publique (Epp) d’Avotrou en cette période pluvieuse, le ‘’Lions Club Cotonou les Lauriers’’ a répondu à cette sollicitation.

Bénin : La coopération Suisse appuie la construction d’un ouvrage sur le fleuve Okpara

Ainsi, ces membres ont dans la journée du samedi 24 juin 2017, fait œuvre de générosité en apportant des sacs de jute pour créer des ponts de sable dans ledit établissement.

Les élèves de l’Ecole primaire publique (Epp) d’Avotrou, particulièrement les candidats du Certificat d’étude primaire (Cep) session de juin 2017, pourront facilement accéder à leurs différentes salles de classe. Inondé en cette saison de pluie, cet établissement a reçu des sacs de jute de la part du ‘’Lions Club Cotonou les Lauriers’’, afin de soulager la peine des écoliers. Ce geste fait suite à la sollicitation du chef d’Arrondissement d’Akpakpa aux membres dudit club, pour venir en aide à ces enfants qui souffrent le martyr. Porté sur les fonts baptismaux en décembre 2016, ‘’Cotonou les Lauriers’’ est un club situé dans la zone 352 du Lions club international du district multiple 403 A3. Composé de 23 membres très actifs, ce club intervient pour l’environnement, dans l’assistance aux personnes les plus démunies, contre la faim… D’ailleurs, leur devise « We serve » qui veut dire « Nous servons », est éloquente.

Le président fondateur dudit club, Jacques Tokognon, a indiqué que sa mission est de permettre à toute la communauté de s’épanouir. « Cette école est très souvent inondée en saison des pluies, alors que l’examen du Cep est prévu pour le mardi prochain. C’est pour cela que nous avons décidé de trouver une solution palliative et permettre aux écoliers de composer dans de bonnes conditions», a confié le président. Avec ses sacs de jute explique-t-il, nous allons faire des ponts de sable. Après cela, suivra le pompage de l’eau a laissé entendre Jacques Tokognon. Face à cette marque de générosité, Arlette Sèzonou, Chef d’arrondissement (Ca) d’Akpakpa, n’a pas caché sa satisfaction. Pour elle, cela témoigne de tout le bien que les gens pensent du club. Vu ma détermination dans ce combat, argue-t-elle, les membres du ‘’Lions Club Cotonou les Lauriers’’ ont décidé, après sollicitation, de m’aider. « C’est ce qui explique leur présence à l’Epp Avotrou ce matin, pour stabiliser la cour afin que les enfants ne mettent pas pieds dans l’eau pour aller composer leur l’examen », a déclaré le Ca du premier arrondissement de Cotonou. Aux dires d’Arlette Saïzonou, cette eau est très sale et pourrait causer des maladies diarrhéiques, le palu et d’autres infections aux enfants. « Il  faudrait que nous puissions travailler pour en venir à bout de ce fléau » a-t-elle conclu. Il faut préciser que la semaine écoulée, le ‘’Lions Club Cotonou les Lauriers’’ a remis la clé du bloc d’hospitalisation et de l’économat construits au centre psychiatrique de Jacquot à Cotonou, aux responsables dudit centre

Commentaires

Commentaires du site 0