Bénin – Projet de valorisation de l’énergie solaire: L’he Adomahou interpelle le gouvernement

Bénin – Projet de valorisation de l’énergie solaire: L’he Adomahou interpelle le gouvernement

Le député Jérémie Adomahou vient d’adresser au gouvernement une question orale avec débats, relative à la gestion du projet de valorisation de l’énergie solaire (Proves).

Assemblée nationale du Bénin : Le budget de 2018 bientôt en étude

En effet, le gouvernement a entrepris de faire réaliser un certain nombre d’ouvrages dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de renforcement du système d’électrification en République du Bénin d’une part, et pour faire la promotion des énergies renouvelables selon les accords de Paris à la Cop 21.

Pour faire la lumière sur ce dossier, des questions ont été posées au gouvernement.

Intégralité des questions posées au gouvernement

Question orale avec débat au gouvernement

Objet: Projet de valorisation de l’énergie solaire (PROVES)

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de renforcement du système d’électrification en République du Bénin d’une part et pour faire la diversification du type d’énergie, notamment la promotion des énergies renouvelables selon les accords de Paris à la COP21 d’autre part, le Gouvernement a entrepris de faire réaliser un certain nombre d’ouvrages à travers le projet ci-dessus cité en objet.

D’un coût global de cinquante milliards (50.000.000.000) francs CFA, selon nos sources d’information, le projet devrait  réaliser l’installation de quinze mille (15.000) lampadaires solaires dans toutes les communes du Bénin, de  réaliser des mini-centrales solaires dans cent six (106) localités sur le territoire national.

En vertu de l’article 106 du Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale, nous voudrions demander au Gouvernement :

1-de nous dire la source de financement de ce projet et les différents acteurs : Maître d’Ouvrage, Maître d’Ouvrage Délégué (s’il en a eu), entreprises, Bureau d’Etude et de Contrôle,

2-la liste des 106 localités bénéficiaires et les critères de leur choix,

3-les niveaux d’exécution physique et l’exécution financière du projet à ce jour, localité par localité,

4-Les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre et les approches de solutions,

5- Quelles sont les dispositions que le gouvernement actuel compte mettre en place pour la poursuite de ce projet et la gestion des mini-centrales.

Porto-Novo, le 19Juin 2017

Honorable Jérémie Adomahou

Commentaires

Commentaires du site 0