Bénin : Le gouvernement sacrifie le Cncb au profit d’une structure privée

Bénin : Le gouvernement sacrifie le Cncb au profit d’une structure privée

CNCB : Antoine Dayori suspendu pour légèreté dans la gestion du Besc

C’est un coup dur pour le Conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb). Dans une note circulaire en date du 21 juillet 2017, la Directrice générale du Port autonome de Cotonou, Mme Amélie Huguette Amoussou Kpéto, informe tous les acteurs de la plate forme portuaire du démarrage du Bordereau électronique de suivi des cargaisons (Besc), en lieu et place du Bordereau de suivi de cargaison (Bsc) géré jusque là par le Cncb.

Voici une décision qui fera jaser les agents de la plate forme portuaire. Alors qu’ils croyaient avoir réussi le plus dur en faisant reculer le gouvernement sur la fameuse réforme de « gestion déléguée » au Port, ce dernier saute sur une autre structure qu’il réussit à dépouiller de son activité principale, la gestion du Bsc, à la surprise générale.

Prétexte savamment servi : le suivi sera désormais électronique avec l’instauration du Besc. L’activité ainsi arrachée au Cncb est confiée au Bureau international maritime, une structure privée. Les coûts des prestations sont fixés dans la note circulaire -N° 1721 / 17/ Pac/ Dg / Dga/ Sg/ Dsi/ Dep / Dcm/ Dcf/ Sprmp, de même que les frais de pénalité de non couverture du Besc par une cargaison. La procédure a été conduite dans la discrétion pour ne pas alerter les travailleurs pris cette fois-ci de court par cette décision.

On ne sait pas non plus encore grand chose de la procédure qui a conduit au choix du Bim, une structure privée mandatée par

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 22
  • Avatar commentaire
    aziz 4 semaines

    ollah..!!
    tu es un tueur n’est ce pas

    Ainsi donc..seigni..agadjavi tundé frank joe et toffa…sont des adeptes du pketé de cochon..et du vin kébir

    en quelque sorte des kaffiri..

    Que dieu nous en épargne…amen..!!

  • Avatar commentaire
    Olyver 4 semaines

    C’est un forum et chacun d’entre nous doit emmener sa contribution et non s’insulter et raconter de tout et n’importe quoi…

    Le gouvernement à raison et devrait aller encore plus loin dans les privatisations…

    A savoir, la délivrance du BSC a été privatisé et confié à SGS au détriment du chargeur national OIC en cote d’ivoire et cela se passe sans accro, pourquoi pas au bénin quand on connait la mentalité de ce peuple……

    • Avatar commentaire
      Totchénagnon 4 semaines

      Talon est un disciple de Ouattara. Rien ne nous étonne. Seulement que le tout privé renforcera in fine la paupérisation des masses. A petit pas, on est entrain de nous conduire dans la jungle du capitalisme sauvage sans pitié, sans sentiment. Les plus forts seront davantage plus forts et les plus faibles écrasés, sinon envoyés au cimétière sans crier gars.

  • Avatar commentaire
    virgile 4 semaines

    Je suis surpris en lisant l’article de M Z. Monsieur le journaliste c’est bon de nous informer. Mais prenez l’habitude de nous donner des informations complètes ou sures. Le BSEC a été de tout temps suivi de façon électronique; vérifiez. Donc ce n’est pas nouveau. Vous dites que vous ne savez pas comment la structure a été désignée. Donc ce qui veut dire clairement que votre information est incomplète. Comment avez vous alors mener vos enquêtes? Votre information nous met un peu dans le doute.

  • Avatar commentaire
    aziz 4 semaines

    Tous ceux qui s’insurgent..de la privatisation..des structures d’états..ne donnent pas les preuves..de la pertinence..de leurs arguments..

    Par contre..nous…(en tout cas moi le sultan)…je donne les preuves,des exemples vérifiables..de ce que j’avance

    Depuis toujours..tous les regimes..ont voulu,ont fait la promotion de l’élite locale…mais les résultats sont là..

    Qu’on me donne juste..une seule..structure de l’état..perenne..depuis 1960

    En effet…je me rappelle..que pendant la révolution..vers les années.1975…tout a été nationalisé..par les révolutionnaires..(stations services,pharmacies,boulangerie,carrieres,idatex,uusine de cajou,cfdt devenu sonagri…tout et tout)..et puis on a chassé les blancs..et les investisseurs privés

    C’est pour la premiere fois dans l’histoire politique de notre pays…que le volontarisme au sommet de l’état…a manifesté..le nationalisme,le patriotisme économique..

    est ce la peine…que je vous dises..comment tout ça là…est terminé..

    Ce que je dis…sont des faits,des réalités…que peut etre les plus jeunes ne savent pas…mais il faut le leur dire

    Quand..dans ce forum..je traite les négres que nous sommes..avec une brutalité langagiere…je sais de quoi je parle..et je vous jure…que celà ne me fais pas plaisir

    Aussi..mon statut de baroudeur…en a vu…pire…dans d’autres pays..ouest africain….à tel point..qu’ua senegal,en gambie,et en guinée…ou j’ai mes affaires…ce qui est normal…c’est tout ce qui est faux…et ce qui n’est pas normal..c’est l’ethique,la bonne gouvernance…c’est à dire une inversion des normes

    A suivre..sur d’autres posts

    • Avatar commentaire
      Bigo 4 semaines

      Le privé ne fait pas du faux, nespa? N’est pas cupide, nespa? Et on peut en citer des tonnes

  • Avatar commentaire
    Jaidit 4 semaines

    Il y a probablement de bonnes raisons pour confier cette gestion à un opérateur privé. La question n’est pas là. Elle est dans le secret qui entoure ces opérations. Tout se fait de gré à gré. C’est ça qui pose problème! Tout le contraire de ce que TALON avait promis durant sa campagne. On assiste à une main mise d’un clan sur l’économie nationale. Ceci est tout simplement inadimissible.

  • Avatar commentaire
    ben daoud 4 semaines

    Non seulement que le BESC est maintenant confié à une structure privée proche du Président,son coût est revu à la hausse.Car il se payait par BL. Mais maintenant il sera payé par conteneur ce qui reviendra cher aux importateurs. Donc les consommateurs que nous sommes allons supporter ces charges. Le PRÉSIDENT KEREKOU avait refusé cette pratique de même que LE PRÉSIDENT YAYI. Mais autant de talon tout est permis car lui-même a ses intérêts. Et aucun politicien ne peut parler car ils ont vendu leur âme à talon. Et ou est le social dont on parle. Mr talon la vie ici bas est une jouissance trompeuse.

  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI 4 semaines

    Que les ruptureCONS cessent de nous boucher les oreilles à chaque fois que le gouvernement pose un acte qu’ils jugent eux seuls de salvateur. Ceux qui sont contre cette décision ou cette nouvelle forme de privatisation sont ceux-là qui émettent encore des doutes sur certains points dans la conduite de ce dossier.

    1- Alors même que le Conseil a été dépouillé de son activité principale qu’est la gestion du Bordereau de suivi de cargaison (BSC),pourquoi les travailleurs ou leur syndicat n’ont pas été associés à ce changement radical de procédure de fonctionnement?

    2- Comment la société BIM a été mandaté par le Gouvernement, sinon comment le choix a été opéré pour que cette structure soit retenue?

    3- Un appel d’offre a été lancé et quand?

    4- A qui appartient cette structure dénommée BIM?

    5- Cette structure est-elle nationale ou internationale?

    Voilà quelques questions dont les réponses ne seront jamais données par ces amis RuptureCONS.

    En tout cas, pour ma part, c’est une très bonne mesure qui ramènera le CNCB dans son véritable rôle qui devrait être que le CONSEIL, et la gestion même devrait être confiée à une autre structure publique ou privée comme c’est le cas actuellement. Mais il y a eu un flou autour de la procédure qui soulèvera certainement des remous de la part des travailleurs d’ici là.

  • Avatar commentaire
    ADISSA 4 semaines

    Moi je pense qu’il faut à notre cher journal de se rapprocher des acteurs pour comprendre et approfondir les recherches avant de tirer des conclusions. Si non cette publication ressemble de l’intoxication et incitation à la révolte. Je nous invite à ne pas toujours voir le mal partout. ok

  • Avatar commentaire
    Boni YAYA 4 semaines

    C’est une bonne mesure d’efficacité et de gestion saine!

    • Avatar commentaire
      aziz 4 semaines

      Je valide…la décision du gouvernement..à condition..que celà ne soit pas encore des membres du clan talon..qui se cachent…derriere

      En effet…les cadres beninois..ont fait la démonstration de leur carences,leurs incompétences et de leurs cupidités…quant à la gestion de tous biens publics

      Faisons maintenant l’expérience de “tout privé”..et on avisera au moment venu

      • Avatar commentaire
        Sonagnon 4 semaines

        Oui il y a des problèmes de gestion dans toutes les entreprises d’État au Bénin!!!
        Le médecin qui délivre la même ordonnance à tous ses malades est un mauvais médecin, surtout si c’est encore lui le vendeurs des médicaments.
        Talon est tout simplement un mauvais Chef d’État.

      • Avatar commentaire
        Bigo 4 semaines

        Ah bon AZIZ? Le privé n’a pas de carences, d’incompétences et surtout cupides? Surtout le dernier : CUPIDE?

        • Avatar commentaire
          Bigo 4 semaines

          Nous sommes au regret de constater que vous êtes dans la sauce, probablement. Pour paraphraser nos amis camerounais

  • Avatar commentaire
    Karl 4 semaines

    C’est cela la politique avec ruse? Une crise en prespective oui. Ayadji Agbahoungbata préparez vous à une nouvelle médiation.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 semaines

    Et pour répondre à cette ultime mascarade prédatrice de l’économie nationale , nous recommandons aux travailleurs du port : ” grève illimitée “

    • Avatar commentaire
      SEGNI 4 semaines

      Il n’y aucune grève, les prévaricateurs ne mettront plus la main sur les recettes de l’État! Le cncb devrait être une structure de conseils et non de collectes des sous!
      Cher Olla à apprécieras-tu une action judicieuse de la rupture. Tu y vois le mal partout comme mon cher Zoumènou, réfléchis un peu comme Aziz!

      • Avatar commentaire
        Géraud 4 semaines

        Et c’est donc une structure privée qui devrait s’en chargé n’Est-ce pas !!!pour nous facturé ses prestations à cout de milliards. Bénin control appartient à Talon et gère le PVI, Talon lui même est président, et ça ne dit rien à personne. C’est quel sorcier qui vous a envouté?

        • Avatar commentaire

          Oubliez ce clown de Segni, il a 02 grosses œillères sur les yeux. Et c’est un fou du roi
          Tout est bon dans le cochon, nespa

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 4 semaines

            Et je vois bien notre ami segni qui doit être musulman autour d’un bon plat de kpete de cochon justement