Affaire 54 kg de cocaïne au Bénin: Les deux indiens repris par l’Ocertid et gardés à vue

Affaire 54 kg de cocaïne au Bénin: Les deux indiens repris par l’Ocertid et gardés à vue

Affaire des 54kg de cocaïne et dossier Ppea2 au Bénin : Indignation sélective

La cour d’appel de Cotonou a rendu une décision le vendredi 14 juillet 2017 dans laquelle elle a blanchi les indo-pakistanais Manoj Issac et Neeraj Kabdal. Ces deux grands exportateurs de noix d’anacarde au Bénin avaient été arrêtés et enfermés depuis 6 mois parce que 54kg  de cocaïne auraient été  découverts dans leurs marchandises. Mais aux dernières nouvelles, les deux prévenus ont été repris et gardés à vue à l’office central de répression du trafic illicite des drogues et des précurseurs (Ocertid). Manoj Issac et Neeraj Kabdal ne sont pas encore au bout de leurs peines. Et pour cause, emprisonnés il y a environ 6 mois parce que54kg de cocaïne auraient été découverts dans leurs marchandises au port autonome de Cotonou, pratiquement dans la même période que l’affaire des 18 kg de cocaïne retrouvés dans un des containers de la société Cajaf Common de Sébastien Ajavon.

Le dossier a été porté devant la justice et le vendredi 14 juillet dernier, ces Indo-pakistanais ont été purement et simplement relaxés grâce une décision rendue par la cour d’appel de Cotonou. Celle-ci vient casser la décision rendue par le  juge Azo du 2e cabinet d’instruction du tribunal de première instance de Cotonou dans ce dossier. Il est demandé à l’Etat béninois de rétrocéder aux deux accusés leurs marchandises sans délai et sans condition.

Un soulagement et une  joie qui n’ont été que  de courte durée. Parce que les éléments de l’office central de répression du trafic illicite des drogues et des précurseurs (Ocertid), une unité spécialisée de la police nationale,  n’ont pas attendu que la décision de mise en liberté soit notifiée au régisseur de la prison civile de Cotonou, avant de s’autosaisir du dossier.

De sources judiciaires, Manoj Issac et Neeraj Kabdal ont été repris et conduits dans les locaux de l’Ocertid à Akpakpa où ils ont été soumis aux mêmes  interrogatoires, mais cette fois-ci pour

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire
    aziz 3 mois

    Je remarque…négativement..que dans notre pays..et hélas dans ce forum..que je considère..comme un baromètre..que beaucoup ne savent pas ce qu’ils disent,ce qu’ils pensent..et versent..dans des analyses faciles..

    Je reconnais…que la plupart..sont des jeunes..certes curieux,talentueux..bourrés d’ambition..mais qui hélas ne connaissent pas le genre beninois..

    On ne peut pas connaitre..le beninois..dans la théorie..et se déclarer expert.

    Le beninois est tres subtil,malin,cachotier,manipulateur,cynique..dont le seul..but est d’attirer la couverture sur lui.

    L’affaire adjavon,l’affaire indo pakistanais….sur la poudre qui tue…

    Dis je..personne en dehors de dieu..ne peut se prévaloir…de détenir la vérité

    Dans les deux guinées,au sénégal..et nigerian…les narco traficants sud américains..sont tres entrepenants…et il est difficile…de jurer..que des gens..son cleans…ou derriere..cette opération.ne se cache pas..des entreprises…de destabilisations..ou l’envie…de s’accaparer..des affires des autres…en se servant…du pouvoir..

    Qu’il plaise..donc à la justice…qu’elle soit inspirée..pour dire la justice juste..et ainsi affirmer son indépendance

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Il faut que ces Indo-pakistanais passent aussi à la caisse de ce côté ci aussi non ! Aprés ça ils vont oublier à jamais le benin .

  • Avatar commentaire
    vigas 3 mois

    De quoi on les accuse à nouveau?l’ocertid était ou par rapport à ce nouveau dossier ?

  • Avatar commentaire
    Kotché 3 mois

    Allez payer LNT pour connaître les raisons dans la sui te de l’article au lieu de polémiquer sur la toile ici 😅🙈. Mais tu as des fois raison Joe leplombier. Vraiment notre pays là aussi

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 3 mois

    Parce que le parquet ne peut se pouvoir en cassation suite à décision de la cour d’appel ????
    Ce Tossavi ne sait même pas de quoi il parle .
    Vous ne savez pas que dans ce pays la corruption des juges est légendaire ????
    Que vous soyez Indo-Pakistanais ou je ne sais quoi; vous limerai vos dents contre les barreaux d’une prison de mon pays.
    Qui connaît même Indo-Pakistanais en Europe ??? C’est au Benin qu’ils font du cinéma. Des pauvres types. Des trafiquants.
    Pauvre de mon pays.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji 3 mois

    En matière pénale, le pourvoi en cassation du condamné ou du ministère public( comme c’est le cas ici) revêt un caractère suspensif de la décision attaquée. Parler d’entrave à l’execution d’une décision de justice dans le cas d’espèce n’est pas exact.

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 3 mois

      Agadja
      Même pas juriste vous avez une bonne lecture de la décision.
      Ce Tossavi est lamentable

    • Avatar commentaire
      Jojolabanane 3 mois

      Hmmmm
      Mon ami Agadjavidjidji Prend des grades dans Le droit pénal. En effet la décision est suspension d’exécution en cas de pourvoi en cassation en matière pénale.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 mois

      ” pourvoi en cassation du ministère public ” 😡 Vite , une lecture du code de procédure pénale

  • Avatar commentaire
    Tonagnon 3 mois

    A mon avis, ils sont plutôt EXPORTATEURS de noix d’acajou.