Bénin : Une sibylline procédure disciplinaire enclenchée contre Léhady Soglo à la préfecture

Bénin : Une sibylline procédure disciplinaire enclenchée contre Léhady Soglo à la préfecture

Renaissance du Bénin : Léhady Soglo assigne Georges Bada et consorts

Léhady Soglo le maire de la ville de Cotonou sera auditionné ce jour à la préfecture de Cotonou, sur la situation de la ville qu’il dirige.

Dans un courrier adressé mercredi 26 juillet dernier, le préfet Modeste Toboula invite le maire Léhady Soglo à prendre part à une session extraordinaire du Conseil départemental de concertation et de coordination (Cdcc), pour y être auditionné. Tout ceci a l’air d’une procédure disciplinaire qui pourrait aboutir soit à la suspension ou la révocation du maire Soglo.

Drôle d’inquisition. Alors qu’on croyait que le préfet du Littoral avait décidé d’observer plus de retenue dans sa volonté de persécuter le maire de Cotonou Léhady Soglo, il sort brutalement un dernier tour. Par un courrier lapidaire dont il a le secret, Modeste Toboula convoque le maire de Cotonou à une audition devant le Cdcc, dont ce dernier est aussi membre. Le sujet de l’audition est vague.

On parle de la « situation de la mairie de Cotonou » sans trop de détails. On peut comprendre que le Cdcc entend écouter la mairie de Cotonou sur son incapacité dans la gestion des activités de voirie dans la ville. Seulement, l’audition du maire d’une ville fait partie d’une procédure disciplinaire qui selon les spécialistes peut aboutir soit à la suspension, soit à la destitution du maire.

Selon l’article 54 de la loi N° 97-029 du 15 janvier 1991, « le maire ou l’adjoint qui commet une faute lourde peut être révoqué de ses fonctions.

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 27
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 4 semaines

    LE NAIN ET PETIT CODJO ATAKOUN , NEVEUX DE YAYI BONI CAR ORIGINAIRE DE TCHAOUROU SE MASTURBE TOUJOURS L’ESPRIT.
    MAIRE DE L’ALSACE . MON NEZ ! IDIOT .
    SI TU TE PLAIS A ETRE EN ACCORD AVEC CES MAIRIES FRANCAISES OU LES CHIENS FONT L’AMOUR AVEC LES FEMMES , TANT PIS POUR TOI .
    QUAND A L’ARTICLE DU JOUR , IL FAUT SAVOIR QUE TALON PAIERA CHER CE QU’IL DETRUIT DE NOS JOURS DANS TOUTES NOS MAIRIES .
    UN MATIN , ALLEZ ECRIRE, JE SUIS PLUS QU’UN PROPHETE , LA GOUTTE QUI FERA DEBORDER LE VASE SOCIAL AU BENIN SERA VERSE ET EMPORTERA TALON AVEC TOUS SES DESERTS D’INCOMPETENTS QU’IL A AMENE DETRUIRE LA TRANQUILLITE BENINOISE .

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 4 semaines

      L’administrateur de ce site si prompt à supprimer les “posts” qui déplaisent; laisse celui là ?

      • Avatar commentaire
        FRANCK M MAKON 4 semaines

        C’EST UNE HONTE DE PORTER CE PSEUDO [ GBETO MAGNON ]
        QUI N’EST PAS BON ? C’ EST BIEN TOI ET LES JALOUX QUI VEULENT LA PEAU DES SOGLOS .
        DIEU SAUVERA LE BENIN DE TOUS LES GBETOMAGNONS !@!

  • Avatar commentaire
    olyver 4 semaines

    Depuis quand un préfet qui n’est pas un élu car c’est un administrateur nommé par décret s’arroge t-il le droit de convoquer un élu du peuple pour lui demander des comptes..y a qu’au bénin qu’on peut voir des absurdités de ce genre

    Cotonou il faut le savoir est géré par le ministère de l’intérieur et celui des travaux publics….

    Si c’est cela vous appelez “loi cadre de décentralisation” laissez moi rire…

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 4 semaines

      dans le principe “Olyver” c’est recevable. Dans les textes c’est plus compliqué.

      Lorsque le maire intervient en tant qu’agent de l’Etat, il agit, selon le cas, sous le contrôle de l’autorité administrative (préfet ou sous-préfet) ou judiciaire (procureur de la République). Sinon, il est sous le contrôle du Conseil Municipal.

      Le préfet exerce le contrôle de légalité sur les décisions prises par le maire au nom de la commune, et peut déférer la décision au tribunal administratif (Cour Suprême au Bénin, je crois).

      C’est là que TOBOULA veut aller je crois.

      Le gouvernement sent que son affaire de putchistes du parti des SOGLO est mal engagée; alors il essaye autre chose avec TOBOULA qui ne demande que ça.

      L’objectif du maire de Cotonou doit être de constituer une cellule de Crise (juristes) au sein de la Mairie, dévolue à faire face et à répliquer à TOBOULA.

      Lui trouver les casseroles qu’il a dû laisser derrière lui et “l’habiller” avec.

      Je pense qu’en aidant les “déguerpis” qui ont perdu leur argent, leur marchandises, vus leur biens détruits, à se constituer en associations et les assister dans des assignations en justice au pénal (les coups et blessures infligés lors des interventions policières), au civil (dommages et intérêts) il y a de quoi faire pour l’occuper…

      Avec quelques manif, sur le modèle des usagers de services télécoms et de gros titres à la une pendant quelques semaines, il fera moins le beau quand il devra répondre devant les tribunaux (civils, administratifs voire pénaux).

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 4 semaines

        Autrement dit: TALON a en vue 2021 et veut étouffer la jeune garde constituée à Cotonou, avant qu’elle ne soit appréciée de l’ensemble du pays.

        • Avatar commentaire
          olyver 4 semaines

          j’adhère à votre analyse……mais je trouve cette situation triste pour le pays…..

  • Avatar commentaire
    Amaury 4 semaines

    C’est décidément une idée fixe chez Pata et son bulldog avec ses deux euros de neurones. Après avoir échoué à le destituer par l’achat des conseillers, on cherche la petite bête par les textes. Toboula oublie que Lehady s’est entouré de fin juristes, connaisseurs des lois sur la décentralisation et qui savent utiliser leurs cerveaux plus que leurs muscles. S’il outrepasse ses prérogatives, tout finira à la cour suprême avec un plus pour la popularité de Lehady.
    Par ailleurs, peut-on faire le bonheur des gens contre leur volonté? Depuis combien de temps les cotonois élisent et réélisent les SOGLO alors qu’ils ne fichent rien pour la ville?

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN 4 semaines

    @Aziz, OK pour être ton premier ministre. Ainsi, des représentants d’ethnies dites “minoritaires” au Bénin, vont donner la preuve (à la hauteur de leur frustration contenue)de leur capacité à inverser le cours de la gestion de la chose publique au pays (MDR!!!!!)
    Plus sérieusement, je pense qu’il faut laisser Talon dérouler son PAG jusqu’au bout, car quoi qu’on en pense, ce programme me paraît le mieux abouti depuis notre indépendance. Même si les modalités de mise en oeuvre du plan peuvent heurter, sur certains plans (laisser le récupérer les blés que Yayi lui avaient confisqués),il faut reconnaître que globalement les tendanaces me paraissent positives ……et l’avenir à moyen terme le confirmera….

    • Avatar commentaire
      aziz 4 semaines

      ok…je prépare le decret…!!!

      mais tu dois savoir..pour etre tranquille..et gouverner..certains…seront obligés de quitter le pays..et ils sont nombreux dans ce forum

      pas la peine de dire qui..ils sont

      • Avatar commentaire
        ALLOMANN 4 semaines

        @Aziz, pour moi, le premier arrêté que je prendrai sera de déclarer “persona non grata” OLLA , Napoleon1, sonagnon.., Atakoun qui parle chinois….. et autres. Je te proposerai Agajavi comme Ministre d’Etat, Directeur de ton Cabinet…..Ahaha!!!!!Ca va chauffer en tout cas (lol)

        • Avatar commentaire
          aziz 4 semaines

          Agadjavi..sera le premier..à etre attaché comme une chevre…explusé sans ménagement à saint louis ou dagana..chez lui

          on ne veut pas lui chez nous…c’est un sénégalais…

  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI 4 semaines

    Je présume que les prérogatives donnent plein droit au préfet du Littoral Modeste Toboula d’auditionner le Maire de la ville de Cotonou Lehady Soglo. A lire la correspondance de la préfecture à l’endroit de la mairie, on note tout de suite une tension entre les deux administration en considérant la forme et même le fond de cette note.

    Toboula utilise à fond les textes sur la décentralisation pour imposer son véto ou son dycta au maire, mais malheureusement qu’il a oublié de souffler dans les oreilles de son mentor que le transfèrement effectif et total des ressources de la commune dans le patrimoine de cette mairie n’a toujours pas été respectée selon la loi sur la décentralisation.

    Le rôle que joue Toboula pour son mentor est si dangereux que je prie toujours pour lui qu’il soit toujours maintenu à ce poste pendant le reste du mandat, ou qu’il monte d’un cran, car après tout il oublie qu’il occupe un poste politique.

    Si effectivement Lehady se rend à se rendez-vous, puisque j’ai pas encore les nouvelles des dernières minutes, il serait qualifié devant moi d’homme de qualité, d’homme politique ouvert d’esprit, d’homme à l’écoute des autres. Ne pas se présenter, serait très égoïste de sa part et c’est donné du poids à son supposé adversaire du moment. Il doit se rendre à la préfecture avec ses adjoints pour l’écouter, et ils auront le temps d’aviser la suite à prendre.

  • Avatar commentaire
    Attakoun 4 semaines

    Toboula qui est qu’il veut faire à le maire de Cotonou rien enonyi chéwèsiyokpovoussia atan jro yibou cho emon an si Nou tõ dé non Nou si houangban an de nan mon

  • Avatar commentaire
    aziz 4 semaines

    J’aime toluba,ses méthodes à la rambo,sa vision…mais là j’avoues..qu’il y a acharnement sur la personne du prince héritier soglo

    Peut etre celà cache..des antécédents d’ordre privé…entre toluba et léhadi…qui sait…?

    Au delà…je peux affirmer…que talon ne veut pas d’un second mandat..

    les soglo,azanai…qu’on le veuille ou non..ont une influence..sur les électeur de cotonou..

    Parakou ,djougou,kandi,sinendé,nikki,et portish.et ouidah..sont tous divisés…par rapport à la rupture et à talon..

    Celui qui veut un second mandat..ne peut pas se comporter de la sorte

    Comme je le disais..hier…talon..n’est pas un homme politique..et celà ne l’interesse pas…

    Il est là..par la force du destin..

    Lui..ce sont les affaires,le blé….qui sont son dada…

    Et s’il me désignait…moi le sultan…comme celui qui va finir…son mandat…ce sera une bonne chose…

    Pour une fois..un peulh president du benin…ce ne sera pas mal…car en réalité nous sommes les plus nombreux…apres ou avant les nagots

    Mon premier ministre..sera allomann

    Qu’en pensez vous..?

    • Avatar commentaire
      aziz 4 semaines

      Bien sur..certains iront à l’exil..et ils sont bien identifiés

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 4 semaines

      Aziz, be quiet. La politique est un panier de crabes surtout au Benin où trahir fait partie de l’ADN de ses habitants. Vous ne pouvez faire confiance à personne y compris les membres de votre famille. Je suggère à Aziz de faire tout ce qui est en son pouvoir pour devenir maire d’Alsace plutôt que de lorgner un poste de dirigeant au pays d’Agadja. Après tout, why not?

      • Avatar commentaire
        aziz 4 semaines

        doyen..t’inquiete..!!!

        Je peux bien gouverner..avec mon premier ministre alloman..à condition d’expulser..un certains d’élements nuisibles..

        comme tu sais..bien que je ne suis pas un pkapakoto..je ne dis rien..de l’identité des gens

        Bien entendu..les bi nationaux..doivent partir….

        Ceux..qui contestent..ma suprématie et qui me cherchent la bouche..aussi

  • Avatar commentaire
    Le Youruba 4 semaines

    Cotonou étant la vitrine du Bénin, avec le PAG le pouvoir central de Monsieur Talon veut s’assurer de la collaboration totale des différents maires afin que son programme soit réalisé, sans opposition pour l’empêcher d’agir et comme Patrice Talon l’a dit il fera de la politique maintenant voila quelqu’un qui dit ce qu’il fait pour être porter en triomphe à la fin de son mandat par les béninois il fait ce qui doit être fait! j’adhère plus aux idées de Sébastien Ajavon pour info (accent de notre économie sur celle du Nigeria)

  • Avatar commentaire
    MASSEDE SAMUEL 4 semaines

    Laissez les.
    Ils sobt tous les mêmes. Ils vont se comprendre bientôt.

  • Avatar commentaire
    Karl 4 semaines

    Mais c’est quoi cet archarnement contre un individu? est-ce cela le développement prôné? La rupture d’avec les comportements retardant tout développement. Déja 4 audits, vous ne trouvez rien alors collez la paix au maire et aidez le à assainir la ville. Toboula en fait maintenant un peu top. Et nous savons qu’il a sa bénédiction depuis le Palais de la République. Si non, pourquoi s’osbtine t-i? Aprés Ouidah, est ce le tour de Cotonou? Pourquoi veut-on contrôler toutes les mairies? Que reprochait-on au régime défunt alors?

  • Avatar commentaire

    qui est ce préfet, d’où sort il ? lui qui avait l’objet de poursuites dans un dossier de détournement libéré sous caution est disqualifié. cela ne m’étonne guerre. il veut copier ce qui s’est passé récemment au niger
    sait and see

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 4 semaines

    Une des incongruités de la loi sur la décentralisation , et puis a-t-on besoin de faire du ” copier-coller ” sur des lois et réalités d’ailleurs comme la France par exemple en tout ?
    Voyez vous ce gros nez de toboula convoquer soglo père lorsque ce dernier officiait à la Marie ?
    Que lehady s’abstienne de se présenter à ce machin de conseil convoqué par l’affreux toboula, s’il veut la révolte des cotonois en destituant lehady , il l’aura , et que lehady lui , s’assure de la solidité de sa majorité au sein du conseil de la mairie

  • Avatar commentaire
    Passant 4 semaines

    Le préfet utilise ses prerogatives issues de loi sur la décentralisation. C’est une bonne chose. Mais la mairie a t-elle bénéficié des resources nécessaires qui permettra son fonctionnement? Les marches sont ils transfères a la mairie pour qu’elle puisse épuiser des resources financières pour gérer la mairie. Chacun utilise la partie de la loi qui l’arrange. Wait and see l’audience. Toboula arrête tes agitations. Le problème de la mairie de Cotonou n’est pas un problème a gérer seul par la mairie. Le pouvoir central doit venir en aide pour satisfaire la pauvre population.