Bénin: comme le régime défunt, La rupture verse dans la propagande

Bénin: comme le régime défunt, La rupture verse dans la propagande

Depuis plusieurs mois déjà, de nombreux médias rapportent au quotidien les actions des membres du gouvernement et bien d’autres acteurs politiques, qui se déploient sur le terrain dans le cadre de la vulgarisation du Pag.

Gestion du pouvoir au Bénin : Les 7 péchés capitaux du gouvernement Talon

Cette opération hyper médiatisée inscrit malheureusement le régime de la rupture dans la logique de propagande que tout le monde reprochait pourtant au gouvernement de Boni Yayi.

Au moins une dizaine d’entreprises d’Etat ont été fermées ou simplement privatisées sous diverses formes. Cette situation a entraîné le chômage de centaines d’ex employés et aggravé la faim des béninois. Les problèmes sociaux sont actuellement innombrables et de tous les ordres. Du nord au sud  du pays, c’est la même rengaine : «nous avons faim et les jeunes n’ont pas d’emploi». Au lieu d’apporter des solutions concrètes à ces problèmes, le régime du nouveau départ opte plutôt pour la vulgarisation du Pag sur l’ensemble du territoire national. Ministres, députés, maires et autres élites sont sollicités pour aller vanter ce programme aux populations en détresse : il s’agit de le présenter comme « le plan Marshall » béninois, celui qui permettra en un temps record de résoudre tous les problèmes du pays.

Des propos lénifiants

Ce qui intrigue dans cette opération, c’est aussi bien sa durée, soit plus de trois mois déjà, que la grande mobilisation observée et relayée par les médias. Cette campagne prend  d’ailleurs très souvent l’allure d’une propagande qui consiste à présenter le Pag comme la passerelle qui permettra au peuple béninois d’atteindre la «terre promise». Et le soin est souvent donné aux grands rhéteurs et autres manipulateurs des consciences de servir le contenu du programme : ses trois axes qui portent sur le renforcement de la démocratie, les réformes institutionnelles et politiques, et l’amélioration du cadre de vie des populations… Des développements mirobolants qui tendent à montrer que le gouvernement actuel a un véritable plan de redressement du pays.

Nombreux sont pourtant ceux qui se demandent à quand le début effectif de la réalisation de cet ambitieux programme du gouvernement. Depuis sa présentation solennelle le 16 décembre 2016 au Palais de la Marina, rien n’a filtré jusqu’à ce jour le chronogramme. Aucune information n’est donnée sur les différentes phases de réalisation de ce programme : mobilisation des ressources, réalisation concrète des projets, etc. Il  y a surtout à s’inquiéter du budget consommé par cette opération de vulgarisation du Pag qui a commencé dans les ministères, s’est poursuivie dans les services déconcentrés de l’Etat, avant la phase actuelle de sensibilisation des populations. C’est partout le même discours :le régime précédent n’a rien fait de bon, il a laissé le pays à genou.. Et c’est avec le gouvernement de la rupture que le Bénin connaitra le salut. Des propos somnambuliques que certains citoyens assimilent à du mirage

Commentaires

Commentaires du site 22
  • Avatar commentaire

    Je vais me référer au fameux principe de Thomas Edison “Le génie est fait 1% d’inspiration et de 99 % de transpiration” donc le PAG devrait être une idée basique mais c’est son exécution qui fera de lui un bon programme.
    Passer son temps à vulgariser le PAG n’est que de la diversion…
    A la fin de l’année on aura comme taux d’exécution :
    Information- Communication : 100 %
    Réalisations : 10 %

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 5 mois

    On vous aurait prevenus que ce gouvernement de ruptu.c.o.n.s sont des es.c.r.o.c.s , venus vous voler , piller , et produit du vent .
    Yayi boni est un saint comparer à eux , n’en déplaise à agadjavi ou tundé.
    Au fait sauvy est où ? Aziz et moi lançons un avis de recherche , contre un ” cauris “

    • Avatar commentaire
      aziz 5 mois

      Sauvy a fuit..comme un lache car l’évidence crève les yeux..

      D’apres le fbi..il se terre..comme une taupe..et ne sortant que la nuit..

      Nous au nord..on sait déloger..une taupe…

      On identifie son terrier…on met du feu…on encercle..le trou..et toutes les issues..possibles

      Le feu et la fumée…faisant leur effet..il sera obligé de sortir..

      Et le tour est joué

      • Avatar commentaire
        Sonagnon 5 mois

        Je le rechercher partout, sous terre dans l’air, dans les océans impossible de le voir.
        Car, qu’il traitait tout le monde de malade, parce qu’on a démasqué avant lui, que l’équipe au pouvoir, n’est rien d’autre qu’une association de malfaiteurs.
        Qu’il viennent nous expliquer le sens de certains actes de ce gouvernement qui relèvent ni plus ni moins du pénal dans un pays sérieux.

  • Avatar commentaire
    Abiodun 5 mois

    À lire de près, l’axe “Accroissement de la production nationale” est laissé pour compte. Cela ressemble un peu à de la démagogie naïve. On ne présente que des projets pour lesquels aucun effort ni engagement du citoyen n’est requis. Les ressources pour faire face proviendraient d’où? Des poches du Président ou de la générosité éternelle des prétendus ” bailleurs de fonds”? Cette approche ne peut conduire à aucun programme de développement de notre pays.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 5 mois

    “Plus ça change et plus c’est la même chose”. Le problème dans notre pays c’est qu’on ne prend rien au sérieux et qu’on a du mal à reconnaître la valeur du travail. De l’argent, de l’argent facilement et rapidement gagné… c’est ce que chacun a en tête. Le gouvernement “La Rupture” bien qu’ayant bien diagnostiqué tous les maux dont le pays souffre manque de méthodes pour aborder chaque point et le traiter en profondeur. Alors on bricole, on fait des annonces et à peine un chantier terminé, on se lance dans un autre comme l’avait vers sa fin le gouvernement précédent.
    Ensuite pour combler ce vide désespérant on se lance dans hyper communication, on raconte n’importe quoi au peuple par le biais des organes de presse. Le temps passe et l’argent dont disposait le gouvernement est en train de fondre comme neige au soleil. Vivre au Benin devient de plus en plus difficile, les gens survivent

  • Avatar commentaire
    Karl 5 mois

    Chers amis du forum, voici une preuve que le gouvernement tourne en rond et se contente parfois de masturbation intellectuelle pour cacher son incapacité à attirer les chef d’Etats depuis sa prise de pouvoir. Pauvre Bénin, tes propres dirigeants te malmènent ainsi.

    https://www.lanationbenin.info/index.php/actus/159-actualites/13416-diplomatie-la-presidente-de-la-confederation-helvetique-a-cotonou-du-12-au-14-juillet

  • Avatar commentaire
    Karl 5 mois

    Le PAG n’est qu’un simple document et parlant de document tout le monde peut en produire et y mettre ce qu’il veut (je vais contruire une maison, je vais acheter deux voiture, je vais acheter un hélico, etc, etc. Là n’est pas encore un probléme. le drame ,c’est de ne pas trouver les moyens pour sa mise en oeuvre et de se mettre à harceler tout le monde pour ce que vous avez concu vous-mêmes. Vous n’avez plus les moyens pour les 2010 Milliards et vous continuer à faire de la propagande autours d’un soi disant PAG. C’est là la malhonnêteté. Bon quand, on vole de concept en concept, il y a de quoi. Ils ont parlé de rupture, ensuite nouveau départ puis Bénin revelé, PAG, affermage, faire la politique avec ruse et rage etc, ils y sont. Laissons les se pavaner á travers le pays. C’est leur projet de société. Wait and see. Dommage pour les Béninois qui ont préféré le diable qu’ils connaissaient au SAINT qu’ils ne connaissaient pas. Nous avons le régime que nous méritons.

  • Avatar commentaire
    Amaury 5 mois

    C’est bien dommage que la rupture qui nous a été vendue par Pata se transforme en moulin à parole sans aucune action concrète, si une quand même, les taxis jaunes payés 3000 F de tokpa à godomey.
    C’est à croire qu’ils sont incapables de trouver des solutions aux problèmes des béninois tant que la crise ne finit pas au Nigeria.
    Voyez vous où se trouve à présent le désert de compétences?

    • Avatar commentaire
      aziz 5 mois

      Le vendeur est libre..dans ce qu’il propose…démocratie oblige…!!

      L’acheteur est libre dans ses choix…démocratie oblige..!!!

      Ici c’est le niveau de maturité..du peuple qui est posé..et comme ce peuple est influencé..par ses leaders..issus de son sein….eh bien…on a pas besoin..de trop de discours..pour situer..les responsabilités..

      Il n’a pas de model de gestion de la société..mieux que la démocratie..certes..mais la démocratie..comporte des failles….facilement exploitable par les plus malins..et parfois les plus cyniques.et opportunistes

      Nous sommes dans ce cas de figure

      • Avatar commentaire
        CODJO ATAKOUN 5 mois

        Au nom de la démocratie occidentale, l’Irak a été sacrifié et ce sacrifice a produit des islamiques djihadistes et l’état islamique. La démocratie occidentale, toujours elle avec des millions de chômeurs et des déshérités aux États-Unis et en Europe. Il serait temps que chacun réfléchisse à ce qui pourrait être bon pour son pays

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 5 mois

      “Le désert de compétences”, c’était AVANT. Quel sens peut on aujourd’hui donner à une telle démarche qui consistait à aller réclamer à la France des compétences dont elle même ne sait pas tirer le meilleur parti ? Le chômage de masse a partout diminué en Europe sauf en France ou les responsables politiques à court d’idées parent au plus pressé en prenant des initiatives désespérées. En France lorsque ça va mal, on s’en prend aux plus faibles en les dépouillant encore plus de leurs biens ou en baissant leurs maigres salaires pour que les “gros” puissent mieux vivre. Le gouvernement de la Rupture ne fait pas autre chose en imitant la France.
      Au Benin, les plus illettrés savent que lorsque qu’il y a mévente un peu partout et que le commerce va mal, c’est qu’il n’y a pas d’argent dans le pays. “Il n’y a plus d’argent dans notre pays”, c’est ce refrain qu’on entend un peu partout. Mais disent-ils les membres du gouvernement et leurs protégés ne manquent de rien comme si tout en étant au Benin ils vivaient sur une autre planète, la planète d’abondance.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    DITES – NOUS EN QUOI LE NOUVEAU REGIME VERSE DANS LA PROPAGANDE ?
    TRISTE PAYS .
    TRISTES JALOUSIES .

    • Avatar commentaire
      Alex B. 5 mois

      On dirait que toi tu ne suit pas l’actualité.

      • Avatar commentaire
        aziz 5 mois

        C’est un fou..qui s’assume..!!

        Dans un pays normal..il aurait été arrété,alpagué..mis dans un yéyé bleu..direction le nord..afin qu’il soit soigné…par quelques coups de sopkaka bien pimenté

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 5 mois

    [ Eyangoh Ekolle ]ENCORE UN NOM A FAIRE DORMIR DEBOUT !
    HIER C’ETAIT MARCEL ZOUMENOU QUI SANS PINCETTE ATTAQUA TOUS AZIMUTS TOUS CEUX QUI S’ADONNENT A COEUR JOIE A LA POLITIQUE .

  • Avatar commentaire
    Analyste 5 mois

    Il était reproché au régime de ne pas communiquer et ils ont commencé à faire des efforts en la matière (même si c’est de la communication sélective et non systématique).

    La vulgarisation d’un programme d’actions n’est en soit pas un mal. Les leaders (que ce soit d’un pays ou d’une organisation) ont le devoir de communiquer largement leur vision pour que les actions des uns et des autres à tout niveau (y compris individuel) puissent être dirigées vers l’atteinte de la vision.

    À ce propos, le peuple a besoin qu’on le fasse rêver, mais plus encore, qu’on travailler à effectivement matérialiser lesdits rêves. Et nos leaders seront justement attendus et jugés sur ce point.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 5 mois

      Après un an de gouvernance hasardeuse, le gouvernement se réfugie derrière le PAG (plan d’action du gouvernement) pour ne pas faire ce qui avait été promis. Les pavés de Soglo se voient et les rocades, les grandes voies de Yayi Boni se voient aussi. Le gouvernement de la Rupture serait incapable de nous montrer une action concrète positive en dehors des casses demandées et organisées par le soit disant préfet Toboula. Que du négatif, ce gouvernement n’affiche que du négatif au plan social. Après ces casses mémorables, je m’étonne que les syndicalistes n’aient pas pris la défense de ces pauvres gens en encadrant de grandes manifestations dans les rues quitte à se heurter aux forces de police. À force de reculades, les gens laissent tout faire à ce gouvernement qui adopte des méthodes de gouvernance à la brésilienne

    • Avatar commentaire
      Websitewackasfuck 5 mois

      Merci monsieur !!!

    • Avatar commentaire

      Je vais me référer au fameux principe de Thomas Edison “Le génie est fait 1% d’inspiration et de 99 % de transpiration” donc le PAG devrait être une idée basique mais c’est son exécution qui fera de lui un bon programme.
      Passer son temps à vulgariser le PAG n’est que de la diversion…
      A la fin de l’année on aura comme taux d’exécution :
      Information- Communication : 100 %
      Réalisations : 10 %