Conseil communal d’Adjarra: La 2è session ordinaire clôturée sous de bons auspices

Conseil communal d’Adjarra: La 2è session ordinaire clôturée sous de bons auspices

Avant l’examen des divers points inscrits à l’ordre du jour, le rapport d’activités du maire pour le compte du premier trimestre de l’année 2017 a été adopté à l’unanimité des dix sept (17) conseillers présents.

Bénin : députés yayistes à l’assaut de la rupture de Patrice Talon

Après quatre jours d’échanges avec d’enrichissantes réflexions, la deuxième session ordinaire du conseil communal d’Adjarra a été clôturée le vendredi dernier par le maire Michel Honga.

Entre autres sujets abordés et adoptés à l’unanimité des conseillers lors des travaux, figurent les questions sécuritaires au niveau de la commune d’Adjarra afin de vaincre l’insécurité qui est devenue un véritable casse-tête, l’instauration d’une taxe de développement local, l’adoption des prix liés aux actes d’état-civil et l’autorisation donnée au  maire d’abroger l’arrêté 2011 N° 09/1B-Madj/Sg-Sadac du 25/02/2011 portant attribution d’un domaine de huit hectares à l’Ong Alodo pour l’implantation d’un centre dénommé « Marie Mère des Plus Démunis » dans la commune d’Adjarra.

Puisque depuis six ans, cette structure n’a pas pu exploiter ce vaste domaine. Au terme de son mot de clôture, le maire Michel Honga a pris l’engagement devant le conseil communal que les diverses préoccupations exprimées seront prises en compte et traduites en actions concrètes de développement

Commentaires

Commentaires du site 0