Aurélien Agbénonci salue la bonne coopération entre l’Ompi et le Bénin

Aurélien Agbénonci salue la bonne coopération entre l’Ompi et le Bénin

A l’invitation du gouvernement, le directeur général de l’Ompi, Francis Gurry, effectue une visite de trois jours au Bénin depuis le 10 juillet 2017, et ce jusqu’au 12 du mois.

Drame au Koweit: Décès de deux béninois

Ce mardi 11 juillet 2017, il a eu une séance de travail au ministère des Affaires Etrangères et de la coopération. Aurélien Agbénonci qui présidait ladite séance a saisi l’occasion pour saluer la bonne santé de la coopération entre cette institution onusienne et le Bénin.

Non sans évoquer les autres raisons qui ont amené le gouvernement à inviter le directeur général de l’Ompi au Bénin. C’était en présence de 4 autres membres du gouvernement et de l’Ambassadeur du Bénin auprès des Nations-Unies.

Le ministre des Affaires Etrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci, a expliqué  à l’assistance que la présence du directeur général de l’Ompi, Francis Gurry, était liée à la situation de la bonne coopération qui lie le Bénin à cette organisation : « cette visite vise à intensifier les relations entre notre pays et L’Ompi qui a toujours soutenu le Bénin dans plusieurs activités et programmes ».

Il en a profité pour remercier au nom du gouvernement, le directeur  général de l’Ompi pour ses nombreuses réalisations à l’endroit de l’Etat béninois. Il a cité entre autres : l’assistance technique et financière pour l’élaboration du document de stratégie nationale de propriété intellectuelle, suivi d’un plan stratégique de développement de la propriété intellectuelle au Bénin, le renforcement des capacités des acteurs de la recherche et de l’innovation, la mise à la disposition des bases de données mondiales en matière de propriété intellectuelle accessibles à travers le Centre d’Appui à la Technologie et de l’Innovation, CATI, l’octroi des bourses de formation en ligne et de stage en propriété intellectuelle, et la formation au Bénin des magistrats et des douaniers en matière de propriété intellectuelle. Et comme remercier un donateur c’est lui en demander davantage, le gouvernement entend aussi bénéficier de l’appui du directeur général de l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle, afin qu’il l’assiste dans la labellisation de ses produits.

C’est par rapport à la labellisation des produits et marques béninois que participaient à cette séance de travail,  de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifiques, Marie-Odile Attanasso, avec des publications de travaux de recherches à protéger,  celui de la santé Alassane Seidou,  avec des travaux des recherches sur la médecine, le ministre du commerce de l’industrie et des mines, Lazare Sehouéto avec des marques et de produits commerciaux à protéger, et le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche Delphin Koudandé, avec les marques et les produits agricoles de la pêche et de l’élevage à  protéger.

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a aussi dit au directeur de l’Ompi : « le gouvernement entendait aussi bénéficier de vos avis, conseils, suggestions et de votre maitrise du réseautage, pour accomplir avec efficacité son plan d’action… et plus précisément la construction de la Cité internationale de l’Innovation et du Savoir. Ce à quoi le directeur de l’Ompi Francis Gurry, a promis apporter son soutien inconditionnel ».

Créée en 1970, l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle est un organisme de l’Onu qui compte 182 pays membres dans le monde est basée à Genève en Suisse. Son actuel directeur général, l’Australien Francis Gurry, a été porté à sa tête en 2014.

Commentaires

Commentaires du site 0