«Prix Théâtre Rfi» 2017: Le dramaturge béninois Giovanni Houansou en finale

«Prix Théâtre Rfi» 2017: Le dramaturge béninois Giovanni Houansou en finale

Sur 172 candidatures de 23 pays, le jeune auteur béninois Sèdjro Giovanni Houansou est parvenu à décrocher son billet pour la phase finale de la 4ème édition du «Prix Théâtre Rfi», pour laquelle sont aussi retenus 12 candidats d’autres pays.

L’élection de Macron, un chemin à la jeunesse africaine

Au nombre des 13 jeunes auteurs sélectionnés pour la phase finale de la 4ème édition du «Prix Théâtre Rfi», figure Sèdjro Giovanni Houansou du Bénin. Le dramaturge béninois en fait partie grâce à son texte «La rue bleue», pour sa qualité littéraire, dramaturgique, et son originalité. Dixit le communiqué de presse publié hier mercredi 12 juillet 2017 par le comité d’organisation de la compétition, au sujet de la sélection des 13 textes.

C’est suite à l’appel à candidatures qui s’est déroulé du 13 mars au 16 avril 2017, et pour lequel le comité de sélection a reçu 172 dossiers en provenance de 23 pays d’Afrique, de l’Océan indien, des Caraïbes (hors France d’outre-mer), du Proche et Moyen-Orient, indique le communiqué. Lequel communiqué précise que ces textes sont inédits.

Ces textes seront pour la suite de la compétition soumis à un jury présidé par l’écrivain Dany Laferrière. La remise du prix est prévue pour le dimanche 24 septembre prochain à Limoges, dans le cadre du Festival Les Francophonies en Limousin. Lire ci-dessous un extrait du communiqué.

«Prix Théâtre Rfi» 2017 : La sélection 2017

  • Reconstruction(s) de Noé Beaubrun  (Haïti)
  • Quai des ombres  de Faubert Bolivar  (Haïti)
  • La poupée barbue d’Edouard Elvis Bvouma  (Cameroun)
  • Verso Recto de Sylvie Dyclo-Pomos (Congo)
  • Arènes intérieures de Koukouvi Dzifa Galley  (Togo)
  • La rue bleue de Sedjro Giovanni Houansu (Bénin)
  • Délestage de David-Minor Ilunga (RDC)
  • Là-bas de Fidèle Kofi (Côte d’Ivoire)
  • Les invisibles de Hicham Lasri (Maroc)
  • Longues sont mes nuits de Faustin Keou Leturmy (Congo)
  • Le tableau pas complet  de Mylene Ntamengouro (Burundi)
  • Debout un pied de Denis Sufo Tagne (Cameroun)
  • Mille et une femmes de Kouam Tawa (Cameroun)

A propos du jury 2017:

Président : Dany Laferrière (écrivain).

Avec: Anne Alvaro (comédienne), Ousmane Aledji (auteur, metteur en scène, Conseiller Culturel du Président de la République du Benin, chargé du suivi des projets), Hortense Archambault (directrice de la MC93), Denise Chalem (comédienne, auteure et metteure en scène / SACD), Claire David (directrice des Editions Actes Sud-Papiers ), Hassane  Kassi Kouyaté (metteur en scène, acteur, directeur de la scène nationale de Martinique)Muriel Maalouf (journaliste à RFI), Gaelle Massicot Bitty ( responsable Pôle Spectacle vivant et Musiques de l’Institut Français), François Rancillac (directeur du Théâtre de l’Aquarium), Lorraine de Sagazan (metteure en scène, artiste associée au CDN de Normandie-Rouen) Marie-Agnès Sevestre (directrice du Festival des Francophonies en Limousin).

A propos du « Prix Théâtre RFI» :

 

Le « Prix Théâtre RFI » a pour objectif de promouvoir la richesse des écritures dramatiques contemporaines francophones du Sud et de favoriser le développement de carrière de jeunes auteurs, écrivant en français. RFI et ses partenaires offrent au lauréat un soutien professionnel et une exposition médiatique à travers une dotation financière attribuée par la SACD ; l’organisation d’une résidence en France, à la Maison des Auteurs de Limoges et au Théâtre de l’Aquarium avec le collectif A mots découverts , financée par l’Institut français ; une résidence de travail au plateau suivi de lectures publiques au CDN Normandie-Rouen qui rejoint cette année les partenaires du Prix, une promotion du texte et une mise en ondes sur les antennes de RFI.

Le « Prix Théâtre RFI » est organisé en partenariat avec le Festival des Francophonies en Limousin, l’Institut français, la SACD,  le théâtre de l’Aquarium et le CDN Normandie-Rouen. Ce prix poursuit l’engagement de RFI dans la création théâtrale après le succès des cycles de lectures en public organisés au Festival d’Avignon et diffusés sur les antennes « Ca va, ca va l’Afrique ! » (2013) et « Ca va, ca va le monde ! » (2014, 2015, 2016, 2017).

En 2014, le « Prix Théâtre RFI » a récompensé « Chemin de fer », le texte du congolais Julien Mabiala Bissila,  en 2015 l’auteure libanaise Hala Moughanie pour « Tais-toi et creuse » et en 2016 le guinéen Hakim Bah pour « Convulsions ».

 

Commentaires

Commentaires du site 0