Gambie: Plus de limite d’âge pour les candidats à la présidentielle

Gambie: Plus de limite d’âge pour les candidats à la présidentielle

Une vague de réformes vient d’entrer en vigueur dans le pays de Yahya Jammeh. En effet, la représentation nationale a validé hier, mercredi 26 Juillet 2017, des amendements sur la constitution du pays.

Gambie: Barrow supprime le passeport diplomatique de Jammeh et ses proches

Deux innovations majeures viennent avec l’adoption par la représentation nationale des modifications de la constitution. Les députés gambiens ont adopté hier mercredi 26 Juillet 2017, la suppression de la limite d’âge pour les candidats à la magistrature suprême.

Cette nouvelle apparaît comme une stratégie politique lorsqu’on sait que l’opposant historique de Yahya Jammeh, Oussaino Darboe, a 69 ans. C’est donc une porte ouverte pour permettre à Oussaino Darboe – Chef du parti de Barrow – de briguer la magistrature suprême aux prochaines élections dans le pays. Rappelons que le président actuel, Adama Barrow est issu du parti d’ Oussaino Darboe.

L’autre innovation qui survient avec cette modification, est lié à la cour suprême. Désormais, les juges de la cour iront à la retraite à 75 ans au lieu de 65 ans actuellement.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Le mercure 3 mois

    Et pourtant le Bénin s’accroche ostentativement au 70 ans. Les personnes du troisième âge sont exclus au Bénin de la présidence du seul fait de leur âge, leur sagesse peut s’exprimer partout sauf pour le palais de la Marina. Au Bénin, On a fait d’ une forfaiture le pilier de notre contrat social.on ne devrait pas s’etonner que la corruption (pourriture ) et le désordre soient les choses les mieux partagées.l’autre a alors raison de qualifier le pays de sinistré.

    • Avatar commentaire
      Big 3 mois

      Je trouve que le Bénin a bien fait de limiter à 70 ans!