Bénin : Eric Houndété annonce une législation spécifique pour la paix

Bénin : Eric Houndété annonce une législation spécifique pour la paix

Protection de la côte à Akpakpa: Patrice Nombimè invite à l’apaisement

L’enceinte de l’hémicycle a servi de cadre hier au lancement officiel du Réseau international des parlementaires pour la paix, section béninoise. Plusieurs personnalités nationales et internationales y ont pris part.

Créé le 19 juin dernier, le Réseau béninois des parlementaires pour la paix s’assigne plusieurs missions, indique l’honorable Eric Houndété, président du Réseau des parlementaires Aipp-Bénin et représentant du président de l’Assemblée nationale, lors du discours d’installation de l’Aipp-Bénin.

Ce Réseau s’efforcera entre autres de promouvoir la mise en place d’une législation spécifique qui intègre dans les programmes scolaires l’éducation à la paix, à la tolérance et au dialogue. Il accompagnera aussi la mise en place des politiques publiques, l’appui aux initiatives en faveur de la promotion et de la consolidation de la paix.

L’Aipp-Bénin s’engage également à promouvoir le dialogue entre acteurs culturels autour des défis auxquels notre pays et le continent africain sont confrontés, à mobiliser et sensibiliser les décideurs politiques et leaders d’opinion pour la promotion et la préservation de la paix dans notre pays et sur notre continent, à éduquer les populations à la paix, etc.

« L’objectif est de favoriser le dialogue entre parlementaires, au delà des clivages politiques, culturels et religieux, et de relever les défis complexes qui affectent notre monde » rappelle le président Houndété, avant de préciser qu’en  adhérant à l’Aipp, les parlementaires béninois veulent apporter leur contribution à la recherche de solutions aux défis communs qui sont les leurs.

A la suite du discours de lancement de l’Aipp par Dr Thomas Walsh, président international de la Fédération pour la paix universelle et représentant la fondatrice, le vice-président du Réseau parlementaire Aipp-Bénin, l’honorable Gilbert Bangana, n’a pas manqué de marquer sa reconnaissance au fondateur Rév Dr Sun Myung Moon, et à son épouse  Dr Hak Ja Han Moon, pour toutes les œuvres qu’ils ont entreprises depuis longtemps sur toute l’humanité.

Il a profité de l’opportunité pour présenter le bureau du Réseau (07 membres) présidé par l’honorable Eric Houndété, et faire la lecture de la Déclaration de lancement de l’Aipp-Bénin. Tout ceci sera suivi de

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    ADJRAKATA 2 semaines

    “”…. marquer sa reconnaissance au fondateur Rév Dr Sun Myung Moon…..”
    Vraiment ! Reverend Moon le sud coreen.. Il suffit de google son nom pour savoir de quoi retourne cet homme son ideologie.. qui avance masqué derriere la soi-disant paix! Combien ont ils recu nos deputés pour cette comedie… peut etre..?

  • Avatar commentaire
    Lipo 3 semaines

    Joeleplombier, vous avez quel problème avec Houndété. Le sens premier de Légiférer, c’est édicter des lois, la paix étant un comportement, les députés doivent mettre en place un cadre légal pour prévenir ou sanctionner donc légiférer pour prévenir les comportements déviants pouvant compromettre la paix. Il faudra ensuite sensibiliser les populations. Bon courage à vous honorable Houndété. Le meilleur reste à venir.

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 3 semaines

    Une législation pour la paix. Légiférer pour la paix ??? . Il ne sait même pas ce qu’il raconte ce Houndeté.
    Les Africains ne loupent pas une occasion pour se retrouver autour d’une table pour bavarder .
    Ce Houndeté doit se saisir de son dictionnaire de lexique juridique pour comprendre le sens d’une légifératiion avant de rajouter Paix
    Il est vice président de l’assemblée nationale dans mon pays . Un désert de compétence. Tchrous.