Apprentissage des langues étrangères: Le Cebelae expose ses atouts au public

Apprentissage des langues étrangères: Le Cebelae expose ses atouts au public

Du 19 au 23 juin 2017, le Centre béninois des langues étrangères (Cebelae) a ouvert ses portes au grand public.

Atelier sur l’interdiction des sachets plastiques au Bénin : Pour une gestion efficace des déchets

L’objectif de ces journées portes ouvertes officiellement lancées ce lundi 19 juin, à l’Université d’Abomey-Calavi, est, selon les responsables, de mieux faire connaître ce lieu d’enseignement et d’apprentissage de langues étrangères à toute la population béninoise.

Pendant 5 jours, du lundi 19 au vendredi 23 juin 2017, le Centre béninois des langues étrangères (Cebelae) a ouvert ses portes au public. Il s’agissait pour les responsables du lieu d’exposer au public les compétences et le savoir-faire dont regorge le centre et par la même occasion, lui donner plus de visibilité, au même titre que ses homologues de la sous-région.

En effet, malgré ses 38 ans d’existence, le Cebelae est très peu connu de la population béninoise. Pourtant, depuis 1979 année de sa création, le centre joue un grand rôle dans l’enseignement et l’apprentissage des langues étrangères au Bénin. C’est ce qu’ont indiqué les responsables au cours de la cérémonie d’ouverture de ces journées portes ouvertes, ce lundi 19 juin 2017.

Des compétences pourtant reconnues hors des frontières

Pour le professeur Maxime da Cruz, le premier vice-recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, la renommée du Cebelae dépasse les frontières béninoises, même si au plan national le centre reste méconnu. En effet, le Cebelae accueille chaque année pour des formations intensives ou extensives, des centaines d’étudiants venant des pays comme le Nigéria, le Ghana, la Chine, le Tchad, la Guinée Equatoriale, l’Angola, les Usa, le Burkina-Faso et le Bénin.

A ces étudiants, il enseigne les langues étrangères telles que le français, l’anglais, l’espagnol et l’allemand. Certains y suivent des cours de renforcement, des tests de français  et d’autres, des formateurs, s’y font également former. Les enseignements sont donnés selon des méthodes reconnues au plan international et basées sur l’autonomisation de l’apprenant.

Grâce à cela, les apprenants se familiarisent très rapidement (en 3 mois), à la langue. Le Cebelae travaille aussi dans le domaine de la recherche en didactique des langues.

Un système d’enseignement modernisé

Le Cebelae est également en phase avec les nouvelles technologies. Pour satisfaire les demandes de certification en français, langue étrangère des établissements privés d’enseignement supérieur, le centre inclut désormais les tics dans ses offres de formation. Mais ce n’est pas tout.

Le Cebelae compte également se doter de locaux adéquats afin de rassembler au même endroit toutes les infrastructures du centre en location et éparpillées dans la ville de Cotonou, a indiqué le Dr Coffi sambiéni, le Directeur du centre.

Commentaires

Commentaires du site 0