Commune de Ouidah: Le préfet Atlantique entérine la destitution de Séverin Adjovi

Commune de Ouidah: Le préfet Atlantique entérine la destitution de Séverin Adjovi

Comme annoncé, le préfet du département de l’Atlantique Jean-Claude Codja a pris un arrêté hier 06 juillet 2017, pour valider la destitution de Séverin Adjovi.

Mairie de Ouidah: Sévérin Adjovi rassure le prochain maire de son aide

Cette décision de l’autorité préfectorale a été prise conformément à la loi n°90-32 du 11 décembre 1990, portant Constitution de la République du Bénin, la loi n°97-028 du 15 janvier 1999, portant organisation de l’administration territoriale de la République du Bénin, la lettre n°3/077/DEP-ATL/SG/STCCD/SA du 27 juin 2017, portant convocation de la session extraordinaire du conseil communal de Ouidah, le bordereau d’envoi n°5/1085/CO/SG/SAG du 30 juin 2017, enregistré au secrétariat administratif de la préfecture d’Allada sous le numéro 2291/SA du 03 juillet 2017, transmettant la délibération n°5/019/CO/SG/SSG du 30 juin 2017, relative au vote de défiance à l’encontre de Séverin Adjovi, maire de la commune de Ouidah, en vue de sa destitution, etc.

Par cet acte administratif, le préfet vient de reconnaître officiellement et définitivement la révocation de Séverin Adjovi. Par le même acte, l’autorité reconnait l’intérim qu’assure le premier adjoint au maire de Ouidah Bruno Adjovi depuis le 30 juin 2017, et qui se poursuit  jusqu’à l’élection d’un nouveau maire de la cité des Kpassè.

Pour rappel, 15 des 19 conseillers que compte le conseil communal de Ouidah ont retiré leur confiance à l’ancien ministre de la défense sous le général Mathieu Kérékou, pour gestion opaque et calamiteuse. C’était à l’occasion d’une session extraordinaire qui s’est déroulée le 30 juin 2017 dans l’enceinte de l’hôtel de ville

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    sonagnon 2 semaines

    On lui reproche un problème de mauvaise gestion avec tout ce qui va avec je crois?
    Il y aura t il une suite judiciaire???

    Si le but c’est de l’enlever sans une suite judiciaire, alors là le pays est très mal organisé, ou tout simplement c’est sa tête que le pouvoir actuel recherche.

    Avec tout ce qu’on a dit de sa gestion, il ne sera pas tolérable qu’il se recycle comme le font tous les autres avant lui!!!
    Mais dans un pays où un grand escroc est chef d’Etat, plus rien ne devrait nous surprendre.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 2 semaines

      ” dans un pays où un grand es.c.r.o.c est chef d’état ” hum sonagnon , c’est bon de dire ça hein ! Tundé et agadjavi m’ont dit en off qu’ils sont de ton avis ;
      Donc c’est une histoire d’un es.cr.oc , qui fait chasser un autre es.cr.oc de la mairie , pour installer un autre es.cr.oc qui va le servir ; ainsi va le benin des es.cr.ocs , ruptu.c.o.ns