Gestion de la Sonapra et l’Onasa au Bénin : Dakpè Sossou dépose une proposition de résolution

Gestion de la Sonapra et l’Onasa au Bénin : Dakpè Sossou dépose une proposition de résolution

Dossiers Sonapra/Onasa: Dakpè Sossou demande aux mis en cause de se présenter à la justice

Le contrôle de la gestion de la Sonapra et de l’Onasa au cours des quinze (15) dernières années préoccupe à plus d’un titre les représentants du peuple.

En effet, se conformant aux dispositions des articles 113 de la Constitution du Bénin et 114 du règlement intérieur de l’Assemblé nationale, l’honorable Dakpè Sossou, deuxième secrétaire parlementaire à l’Assemblée nationale, a déposé le 12 juin dernier une proposition de résolution tendant à mettre sur pieds une commission parlementaire d’information d’enquête et de contrôle, sur la gestion de la Sonapra et de l’Onasa

Intégralité de la proposition de résolution tendant à la création d’une commission parlementaire d’information, d’enquête et de contrôle sur la gestion de la Sonapra et l’Onasa.

Exposé des motifs

Ces derniers jours, des déclarations suffisamment graves paraissent dans la presse nationale et internationale, jetant le discrédit sur le Gouvernement, au sujet d’une certaine liquidation abusive de sociétés d’Etat, notamment la Sonapra et l’Onasa, avec pour conséquence la mise au chômage de dizaines de milliers d’employés.

Pour lever l’équivoque et éclairer l’opinion publique, je voudrais demander à l’Assemblée Nationale de bien vouloir commettre, conformément aux dispositions des articles 113 de la Constitution du Bénin et 114 du règlement intérieur de l’Assemblé nationale, une commission parlementaire d’information d’enquête et de contrôle, en vue des dispositifs ci-après :

Dispositifs de la proposition de résolution

Article 1 : De la création de la commission d’enquête

Il est créé une Commission parlementaire d’information, d’enquête ou de contrôle relative à la gestion de la Sonapra et de l’Onasa, les quinze dernières années.

Article 2 : Des missions de la Commission d’enquête

La Commission a pour mission de vérifier la gestion administrative, économique et financière de la Sonapra et de l’Onasa et d’identifier les périodes de prospérité, les périodes difficiles  de chacune de ces deux entreprises publiques ainsi que les raisons fondamentales de la liquidation.

Au cours de la période considérée, les responsabilités devront être situées en amont de la

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Sonagnon 4 mois

    Une réforme viable se fait en concertation avec les partenaires sociaux.
    Qui Talon a concerté avant de décider la liquidation de ces structures?
    Ce député qui cherche à faire le service après vente, ne pourra convaincre personne.
    L’onasa et la sonapra peuvent connaitre des réformes, mais une liquidation pure et simple est un crime économique et sociale.
    Le peuple n’a aucun représentant au parlement. Ils sont tous des hommes de main de Talon.
    Mais quelque soit la longueur de la nuit, le jour finit toujours par arriver.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 mois

    Ce dakpe sossou doit avoir une double personnalité, et même doit être un homme troublé et un peu instable , ce que nous ne comprenons pas ; par ses différentes sorties à l’assemblée , ses questions orales au gouvernement etc etc , qui ont du mérite , nous le voyons plutôt du côté des deux groupes parlementaires ” le peuple d’abord , ou la voie du peuple ” plutôt que d’être un des godillots de l’es.croc de talon .
    De ce point de vue , nos hommages aux deputés de ces deux blocs , surtout au député Basile Ahossi qui est un garçon droit dans ses bottes