Coopération sino-béninoise: Plus de 50 milliards pour donner de l’eau aux populations des Collines

Coopération sino-béninoise:  Plus de 50 milliards pour donner de l’eau aux populations des Collines

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération (Maec), Aurélien Agbénonci, et l’ambassadeur de la Chine près le Bénin, Ming sheng Diao, ont procédé ce lundi 24 juillet à Cotonou à la signature d’un accord de prêt de plus de 50 milliards de Francs Cfa.

Sommet de l’Union africaine : Importante participation du Bénin

Cette enveloppe est destinée à la fourniture d’eau potable dans le département des Collines. L’eau potable pour les populations des Collines sera une réalité dans quelques mois.

Dans ce cadre, une importante étape a été franchie hier lundi avec la signature de l’accord de prêt entre le Bénin et la Chine pour le financement de ce projet. L’acte a été matérialisé par le ministre des affaires étrangères et de la coopération Aurélien Agbénonci, et l’ambassadeur de la République Populaire de Chine près le Bénin, Ming sheng Diao. D’un montant de plus de 50 milliards de Francs Cfa, ce prêt conventionnel porte sur le renforcement du système d’alimentation en eau potable des villes de Savè, Dassa-Zoumè, Glazoué et environs.

« Aujourd’hui les populations des Collines peuvent manifester leur soulagement face à un problème qui constitue un défi de tous les temps », s’est réjoui le ministre des affaires étrangères qui précise que les travaux seront lancés après les formalités d’usage.

Pour Ming sheng Diao, cette signature d’accord de prêt est d’une part un symbole du soutien du gouvernement chinois au Pag, c’est-à-dire au développement socioéconomique du Bénin. D’autre part, cet acte témoigne de la vitalité des relations d’amitié qui existent entre le Bénin et la Chine, selon l’ambassadeur. Aussi, reconnait-il que cet accord de prêt est le résultat du travail du président de la République du Bénin, Patrice Talon, qui a personnellement engagé les discussions avec son homologue de la Chine.

« Le Chef de l’Etat a personnellement suivi ce dossier et a joué un rôle très déterminant pour son aboutissement », a renchéri Aurélien Agbénonci.

Au-delà des Collines, le ministre des affaires étrangères a tenu à préciser qu’il s’agit d’un programme de fourniture de l’eau potable à toute la population béninoise à l’horizon 2021.

« Le programme ambitionne de développer les capacités de production et de distribution d’eau en milieux urbain, péri-urbain et rural, au profit de 5,8 millions de personnes », a expliqué Aurélien Agbénonci

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    azerty 3 mois

    bonsoir

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 3 mois

    Voilà ce qu’on appelle RUPTURE: l’argent de l’eau doit effectivement aller aux populations ayant réellement besoin d’eau. Ce n’est pas quand les accords sont signés et le décaissement en vue qu’on nomme vite un griot comme Ministre pour bien détourner et voler l’argent de l’eau des pauvres populations qui se battent au quotidien dans leur résilience.

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 3 mois

    Ça sonne creux dans mes oreilles les annonces de chiffres pour soit disant donner de l’eau à nos concitoyens.
    Et pourtant ; à quelques encablures de Cotonou, nos populations n’ont pas accès à l’eau potable.
    La gangrène de notre pays ce sont les hommes politiques qui s’engraissent sur le dos des Béninois avec l’argent de l’aide au développement et l’endettement de notre pays.
    Pauvre de mon pays.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 3 mois

      Le plus urgent c’est de ne pas laisser Kassa et sa bande rôder dans les parrages n’est-ce pas? Eux qui savent flairer les milliards de l’eau à des dizaines de kms à la ronde. Les bougres!!!!