Challenge Trophy 2017 : La préparation des équipes juniors du Bénin bat de l’aile

Challenge Trophy 2017 : La préparation des équipes juniors du Bénin bat de l’aile

La phase continentale de l’édition 2017 du challenge trophy se tient du 31 juillet au 6 août 2017au Sénégal. Pour cette compétition, les équipes nationales féminines et masculines de handballeurs ont validé leur billet du côté de Lomé (au Togo) en 2016.

Bénin: Entretien avec Ferdinand Sounou, vice président de la Fpi

Ayant obtenu leurs tickets pour le challenger trophy 2017 au Sénégal (du 31 juillet au 6 août 2017), les deux équipes juniors de handball du Bénin (hommes et dames) viennent de constater, pour une deuxième fois, l’annulation de leur mise au vert, faute de moyens. Mais, le ministère des sports estime avoir fait ce qui est de son devoir.

Les équipes vont être au Sénégal pour tenter de décrocher les deux titres pour la phase mondiale. Mais selon les informations reçues du côté de la fédération, le ministère des sports joue à la sourde oreille et reste indifférent aux préoccupations de la Fédération béninoise de handball (Fbhb).

Ceci, malgré le dépôt de budget par la Fbhb qui tient compte aussi bien de la préparation que de la participation des deux sélections nationales de handball. Alors qu’une première mise au vert de 10 jours a été annulée faute de moyens financiers pour accompagner les deux sélections, une deuxième prévue pour débuter ce mardi 27 juin 2017 a également été annulé, parce que le ministère des sports n’a daigné mettre les moyens à disposition des deux sélections nationales. Donc, les deux sélections sont bloquées et sans entraînement à moins d’un mois d’une compétition d’où elles peuvent se qualifier pour la phase mondiale.

Le ministère a fait de son mieux

Mais, des sources au ministère des sports confient que le ministère n’a jamais fait la sourde oreille aux doléances de la fédération. Dès que le dossier a été introduit au ministère, le ministre Oswald Homéky a reçu une délégation de la Fbhb conduite par le président Antoine Bonou pour arbitrage.

La délégation a estimé que dans l’immédiat, les équipes ont besoin d’un terrain d’entrainement. Alors, sur instructions du ministre, le directeur de l’Office national de gestion des stades du Bénin, a mis à leur disposition le palais de sport du stade Général Mathieu Kérékou.

Leurs installations y sont d’ailleurs jusqu’à ce jour. Ensuite, la fédération a demandé des moyens de transport pour permettre aux équipes d’aller livrer des matchs amicaux. Un bus du ministère a été mis à disposition, mais après il est revenu que les matchs amicaux ont été annulés. Ensuite, le ministère a été informé que le Challenge trophy, phase continentale, a changé de terre d’accueil : c’est au Sénégal qu’il va se jouer.

Il a donc été demandé à la fédération d’informer sur la date de la tenue de la compétition, ce qui n’a pas été fait. Néanmoins, le ministre a instruit le directeur des affaires financières qui a pu mobiliser les 25 millions prévus pour les deux équipes. Et le directeur des Sport d’élite Bonaventure Coffi Codjia, en l’absence du président de la fédération, en a informé le premier vice-président. Le ministère des sports a donc bien joué sa partition, et le dossier est bien suivi.

A noter que la compétition se joue du 31 juillet au 6 août 2017

Commentaires

Commentaires du site 0